Changer d'édition

Les mesures drastiques se multiplient contre le coronavirus
International 5 min. 28.02.2020

Les mesures drastiques se multiplient contre le coronavirus

Près de 79.000 personnes ont jusqu'ici été contaminées en Chine, dont 2.788 mortellement. Le coronavirus touche également une cinquantaine d'autres pays, avec un bilan de plus de 4.000 contaminations et plus de 60 morts.

Les mesures drastiques se multiplient contre le coronavirus

Près de 79.000 personnes ont jusqu'ici été contaminées en Chine, dont 2.788 mortellement. Le coronavirus touche également une cinquantaine d'autres pays, avec un bilan de plus de 4.000 contaminations et plus de 60 morts.
Photo: AFP
International 5 min. 28.02.2020

Les mesures drastiques se multiplient contre le coronavirus

Les mesures drastiques se multiplient dans le monde pour combattre la propagation du nouveau coronavirus qui fait plonger les Bourses. Le Japon décide de fermer ses écoles et l'Arabie saoudite d'arrêter d'accueillir les pèlerins à La Mecque. L'Italie est devenue un nouveau foyer de diffusion.

(AFP) - Si la Chine était jusqu'il y a peu l'unique foyer mondial de coronavirus, le risque s'est démultiplié avec l'émergence de nouveaux pays sources comme la Corée du Sud, l'Iran et l'Italie


10.03.2020, Großbritannien, Cardiff: Ein Laborant behandelt Proben im Specialist Virology Centre der Universitätsklinik von Wales, um einen diagnostischen Test auf das neuartige Coronavirus durchzuführen. Foto: Ben Birchall/PA Wire/dpa +++ dpa-Bildfunk +++
Le coronavirus se propage
Signalé pour la première fois par l'OMS le 31 décembre 2019, le virus 2019-nCoV s'est propagé à l'ensemble du globe en quelques semaines. La Chine, centre de l'épidémie, est particulièrement touchée.

Vendredi, la Corée du Sud a fait état de plus de 250 contaminations supplémentaires, portant le total à plus de 2.000 (dont 13 morts). La Chine a publié un bilan de 327 nouveaux cas, le nombre le plus faible dans le pays depuis le 24 janvier, et de 44 morts. Au total, 78.824 cas ont été recensés en Chine continentale depuis le début de l'épidémie. Jeudi, l'Iran avait annoncé 106 contaminations supplémentaires, portant le total à 245, dont 26 morts.

Un homme pulvérise du désinfectant alors que les gens font la queue pour acheter des masques dans un grand magasin de Séoul.
Un homme pulvérise du désinfectant alors que les gens font la queue pour acheter des masques dans un grand magasin de Séoul.
Photo: AFP

En Europe, l'Italie avait vu passer le nombre de cas à 650, contre 400 la veille, dont 17 morts. Ailleurs dans le monde, chaque jour est rythmé par les annonces de premier cas. Dernier pays en date, les Pays-Bas ont annoncé le cas d'un patient qui s'était rendu en Italie. 

La lutte contre l'épidémie «ne pourra se régler qu'en parfaite coopération européenne et internationale», a souligné, aux côtés du Premier ministre italien Giuseppe Conte à Naples, le président Emmanuel Macron dont le pays, la France, a vu jeudi le nombre de ses cas de contamination au coronavirus passer de 18 à 38, dont deux morts.

Lundi les écoles resteront fermées

Décision radicale au Japon où le Premier ministre japonais Shinzo Abe a demandé la fermeture temporaire des écoles publiques du pays à partir de lundi. 

Par mesure de prévention, l'Arabie saoudite a suspendu «temporairement» l'entrée sur son territoire des pèlerins se rendant à La Mecque. La mesure concerne l'Oumra, un pèlerinage qui attire chaque mois plusieurs dizaines de milliers de musulmans. Il peut être réalisé à n'importe quelle période de l'année, à la différence du Hajj, effectué à des dates précises du calendrier islamique.   

L'Italie nouveau foyer 

Le virus est aux portes du Luxembourg qui reste épargné pour l'heure. Au total, 16 personnes sont en quarantaine à domicile, la ministre de la Santé a appelé la population à garder la tête froide.   

L'Italie, qui apparaît de plus en plus comme une plateforme de diffusion du Covid-19. Le virus est ainsi arrivé au Brésil, alors que l'Amérique du Sud était épargnée jusqu'ici, en y entrant via un Brésilien de retour d'Italie.  

