Changer d'édition

Les feux de forêt se multiplient en France
International 9 5 min. 11.08.2022
Sécheresse

Les feux de forêt se multiplient en France

En Maine-et-Loire, deux incendies ont ravagé plus de 1.500 hectares de forêt.
Sécheresse

Les feux de forêt se multiplient en France

En Maine-et-Loire, deux incendies ont ravagé plus de 1.500 hectares de forêt.
Photo: AFP
International 9 5 min. 11.08.2022
Sécheresse

Les feux de forêt se multiplient en France

Après un mois de juillet éprouvant, des milliers de pompiers s'acharnent en France contre de nouveaux brasiers dans des forêts complètement desséchées par les vagues de chaleur et le manque historique de pluie d'un été qui restera dans les annales.

(AFP) - Avant la tombée de la nuit mercredi, huit feux importants brûlaient en France, en Gironde, dans le Maine-et-Loire, le Jura, la Drôme, l'Aveyron et la Lozère... Sans compter d'innombrables départs de feux plus petits chaque jour du nord au sud.


A picture taken on August 4, 2022 in Les Brenets shows the dry bed of Brenets Lake (Lac des Brenets), part of the Doubs River, a natural border between eastern France and western Switzerland, as much of Europe bakes in a third heatwave since June. - The river has dried up due to a combination of factors, including geological faults that drain the river, decreased rainfall and heatwaves. (Photo by Fabrice COFFRINI / AFP)
Une sécheresse déjà qualifiée d'historique en France
Une cellule de crise a été activée ce vendredi dans l'Hexagone, où plus de 100 communes sont sans eau potable. En Belgique et au Luxembourg, l'inquiétude grandit, notamment pour les cours d'eau.

C'est en Gironde que le feu est le plus spectaculaire: un impressionnant mur rouge s'est déclaré mardi et, attisé par le vent, il galope à travers les pins et a déjà dévoré 6.800 hectares. 

C'est une reprise de l'incendie monstre qui avait noirci 14.000 hectares il y a un mois exactement à Landiras. 10.000 personnes ont été évacuées dont 2.000 dans les Landes. Pour certains, c'est déjà la deuxième fois qu'ils doivent quitter leur domicile.

Près de 1.100 pompiers engagés

«Le feu s'est élargi de tous les côtés et avec la hausse des températures, on a un feu qui a explosé à certains endroits», a expliqué le directeur départemental des pompiers de la Gironde, Marc Vermeulen.

«Près de 1.100 sapeurs-pompiers sont engagés sur l'incendie», a précisé de son côté la préfecture de Gironde, ajoutant que des «renforts supplémentaires» étaient encore attendus sur les lieux.

La sécheresse sévit toujours sur la région, et les températures caniculaires qui «devraient se maintenir jusqu'à samedi et se conjuguent avec un air très sec» créent un «risque très sévère d'éclosion de feu», selon un communiqué de la préfecture, qui évoque la végétation et les sols «particulièrement secs après plus d'un mois sans pluie».

Face à la reprise «violente» des feux en Gironde, le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin a annoncé mercredi le renforcement des moyens qui comprennent désormais «plus de 1.000 sapeurs-pompiers, 9 avions et de deux hélicoptères bombardiers d'eau».

L'autoroute A63 de Bordeaux à Bayonne a par ailleurs été coupée dans les deux sens au niveau de Saint-Geours-de-Maremme, la fumée environnante représentant un «risque pour les usagers».

Ce jeudi, la Première ministre, Elisabeth Borne, et son ministre de l'Intérieur, Gérald Darmanin, se rendront sur place, soucieux de démontrer la mobilisation du pouvoir pendant les vacances gouvernementales. Le ministre a dit soupçonner un acte d'incendiaires, car huit feux très rapprochés ont démarré entre 8h et 9h mercredi.

1.500 ha partis en fumée en Maine-et-Loire

En Maine-et-Loire, les deux principaux incendies, qui ont ravagé plus de 1.500 hectares principalement dans les forêts depuis lundi, sont désormais fixés, ont expliqué ce jeudi matin les pompiers du département.

Plus de 500 pompiers, dont beaucoup venus d'autres départements, sont encore présents sur ces deux sinistres.

