Changer d'édition

Les routes de la province de Luxembourg tuent davantage
International 11.04.2019

Les routes de la province de Luxembourg tuent davantage

Les routes de la province de Luxembourg tuent davantage

Photo: Shutterstock
International 11.04.2019

Les routes de la province de Luxembourg tuent davantage

Sophie WIESSLER
Sophie WIESSLER
Une étude publiée ce jeudi dans les colonnes de Sudpresse révèle que cette province est l'une des plus accidentogènes de Belgique. Un Differdangeois y a perdu la vie dans la nuit de mardi à mercredi.

Un jeune Luxembourgeois de 27 ans est décédé ce mercredi sur l'autoroute E25 en direction de Liège. Un triste accident qui corrèle malheureusement avec les résultats d'une étude publiée ce jeudi dans les colonnes de Sudpresse, portant sur les accidents de la route dans les différentes provinces de Belgique. Celle de Luxembourg fait partie des plus accidentogènes.


Luxemburger nahe Bastogne tödlich verunglückt
In der Nacht auf Mittwoch kam es auf der belgischen Autobahn E25 in Richtung Liège zu einem schweren Verkehrsunfall, bei dem der Fahrer – ein Luxemburger – und der Beifahrer ums Leben kamen.

L'Institut Vias, en charge de cette étude, révèle ainsi que la province de Luxembourg est très mal classée: sur mille sinistres corporels, près de 36,4 personnes sont décédées. Rapportés au million d'habitants, ce sont en moyenne 120,6 morts qui sont comptabilisés dans cette province, juste derrière Namur.

Benoît Godart, de l'Institut Vias, explique ces chiffres par le fait que la province de Luxembourg est une zone très rurale, «avec pas mal de routes sinueuses à 90km/h où il est parfois difficile d’atteindre cette vitesse du fait de la configuration de la chaussée», a-t-il détaillé à nos confrères.

«L’une de nos enquêtes a montré que les gens faisaient également davantage de kilomètres dans cette province que dans le reste de la Wallonie. La distance entre les villes est plus grande. Et l’usage des transports en commun moins important qu’ailleurs», relève encore le spécialiste de la sécurité routière.

En novembre dernier déjà, une projection d'Eurostat rapportait que la province de Luxembourg était, en 2016, la troisième région de l'Union européenne à enregistrer le taux le plus élevé de morts sur ses routes par rapport à la population.

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Mortalité sur route en hausse de 30% au Luxembourg
En 2018, 36 personnes ont perdu la vie contre 25 l'année précédente, selon les dernières statistiques présentées ce vendredi par François Bausch, ministre de la Mobilité. Des chiffres qui contrastent avec les bas taux de mortalité enregistrés en 2017.