Changer d'édition

«Les bases de l'accord sur le Brexit sont prêtes»
International 16.10.2019

«Les bases de l'accord sur le Brexit sont prêtes»

Donald Tusk s'est montré optimiste dans la quête d'une solution sur le Brexit.

«Les bases de l'accord sur le Brexit sont prêtes»

Donald Tusk s'est montré optimiste dans la quête d'une solution sur le Brexit.
Photo: AFP
International 16.10.2019

«Les bases de l'accord sur le Brexit sont prêtes»

Le président du Conseil européen Donald Tusk a indiqué ce mercredi que les bases d'un accord sur le Brexit pourraient se concrétiser dans les prochaines heures.

(AFP) - « Les bases d'un accord sont prêtes et, en théorie, demain (jeudi) nous pourrions approuver cet accord avec la Grande-Bretagne», a dit M. Tusk aux journalistes polonais à Bruxelles. «En théorie, d'ici sept à huit heures, tout devrait être clair», a-t-il ajouté.

L'ancien Premier ministre polonais a tenu ces propos au moment où les négociateurs britanniques et européens poursuivaient leurs discussions dans l'espoir d'aboutir à un accord avant le sommet européen de jeudi et vendredi à Bruxelles.

«Les négociations sont en cours. J'espérais que nous obtiendrions un texte juridique prêt et négocié même ce matin afin que les États membres puissent en connaître le détail», a déclaré Tusk. Selon lui, «tout va dans la bonne direction».

Cependant, «avec le Brexit et nos partenaires britanniques, tout est possible», a ajouté M. Tusk, précisant qu'il y avait «beaucoup d'agitation» côté britannique.


Scottish National Party (SNP) anit-Brexit badges and memorabilia are seen at the annual SNP Conference in Aberdeen, Scotland, on October 15, 2019. (Photo by Andy Buchanan / AFP)
Reprise de discussions marathon autour du Brexit
Bruxelles tente ce mercredi de trouver un accord avec Londres sur le Brexit, que les négociateurs ont jugé «possible» avant le sommet européen de jeudi.

«Hier soir, j'étais prêt à parier que tout était réglé et prêt. Aujourd'hui, il y a certains doutes du côté britannique», a précisé M. Tusk. «On verra, je suis toujours optimiste», a-t-il ajouté.    

 Les discussions se concentrent essentiellement sur deux questions épineuses: la manière d'éviter le retour d'une frontière entre l'Irlande, membre de l'UE, et l'Irlande du Nord, partie du Royaume-Uni, tout en établissant des contrôles douaniers, et le droit de regard accordé aux autorités nord-irlandaises sur l'accord de divorce dont les Européens ne veulent pas.  



Sur le même sujet

Le sort du Brexit se joue cette semaine
D'ultimes et laborieuses tractations entre le Royaume-Uni et l'Union européenne auront lieu dans les jours à venir, pour tenter de parvenir à un accord de divorce, à 17 jours de la sortie prévue du bloc européen.
A picture taken on October 11, 2019 shows the flag of the United Kingdom and the European Union waves outside at the EU headquarters in Brussels on October 11, 2019 for a meeting with EU ambassadors. (Photo by Kenzo TRIBOUILLARD / AFP)