Changer d'édition

Le virus a fait près de 284.000 morts dans le monde
International 2 min. 12.05.2020

Le virus a fait près de 284.000 morts dans le monde

Au Luxembourg, la vie reprend peu à peu son cours après la pandémie qui a fait une centaine de victimes..

Le virus a fait près de 284.000 morts dans le monde

Au Luxembourg, la vie reprend peu à peu son cours après la pandémie qui a fait une centaine de victimes..
Photo: Lex Kleren
International 2 min. 12.05.2020

Le virus a fait près de 284.000 morts dans le monde

Alors que le déconfinement général est levé depuis lundi au Luxembourg, la pandémie continue de faire des victimes à travers la planète. Etats-Unis en tête.

(AFP) - Le covid-19 n'en a pas fini de faire des victimes. Depuis le début de la crise, le virus a fait près de 284.000 morts dans le monde, selon un dernier bilan. Au total, ce sont plus de 4,14 millions de cas diagnostiqués dans les 195 pays et territoires touchés. 

Avec plus de 80.000 décès, les Etats-Unis apparaissent comme le pays le plus lourdement impacté. Suivent le Royaume-Uni (32.065), l'Italie (30.739), l'Espagne (26.744) et la France (26.643). 

Si de nouveaux foyers d'infections voient le jour, la France a toutefois commencé son déconfinement, le 11 mai, permettant ainsi à ses habitants de sortir sans attestation dans un rayon de 100 km autour de leur domicile. La plupart des commerces peuvent rouvrir, en respectant des mesures de distanciation physique, mais, comme au Luxembourg, les bars, restaurants et cinémas gardent portes closes. 


Le Portugal ouvert à ses ressortissants cet été
Lisbonne assure vouloir tout mettre en oeuvre pour que sa diaspora puisse visiter le pays pendant les grandes vacances. Et cela en dépit des restrictions mises en place pour freiner la pandémie de coronavirus.

En Espagne, à l'exception de Madrid et Barcelone, la moitié des habitants peuvent de nouveau s'installer aux terrasses des bars et restaurants. Aux Pays-Bas, les écoles primaires et garderies rouvrent partiellement. En Belgique, la plupart des commerces accueillent à nouveau des clients. L'Ukraine a rouvert ses terrasses de restaurants, musées, salons de beauté, cliniques dentaires, parcs et squares. De son côté, le Royaume-Uni a prolongé son confinement au moins jusqu'au 1er juin. 

Le président Vladimir Poutine a ordonné la fin, dès mardi, de six semaines chômées obligatoires en Russie, donnant le coup d'envoi d'un déconfinement progressif et régionalisé. Vont ainsi rouvrir dans certaines régions les entreprises des «secteurs de base», tels que le bâtiment, l'industrie, l'agriculture. En revanche, à Moscou, principal foyer épidémique du pays avec la moitié des quelque 220.000 cas recensés, restera confiné au moins jusqu'au 31 mai. Seuls les chantiers et les industries pourront reprendre mardi. 

Mike Pence en quarantaine?

La Chine a fait état, mardi, d'un seul nouveau cas de contamination au covid-19, un reflux dans la contagion après un rebond d'une trentaine de cas enregistrés en deux jours. Toutefois, preuve d'un retour progressif à la normale, le parc Disneyland de Shanghai a rouvert ses portes au public. Il s'agit du premier site Disney dans le monde à accueillir de nouveau des visiteurs depuis le début de la pandémie. 


US President Donald Trump speaks during a news conference on the novel coronavirus, COVID-19, in the Rose Garden of the White House in Washington, DC on April 27, 2020. (Photo by MANDEL NGAN / AFP)
Trump veut demander des comptes à la Chine
Le président américain a évoqué la possibilité de demander à Pékin de payer des milliards de dollars de réparations pour les dommages causés par le nouveau coronavirus, apparu dans la ville chinoise de Wuhan.

De son côté, Donald Trump a évoqué lundi la possibilité de limiter ses contacts avec son vice-président Mike Pence dont il a semblé confirmer qu'il était en «quarantaine» après un cas de coronavirus dans son entourage.  