Plusieurs incendies ont également ravagé ce mercredi près de 110 hectares de végétation dans le Jura, placé au niveau «crise» sécheresse depuis le 1er août.  Une trentaine d'habitants d'un hameau ont dû être évacués, a annoncé la préfecture dans un communiqué.

Des pompiers de huit départements de l'est de la France ont été mobilisés en renfort, devant porter à 150 le nombre de soldats du feu sur place.

Les Vosges également touchées

Dans les Vosges, un autre incendie a ravagé mercredi 15 hectares de forêt entre les communes de Mortagne et de Brouvelieures, a annoncé la préfecture du département, ajoutant qu'une centaine d'habitants d'un quartier de Mortagne avaient été évacués.

Près de 80 pompiers sont mobilisés pour lutter contre cet incendie ainsi que 30 gendarmes «en appui» et un hélicoptère de reconnaissance de la gendarmerie, a spécifié la préfecture dans un communiqué. Une cellule de crise a été ouverte à la préfecture et des pompiers de cinq départements voisins sont venus en renfort.

700 ha ravagés en Lozère et en Aveyron

700 hectares ont également été ravagés à la lisière de la Lozère et de l'Aveyron,  après que le feu a été déclenché lundi par un engin agricole dont un élément, en raclant le goudron de la route, a provoqué des étincelles qui ont mis le feu à la végétation le long d'une départementale située en Lozère. Les flammes se sont ensuite propagées au département voisin.  

Environ 3.000 campeurs et habitants de deux villages de l'Aveyron ont dû être évacués par précaution en raison de cet incendie qui a cessé de progresser sans pour autant être maîtrisé.

Un homme a été mis en cause dans cet incendie et a été mis en examen  pour «destruction involontaire par incendie» et placé sous contrôle judiciaire, a indiqué ce mercredi le parquet de Mende.

En tout, plus de 40.000 hectares ont brûlé cette année en France selon le gouvernement, ou plutôt 50.000 hectares selon des données satellitaires européennes: c'est dans tous les cas plusieurs fois la moyenne annuelle des 15 années précédentes, comme en Espagne, alors que l'été n'est pas terminé. 

Et la pluie n'est pas attendue avant dimanche.

Pour faire face à ces feux de forêt inquiétants, la France va recevoir des renforts en avions et pompiers de l'UE ainsi que de cinq pays européens, ont annoncé ce jeudi Emmanuel Macron et la Commission européenne.

Quatre avions de la flotte de l'UE contre les incendies ont été envoyés depuis la Grèce et la Suède à la suite d'une demande des autorités françaises, a indiqué l'exécutif européen.

L'Italie va également dépêcher «plusieurs Canadair», a tweeté Emmnauel Macron dans l'après-midi. En outre, des équipes de pompiers d'Allemagne, de Pologne, d'Autriche et de Roumanie sont en route pour soutenir les pompiers français dans le cadre du mécanisme de protection civile de l'UE, a précisé la Commission.

La flotte européenne contre les incendies est composée de douze avions et un hélicoptère provenant de six Etats membres, qui sont positionnés en Croatie, France, Grèce, Italie, Espagne et Suède. Elle est totalement financée par l'UE.

«La solidarité européenne est à l'oeuvre!», s'est félicité Emmanuel Macron dans un autre tweet.

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Cinq pompiers de Mondorf-les-Bains ont suivi une formation continue sur les feux de forêt au Portugal. Un incendie récemment éteint leur a permis de voir les choses au plus près.
Sie haben in Portugal viel über Waldbrände gelernt: Die Bad Mondorfer Feuerwehrleute Guilherme Vilar, Jaap van Asten, Serge Altenhoven und Gerry Schmit (von links) sowie Philippe Bintner (nicht im Bild).
Incendies en Grèce
La Grèce lutte ce dimanche contre trois importants incendies de forêt dans le nord, le sud et l'est obligeant à évacuer touristes et habitants, et craint de nouveaux sinistres en raison de la vague de chaleur qui s'est abattue sur le pays.
TOPSHOT - Smoke from a wildfire is seen behing a beach bar in Vatera coastal resort on the eastern island of Lesbos on July 23, 2022. - Residents were evacuated as the wilfire threatened properties. (Photo by Manolis LAGOUTARIS / AFP)