Changer d'édition

Les décès se multiplient en Italie
International 2 min. 15.03.2020

Les décès se multiplient en Italie

Hôpitaux débordés, mauvais masques envoyés aux soignants, épidémie allant crescendo : rien ne va plus.

Les décès se multiplient en Italie

Hôpitaux débordés, mauvais masques envoyés aux soignants, épidémie allant crescendo : rien ne va plus.
Photo : DPA
International 2 min. 15.03.2020

Les décès se multiplient en Italie

En 24 heures, les autorités sanitaires de la péninsule ont enregistré 368 morts de plus en lien avec le covid-19. Le bilan de l'autre côté des Alpes atteint maintenant les 1.809 décès.

(AFP) - Cette deuxième semaine de mars 2020 se termine et l'Italie conserve toujours son (triste) titre de «pays le plus infecté d'Europe» par le coronavirus. La crise sanitaire a même progressé plus fortement que prévu puisque le nombre de cas et de décès a clairement augmenté en un jour. Selon le décompte quotidien envoyé aux médias, le nombre total de cas s'établit désormais à 24.747, contre 21.157 la veille. Mais c'est surtout le nombre de morts qui bondit: + 368 cas entre samedi et dimanche.

La région de Milan, la Lombardie (nord) reste de loin la région la plus touchée avec 1.218 morts et 13.272 cas. Dans cette région, les mesures de confinement sont en vigueur depuis une semaine. Elles ont ensuite été étendues à l'ensemble du pays, ce qui, avait promis le Premier ministre Conte, devrait donner des résultats tangibles dans les deux semaines. Les autorités lombardes expriment désormais à haute voix leur inquiétude sur la capacité de leur système hospitalier, pourtant l'un des plus performants d'Europe, à répondre à l'extension de la pandémie.

«Les chiffres continuent à augmenter. Nous arriverons bientôt au moment où nous n'aurons plus de lits en réanimation», avait mis en garde dimanche Attilio Fontana, gouverneur de la Lombardie, dans une interview à la chaîne Sky TG24, avant la publication du dernier bilan. Giulio Gallera, son adjoint en charge de la Santé, avait déjà tenu des propos similaires: «En Lombardie, nous avons encore 15 à 20 lits en thérapie intensive. Nous sommes proches du point de non-retour.» Près de 800 personnes sont en soins intensifs dans la région.

D'après M. Fontana, l'installation d'un hôpital provisoire comptant 500 places de thérapie intensive est toujours en projet dans deux pavillons de la Foire de Milan. «Mais jusqu'à ce que nous ayons reçu des respirateurs», les travaux ne commenceront pas, a précisé M. Fontana. Selon lui, un homme d'affaires italien aurait donné son accord pour fournir ces machines. 

Ils nous ont envoyé des mouchoirs en papier,

Dimanche, une polémique a également éclaté autour de la qualité des masques reçus pour les personnels soignants. «Nous avons besoin de masques fpp2 ou fpp3 ou bien de masques chirurgicaux. Et finalement ils nous ont envoyé des mouchoirs en papier, des feuilles de papier hygiénique... Ils ne sont pas aux normes et il n'est pas pensable de les utiliser pour assister des patients infectés. Au mieux, pour des volontaires qui portent les courses aux personnes âgées», a déclaré M. Gallera dans une autre interview à Sky



Sur le même sujet

Toujours plus de morts et plus de moyens
Le coronavirus continue ses ravages en Europe, où les pays les plus touchés renforcent leur lutte contre la pandémie qui a déjà fait plus de 31.000 morts dans le monde, alors qu'aux Etats-Unis, Donald Trump a renoncé à boucler New York.
A Newly installed sign encouraging social distancing to stop the spread of coronavirus (COVID-19) is displayed on a closed park as the skyline of Manhattan is seen From Weehawken New Jersey on March 28, 2020. - US President Donald Trump said on March 28, 2020 that he's considering a short-term quarantine of New York state, New Jersey, and parts of Connecticut. (Photo by Kena Betancur / AFP)
L'Allemagne freine le passage aux frontières
L'Allemagne bloquera toute circulation venant de Suisse et d'Autriche. Les travailleurs frontaliers français pourront passer. Le Luxembourg n'entre actuellement pas dans les restrictions mises en place à compter de lundi.
15.03.2020, Mecklenburg-Vorpommern, Ahlbeck: Ein polnischer Beamter steht am Grenzübergang Ahlbeck - Swinemünde. Polen hat seit Sonntagmorgen wegen der Corona-Krise für alle Ausländer die Grenzen geschlossen. Polnische Staatsbürger dürfen zwar weiterhin einreisen, müssen aber in Quarantäne. Foto: Stefan Sauer/dpa-Zentralbild/dpa +++ dpa-Bildfunk +++
Des activités publiques «sévèrement limitées»
Xavier Bettel annonce ce dimanche soir la fermeture des restaurants, des cafés et des musées. Les épiceries, elles, resteront ouvertes. Cette annonce intervient près de 48 heures après l'annonce du premier décès lié au virus et 72 heures après la fermeture de tous les établissements scolaires jusqu'au 29 mars.
Boom des infections au Grand-Duché
Ce dimanche est marqué par une progression massive du nombre de cas positifs au virus. Xavier Bettel annonce un conseil de gouvernement extraordinaire pour ce dimanche après-midi.
SEATTLE, WASHINGTON - MARCH 13: A medical Laboratory scientist tests for coronavirus at the University of Washington Medicine virology lab on March 13, 2020 in Seattle, Washington. The lab is processing about 1,500 tests for COVID-19 daily and hopes to increase to 5000 in the following weeks.   John Moore/Getty Images/AFP
== FOR NEWSPAPERS, INTERNET, TELCOS & TELEVISION USE ONLY ==
Hôteliers et restaurateurs tirent la sonnette
La fréquentation des hôtels, des restaurants et des cafés est en chute libre au Luxembourg. L'Horesca tire la sonnette d'alarme! La fédération demande que les taxes locales soient suspendues et les délais de paiement prolongés pour éviter l'asphyxie des entreprises les plus touchées.