Changer d'édition

Les pistes de l'UE pour réduire les prix du gaz
International 5 min. 18.10.2022
Solidarité, achats en commun...

Les pistes de l'UE pour réduire les prix du gaz

La Commission propose notamment d'établir un «accord-type» garantissant que tout pays en situation d'urgence «recevra du gaz d'autres États membres».
Solidarité, achats en commun...

Les pistes de l'UE pour réduire les prix du gaz

La Commission propose notamment d'établir un «accord-type» garantissant que tout pays en situation d'urgence «recevra du gaz d'autres États membres».
Photo: dpa
International 5 min. 18.10.2022
Solidarité, achats en commun...

Les pistes de l'UE pour réduire les prix du gaz

L'exécutif européen a présenté plusieurs mesures visant à limiter la flambée des prix du gaz. Ces propositions doivent encore recevoir l'approbation des pays membres de l'Union européenne.

(AFP) - La Commission européenne a présenté mardi de nouvelles propositions pour atténuer la flambée des prix de l'énergie, reprenant des mesures susceptibles de faire consensus parmi les États membres. Les propositions présentées ce mardi seront examinées jeudi et vendredi par les chefs d'État et de gouvernement des Vingt-Sept réunis en sommet, puis par les ministres de l'Énergie mardi.

Réformer l'indice phare du marché gazier

La Commission propose de réviser l'indice de la plateforme de marché néerlandaise TTF (la «Bourse du gaz» européenne), un baromètre utilisé comme référence dans les transactions des opérateurs gaziers dans l'UE.


Politik, PK , zesummen spueren ,  Turmes Claude Foto: Anouk Antony/Luxemburger Wort
L'économie d'énergie devient l'affaire de tous
Afin de suivre les objectifs fixés début août par l'Union européenne, l'exécutif luxembourgeois lance une campagne nationale de réduction de la demande d'énergie.

Traditionnellement axé sur le gaz importé par gazoduc, il s'est envolé à la suite des interruptions des livraisons russes et ne reflète pas les importations croissantes de gaz naturel liquéfié (GNL) par navire, contribuant à gonfler artificiellement les prix.

L'exécutif européen veut créer d'ici mars 2023 un indice «complémentaire» plus représentatif de la réalité des approvisionnements, assurant« des prix stables et prévisibles» pour les transactions de GNL pour la prochaine saison de remplissage des réserves.

Dompter la volatilité des cours

D'ici l'établissement du nouvel indice, la Commission préconise d'adopter pour quelques mois un mécanisme pour encadrer les fluctuations des prix sur le marché TTF, en fixant un plafond de prix «dynamique» (évolutif et tenant compte des prix pratiqués ailleurs dans le monde), au-delà duquel les transactions seraient suspendues. Une façon d'empêcher des «prix extrêmes».


European Commission President Ursula von der Leyen holds a press conference at the EU headquarters in Brussels, on September 28, 2022. - The EU is proposing a new sanctions package against Russia, including an oil price cap, in response to the ongoing conflict in Ukraine and the recent referendum in occupied territories which President Ursula von der leyen qualified as a "sham". (Photo by Kenzo TRIBOUILLARD / AFP)
L'UE s'accorde sur des mesures d'urgence pour alléger les factures
Les ministres européens de l'Energie ont trouvé un accord vendredi sur des mesures d'urgence pour aider ménages et entreprises de l'UE face à l'explosion des factures, mais beaucoup estiment qu'il faut aller encore plus loin à l'approche de l'hiver.

Sur les marchés dérivés, où s'échangent des produits financiers liés à la fourniture de gaz, Bruxelles veut imposer un coupe-circuit en cas d'envolée brutale des prix en cours de séance.

Enfin, pour soulager les problèmes de liquidités de nombreuses entreprises énergétiques, la Commission propose d'élargir temporairement la liste des actifs pouvant servir de garanties lors des opérations sur les marchés.

Niveau obligatoire d'achats en commun

L'exécutif européen propose des mesures pour concrétiser enfin des achats en commun de gaz à l'échelle de l'UE, de façon à obtenir de meilleurs prix en vue de la reconstitution des stocks avant l'hiver 2023.

Il s'agit aussi d'éviter que les États alimentent la flambée des cours en se faisant concurrence, comme ils l'ont fait cet été en remplissant leurs réserves au même moment. Les Vingt-Sept avaient donné leur accord fin mars pour une «plateforme d'achats communs», mais aucune transaction n'a été conclue.


ARCHIV - 19.08.2010, Sachsen, Leipzig: Ein Stromzähler zeigt in einem Mietshaus die verbrauchten Kilowattstunden an. (zu dpa «Vergleichsportal: Zu wenig Geld für Strom in Hartz-IV-Satz») Foto: Jan Woitas/dpa-Zentralbild/dpa +++ dpa-Bildfunk +++
Que se passe-t-il si on ne paie pas l'électricité ou le gaz?
Les prix de l'énergie augmentent rapidement et, avec eux, les factures d'énergie. Que se passe-t-il si l'on ne paie pas sa facture ?

