Changer d'édition

Les Français retrouvent un semblant de liberté
International 2 min. 19.05.2021

Les Français retrouvent un semblant de liberté

Au théâtre comme au cinéma, les spectateurs devront respecter un écart de deux sièges entre eux.

Les Français retrouvent un semblant de liberté

Au théâtre comme au cinéma, les spectateurs devront respecter un écart de deux sièges entre eux.
Photo: AFP
International 2 min. 19.05.2021

Les Français retrouvent un semblant de liberté

Marie DEDEBAN
Marie DEDEBAN
Ce mercredi, l'Hexagone amorce la deuxième phase de son déconfinement progressif. Comme annoncé par le président de la République, les terrasses, cinémas et commerces non essentiels sont de nouveau autorisés à rouvrir.

S'ils sont autorisés à se déplacer sans restriction depuis début mai, les Français attendaient ce mercredi 19 comme les enfants le Père Noël. En effet, à compter de ce jour, les habitants de l'Hexagone vont à nouveau pouvoir siroter un verre en terrasse, visiter un musée ou faire du shopping. En soi, retrouver un peu le goût de la vie avant la pandémie.


La France amorce un retour «à la normale»
A partir de ce lundi, le pays entre dans la première phase du déconfinement. Les déplacements ne sont plus limités et n'ont pas à être justifiés en journée.

Après six mois de fermeture, les bars et restaurants vont donc à nouveau accueillir des clients en extérieur, en respectant une jauge de 50% de la capacité d'accueil. «Il faudra être assis, six à table maximum, sans aller à l’intérieur de l’établissement», avait annoncé le Premier ministre français, Jean Castex, lors de la présentation des assouplissements le 11 mai. 

Au vu de ces consignes et des aléas météorologiques, certaines enseignes du secteur préfèrent ne pas ouvrir, et continuer la seule vente à emporter. «Vingt-deux couverts en terrasse, un serveur, un cuisinier, un plongeur… Même si on est complet, ce ne serait pas rentable», confie au Républicain Lorrain un restaurateur de Metz, en Lorraine.

450 films en attente

Les cinémas eux aussi sont confrontés à un choix draconien. Avec 450 films en attente de diffusion, chaque distributeur va devoir faire sa propre sélection, quitte à augmenter la cadence. «On pourrait passer à 25 sorties chaque semaine contre 10 actuellement», explique un directeur de cinéma sur France Info. Les théâtres pourront rouvrir les rideaux, les deux sites culturels devant respecter une jauge de 35% de leur capacité d'accueil, à raison d'un plafond maximum de 800 spectateurs dans chaque salle. Un siège sur trois devra être occupé.

Les évènements culturels et sportifs sont eux aussi limités à 800 personnes en extérieur, et à 1.000 au-dehors. Les commerces «non essentiels» comme les instituts de beauté, les bijoutiers ou encore les salons de tatouage peuvent également accueillir leurs clients, dans la limite d'une personne tous les 8 mètres carrés. Pour faciliter cet assouplissement des mesures et encourager la relance économique, le gouvernement a également reporté le couvre-feu, qui passe ce mercredi de 19h à 21h. Au-delà, une attestation de déplacement doit toujours être présentée.


French President Emmanuel Macron (C) addresses pupils during a visit at a primary school in Melun, on April 26, 2021, as French primary schools and kindergartens reopen after three-week closure, aimed at curbing the spread of the Covid-19 pandemic. (Photo by Thibault Camus / POOL / AFP)
Macron prêt à rouvrir bars et restaurants... en juin
Le président français lie cette réouverture à un nouvel horaire pour le couvre-feu à partir du 9 juin. Mais les terrasses, elles, pourront rouvrir trois semaines plus tôt.

 Ces réouvertures restent conditionnées à l'évolution de l'épidémie. Lors de la présentation de ce déconfinement progressif, le président de la République française, Emmanuel Macron, avait d'ores et déjà indiqué que des «freins d'urgence» pourraient être activés dans des départements qui dépasseraient un taux d’incidence de 400 nouveaux cas pour 100.000 habitants sur sept jours. Autrement dit, les infrastructures autorisées à rouvrir ce mercredi pourraient être à nouveau fermées par arrêté préfectoral si la situation sanitaire se dégrade.

A noter que le service en salle dans les bars et restaurants sera de nouveau autorisé à partir du 9 juin, soit quatre semaines après le Luxembourg. A cette même date, le couvre-feu devrait être à nouveau repoussé, passant de 21h à 23h.


Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet