Changer d'édition

Le youtubeur Norman en garde à vue à Paris pour viol
International 05.12.2022
Justice

Le youtubeur Norman en garde à vue à Paris pour viol

Norman, 12 millions d'abonnés, a fait ses débuts en 2011 sur Youtube.
Justice

Le youtubeur Norman en garde à vue à Paris pour viol

Norman, 12 millions d'abonnés, a fait ses débuts en 2011 sur Youtube.
Photo: AFP
International 05.12.2022
Justice

Le youtubeur Norman en garde à vue à Paris pour viol

Norman Thavaud, star hexagonale de Youtube aux plus de 10 millions d'abonnés, a été placé en garde à vue lundi pour viol et corruption de mineur, a indiqué ce lundi le parquet de Paris à l'AFP.

(AFP) - Norman Thavaud, star hexagonale de Youtube aux 12 millions d'abonnés, a été placé en garde à vue lundi pour être interrogé sur des accusations de viol et corruption de mineur, a indiqué le parquet de Paris à l'AFP, confirmant une information de Libération.

Celui qui anime la page «Norman fait des vidéos» est en garde à vue dans le cadre d'une enquête préliminaire confiée à la Brigade de protection des mineurs (BPM).

Une plainte au Canada

Selon Libération, les accusations concernent six «potentielles victimes» qui ont «été interrogées» et qui pour cinq d'entre elles l'accuseraient de viol. Deux d'entre elles seraient mineures, d'après le journal.

Une fan québécoise, Maggie D., l'avait publiquement accusé en 2020 de l'avoir manipulée pour obtenir des photos et vidéos à caractère sexuel. Elle avait indiqué avoir porté plainte au Canada.

Interrogée par l'AFP, elle a confirmé être actuellement en France pour être confrontée à Norman devant les enquêteurs, comme l'a indiqué Libération.

Norman, 12 millions d'abonnés, a fait ses débuts en 2011 sur Youtube. Ses vidéos, selon un décompte de la plateforme, ont été vues plus de 2,7 milliards de fois. Il s'est aussi produit sur scène. L'entourage du Youtubeur n'était pas en mesure de réagir dans l'immédiat.


Sur le même sujet

Quand on est une femme sur internet, inutile de justifier de centaines de milliers d'abonnés pour être confrontée au sexisme. Streameuse depuis plus de deux ans, Krysthal déplore le manque d'outils disponibles pour faire face à ce phénomène.