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Déconfinement prudent en Europe, rebond en Asie
Des dizaines de millions de personnes en France, au Luxembourg, en Belgique et en Espagne ont commencé lundi à retrouver une partie de leur liberté de mouvement mais la crainte d'une deuxième vague reste entière au moment où le coronavirus resurgit en Corée du Sud et à Wuhan.
A waiter serves customers at a cafe in Tarragona on May 11, 2020 as Spain moved towards easing its strict lockdown in certain regions. - One of the worst-hit countries, Spain plans a phased transition through to end-June, with around half of the 47 million population being allowed out to socialise to a limited degree from Monday and restaurants offering some outdoor service. (Photo by LLUIS GENE / AFP)
Le virus réapparaît à Séoul et Wuhan
Si une partie de l'Europe vit ses dernières heures de confinement, la peur d'un rebond de la pandémie de covid-19 qui a fait près de 280.000 morts prédomine. Des foyers ont fait leur réapparition dans certaines parties du monde notamment à Séoul et Wuhan.
A couple wearing face masks walk past a night club, now closed following a visit by a confirmed COVID-19 coronavirus coronavirus patient, in the popular nightlife district of Itaewon in Seoul on May 10, 2020. - South Korea's capital has ordered the closure of all clubs and bars after a burst of new cases sparked fears of a second coronavirus wave as President Moon Jae-in urged the public to remain vigilant. (Photo by Jung Yeon-je / AFP)
«La pérennité de l'UE dépend de sa solidarité»
Le Vieux continent commémore sans grande pompe en raison de la crise du covid-19, les 70 ans de la déclaration de Robert Schuman. L'occasion d'un entretien avec le Premier ministre Xavier Bettel qui rappelle l'importance de l'unité européenne, surtout en cette période de pandémie.
Politik, ITV Xavier Bettel für Europa Tag, Foto. Lex Kleren/Luxemburger Wort
Le Luxembourg placé sous monitoring
La fondation Idea a présenté vendredi son nouveau tableau de bord économique et social. Un suivi mensuel détaillé et adapté à la crise actuelle, visant d'une part à comprendre les conséquences du covid-19 et d'autre part, à aider les décideurs dans leurs décisions.
Lokales, Politik, Wirtschaft, Illustration, Lockerung der Ausgangsbeschränkung, Einschränkung, Kontaktbeschränkung, Corona  Krise  Foto: Anouk Antony/Luxemburger Wort
Déconfinement total retardé pour la Lorraine
Les départements de Moselle et de Meurthe-et-Moselle ne bénéficieront pas d'une sortie de confinement complète le 11 mai. La région Grand Est restant encore en zone rouge, sous surveillance sanitaire alors que, ce jeudi, le gouvernement français a expliqué les modalités du retour progressif à la normale.
French Prime Minister Edouard Philippe speakds as he presents the details for the end of the country's lockdown, on May 7, 2020 at the Hotel Matignon in Paris, on the 52nd day of a strict lockdown in France to stop the spread of COVID-19 (novel coronavirus). (Photo by Christophe ARCHAMBAULT / POOL / AFP)
L'Europe poursuit son lent déconfinement
Avec de nouveaux assouplissements prévus en début de semaine dans une quinzaine de pays, l'Europe enclenche progressivement le retour à la normale, à l'image de l'Italie, cloîtrée depuis deux mois par la pandémie et qui attend avec fébrilité la levée partielle des restrictions lundi.
Marina and Andrea sit in the sun with their daughter Sara within a marked area at Islands Brygge in Copenhagen, on May 3, 2020 amid the novel coronavirus COVID-19 pandemic. - Marked areas are to help citizens keep distance. Each field is 40 m2 in which only 10 people can stay. (Photo by Ida Guldbaek Arentsen / Ritzau Scanpix / AFP) / Denmark OUT
Trump veut demander des comptes à la Chine
Le président américain a évoqué la possibilité de demander à Pékin de payer des milliards de dollars de réparations pour les dommages causés par le nouveau coronavirus, apparu dans la ville chinoise de Wuhan.
US President Donald Trump speaks during a news conference on the novel coronavirus, COVID-19, in the Rose Garden of the White House in Washington, DC on April 27, 2020. (Photo by MANDEL NGAN / AFP)