De nombreux Etats européens ont renforcé leur dispositif de prévention et conseillent à leurs citoyens de ne pas se rendre dans les régions italiennes touchées. Rome a pris des mesures draconiennes, dont la mise en quarantaine de 11 communes du Nord, poumon économique du pays. 

L'Allemagne, la France, les Pays-Bas, la Grèce, l'Espagne, le Royaume-Uni, la Croatie, l'Autriche, le Danemark, ont tous fait état d'au moins une personne contaminée après un séjour dans la péninsule. 

Ailleurs en Europe, de nombreux pays comme la Suisse, la Norvège, le Danemark, la Roumanie, ou la Macédoine du Nord sont désormais touchés.   

Amélioration en Chine 

Autre foyer, l'Iran a rapporté jeudi sept nouveaux morts, portant le total à 26. Hors de Chine, c'est le plus lourd bilan en termes de décès. 

Comme l'Arabie saoudite, la Chine, qui a pris des mesures de prévention drastiques sur son sol en confinant plus de 50 millions de personnes au Hubei (centre), s'inquiète désormais de cas «importés» d'autres pays. La ville de Pékin a annoncé mercredi que les personnes arrivant en provenance d'Etats «gravement touchés» par le coronavirus devraient désormais se placer en quarantaine pendant 14 jours. 

L'Afrique n'est plus exempte de cas, même si leur nombre reste étrangement bas. Un Italien arrivé le 17 février en Algérie est devenu la deuxième personne infectée du continent, après un premier cas en Egypte. 

Relativement épargnés jusqu'ici, les Etats-Unis sont prêts à répondre à l'épidémie à «une échelle beaucoup plus grande», a assuré mercredi le président américain Donald Trump. Les autorités californiennes ont annoncé jeudi qu'elles suivaient quelque 8.400 personnes pour s'assurer qu'elles n'étaient pas porteuses du nouveau coronavirus, tout en cherchant l'origine de la contamination d'une personne qui a contracté la maladie sans voyager dans une zone à risque.     



Sur le même sujet

L'épidémie aux portes du Luxembourg
Alors que 16 personnes sont en quarantaine à domicile, la ministre de la Santé appelle la population à garder la tête froide. Elle n'exclut toutefois pas qu'un cas soit bientôt déclaré au Luxembourg.
22.11.2017 Luxembourg, Kirchberg, Hôpital Kirchberg, Hôpitaux Schuman Group, Spital, Krankenhaus, Krankenkasse, Krankenscheine, krank, OP, opération, Ärztekammer, ADDM, Eingriff, Krankenwesen, desinfektion der Instrumente, Instrumentenaufbereitung, service d' Urgence, policlinique, Polyclinique    photo Anouk Antony
Le Luxembourg n'échappe pas au ralentissement économique
La décélération du niveau d'embauche et la stagnation du chômage observées ces derniers mois poussent le Statec à faire part, mercredi, d'une vision pessimiste sur ses perspectives «pour les trimestres à venir». Et ce, sans compter sur l'impact potentiel du coronavirus.
Quatre cas positifs au Covid-19 à Tenerife
Le nombre de personnes affectées par l'épidémie de Covid-19 ayant fréquenté l'hôtel H10 Costa Adeje Palace est passé à quatre ce mercredi. Toutes sont de nationalité italienne. Pour rappel, quatre Luxembourgeois sont mis en quarantaine dans l'établissement depuis mardi.
Environ un millier de personnes sont confinées dans l'hôtel H10 Costa Adeje Palace
Ne pas se rendre à l'hôpital en cas de suspicion
Paulette Lenert (LSAP), la ministre de la Santé détaille ce mercredi les recommandations à suivre dans le cas d'une personne suspectée d'avoir contracté le coronavirus. L'appel au numéro d'urgence 112 ou au 247-85650 (Inspection sanitaire) constitue la priorité.
«Les personnes qui ne présentent aucun des symptômes du coronavirus ne sont pas considérées comme suspectes», explique la ministre de la Santé, Paulette Lenert
«Une quarantaine ne peut être prise sur le congé légal»
Une banque de la Place impose à ses salariés, qui ont voyagé dans une région touchée par le coronavirus, de rester à la maison en prenant des congés, sait l'Aleba qui crie au scandale. Le syndicat appelle les délégués du personnel à «mettre les employeurs face à leurs responsabilités».