Concrètement, un prestataire de services extérieur (sélectionné sur appel d'offres) serait chargé de recenser les besoins de gaz et de rechercher des fournisseurs intéressés pour répondre à cette «demande agrégée». Les entreprises énergétiques importatrices désireuses de négocier ces achats groupés pourraient se constituer en «consortiums» et bénéficier de garanties publiques.

Ces achats communs resteraient volontaires, mais Bruxelles souhaite qu'ils couvrent au moins 15% des objectifs de remplissage des stocks (les Vingt-Sept s'étaient engagés pour l'hiver 2022 à remplir au moins 90% de leurs capacités): les États devront s'assurer que cette part «obligatoire» est respectée.

Enfin, la Commission souhaite être informée avant la conclusion de tout achat de gaz supérieur à 5 térawatt/heure (soit 500 millions de m3) par une entreprise européenne et pourra émettre «une recommandation» si la transaction risque d'affecter des achats groupés, la sécurité d'approvisionnement ou la solidarité énergétique.

Solidarité automatique, baisse de consommation

Tous les États membres n'ont pas mis en place d'«accords bilatéraux de solidarité», leur garantissant des approvisionnements en gaz de la part d'un pays voisin en cas de pénurie: seuls six accords ont été conclus à ce jour.


European power plug Type C and euro banknotes on the calendar. The concept of payment of accounts, tariff increase, the date of payment for electricity
La hausse des prix de l'énergie affecte les ménages
La Confédération européenne des syndicats met en garde contre des dépenses inabordables. Comparé aux autres pays de l'UE, le Luxembourg a encore peu de raisons de se plaindre.

La Commission propose donc d'établir un «accord-type» garantissant que tout pays en situation d'urgence «recevra du gaz d'autres États membres» en échange «d'une compensation équitable».

Par ailleurs, Bruxelles veut autoriser les États à prendre des mesures exceptionnelles pour réduire la consommation des «clients protégés» (terme légal recouvrant ménages, hôpitaux, PME...), jusqu'alors entièrement préservés. Leur «consommation non essentielle» pourrait désormais faire l'objet de restrictions.

Prix du gaz pour la production électrique: la mesure recalée

La France plaidait vigoureusement pour plafonner le prix du gaz utilisé pour produire de l'électricité dans l'UE.

Ce dispositif, déjà appliqué en Espagne et au Portugal, consiste à adoucir les factures de gaz des opérateurs électriques (la différence avec le prix du marché étant couverte par une subvention publique), pour faire chuter par ricochet les prix de l'électricité.


European Commission President Ursula von der Leyen holds a press conference at the EU headquarters in Brussels, on September 28, 2022. - The EU is proposing a new sanctions package against Russia, including an oil price cap, in response to the ongoing conflict in Ukraine and the recent referendum in occupied territories which President Ursula von der leyen qualified as a "sham". (Photo by Kenzo TRIBOUILLARD / AFP)
L'UE se dit ouverte à un plafonnement du prix du gaz
La Commission européenne est prête à «examiner» un plafonnement des prix du gaz sur le marché européen, comme le réclame une majorité d'Etats membres pour faire face à la hausse des factures énergétiques.

Mais l'idée d'étendre ce dispositif «ibérique» à toute l'UE suscite la réticence de pays comme l'Allemagne et les Pays-Bas, rétifs aux interventions étatiques sur les marchés et inquiets de voir la demande de gaz augmenter sous l'effet d'un appétit accru des fournisseurs d'électricité.

Prenant acte des divergences, Bruxelles n'a pas inclus ce mécanisme dans ses propositions.

«Des points ne sont pas résolus: il faut voir comment éviter des effets indésirables, comme un boom de la demande ou le risque de subventionner une production d'électricité qui serait in fine exportée vers des pays hors UE» comme le Royaume-Uni, souligne un responsable européen.


Sur le même sujet

Les fournisseurs de gaz ayant pu augmenter leurs tarifs, on pourrait donc penser que toute la filière y gagne. Il n'en est rien pour les producteur de biogaz, dont les tarifs de rachat sont fixés pour 15 ans, alors que les coûts d'exploitation augmentent.
Biogasanlage - Usine de biogaz - Bakona - Foto : Pierre Matgé/Luxemburger Wort
Le ministère de l'Energie dresse un premier bilan de la consommation de gaz au Grand-Duché. A la fin du mois de septembre, elle est en dessous de l'objectif de diminution de 15%. Une bonne chose, mais le plus dur commence...
Politik , Claude Turmes , déi Gréng , Partei , Energie , Energieskrise , Foto: Anouk Antony/Luxemburger Wort
La guerre va continuer à coûter cher aux Etats du monde: l'OCDE a nettement dégradé sa prévision de croissance mondiale l'an prochain devant les effets plus durables qu'anticipé de la guerre en Ukraine, l'Europe payant la plus grande facture.
Accord de principe suite à la tripartite
Les discussions entre les partenaires sociaux et le gouvernement ont terminé tard ce mardi soir, au troisième jour de la tripartite. Elles ont accouché d'un paquet de mesures destinées à lutter contre l'inflation, mais sans report d'index.
An Tag 3 diskutierten die Sozialpartner unter anderem über die von der Regierung vorgeschlagene Energiepreisbremse. Gegen Mittag wurden die Verhandlungen unterbrochen und kurz vor 19 Uhr wieder aufgenommen.