Changer d'édition

Le tourisme wallon en mode attractif
International 3 min. 08.06.2022
Bon plan

Le tourisme wallon en mode attractif

Le prix d’entrée de 27 attractions, dont l'abbaye de Stavelot, a été réduit de moitié.
Bon plan

Le tourisme wallon en mode attractif

Le prix d’entrée de 27 attractions, dont l'abbaye de Stavelot, a été réduit de moitié.
Photo: Shutterstock
International 3 min. 08.06.2022
Bon plan

Le tourisme wallon en mode attractif

Un pass Visit Wallonia amélioré sera accessible cet été pour découvrir la région à prix réduit.

De notre correspondant Max HELLEFF (Bruxelles) - Si vous cherchez une destination touristique, des idées d'animation ou des activités ludiques, sachez que la Wallonie ouvrira en grand ses portes cet été. Une nouvelle version du «pass Visit Wallonia» est annoncée. Et il y en aura, nous dit-on, pour tout le monde.


Wer verreist, muss mit steigenden Preisen rechnen: Innereuropäische Flüge kosten rund 22 Prozent mehr als 2019.
Voici pourquoi les voyages deviennent plus chers
Les vacanciers doivent mettre la main au porte-monnaie pour voyager, mais cela n'est pas uniquement dû à l'inflation.

Ce pass n'en est pas à son coup d'essai. Lancé en octobre 2020 pour soutenir le secteur touristique touché par la crise du covid, il avait alors été distribué selon le système du «premier arrivé, premier servi» au grand dam de la longue file d'attente virtuelle qui s'était formée devant le site internet. En tout, cinq millions d'euros avaient été débloqués sous forme de chèques.

Selon Valérie De Bue, la ministre régionale en charge du tourisme, le nouveau pass sera «un outil de promotion pour le tourisme wallon et un outil de fidélisation». «Il sera accessible à tous et illimité dans le temps», explique la libérale francophone dans les colonnes du Soir. «La Wallonie ne donnera plus d'argent, on n'est plus dans le soutien à un secteur en difficulté à cause de l'épidémie. En 2022, nous lançons un outil digital qui permettra à tous les opérateurs d'offrir des promotions ou des bons de réduction. Le secteur lui-même financera ses propositions : 10% sur un accès, une entrée gratuite, pour les utilisateurs du pass…», explique la ministre De Bue.

200 musées accessibles pour 59 euros

Ce n'est toutefois que le 27 juin, à la veille de la saison touristique, que le nouveau pass sera lancé. L'objectif étant de fidéliser les touristes nationaux et étrangers, de les inciter à revenir en Wallonie, on imagine que la région aura à cœur de mettre tous les arguments de son côté.


Les «tchouf-tchouf» wallons en péril
L’usage du glyphosate - et des désherbants qu'il compose - est interdit aux particuliers depuis 2017 mais reste accessible aux agriculteurs. Ce qui est à l'origine de conséquences insoupçonnées.

D'ici là, des bons de réduction sont disponibles en téléchargement sur le site https://visitwallonia.be. Le prix d'entrée de 27 attractions a été réduit de moitié (musée du circuit de Spa-Francorchamps, abbaye de Stavelot, musée Wellington à Waterloo, abbaye de Maredsous, Grand-Hornu, etc.). Des petits prix sont également pratiqués dans certains parcs récréatifs, trains touristiques et autres hébergements. Plus de 200 musées belges et wallons sont en outre accessibles pour 59 euros par an.

La Wallonie a tout intérêt à se montrer attirante à l'entame de cette saison touristique. Au cours des deux étés précédents, les Belges comme leurs voisins s'étaient largement tournés vers le tourisme de proximité en raison des entraves sanitaires mises en place aux frontières dans le cadre de la lutte contre le coronavirus. La Wallonie comme la côte avaient fait une excellente affaire. Certains coins délaissés au profit des séjours lointains se sont mis à revivre.


Virgule,ITV Lex Delles. Foto: Gerry Huberty/Luxemburger Wort
«L'hôtellerie s’attend à un taux d'occupation de 70%»
Le ministre du Tourisme se veut plus que confiant sur la saison touristique à venir. Il compte d'ailleurs sur tout un tas d'initiatives pour attirer les curieux.

L'été 2022 risque d'être très différent. Selon un sondage lancé par l'association Touring, 80% des Belges partiront à l'étranger en juillet et août. L'étude d'opinion indique qu'ils feront attention à leur portefeuille au moment de choisir leur destination. Mais ni l'augmentation du prix des billets d'avion, ni la difficulté à trouver une voiture de location, ni l'inflation, ne semblent pouvoir les freiner dans leurs projets. Seuls 10% des Belges renonceraient à partir.

C'est notamment aux moins lotis que semble penser la ministre De Bue lorsqu'elle déclare que «pour 2022, je reste optimiste: avec la situation internationale et la pression sur le pouvoir d'achat, les familles réfléchissent à leurs déplacements, ce qui est une opportunité pour les opérateurs locaux. Même s'il faut reconnaître que les réservations des hébergements pour l'été affichent un taux de 65% seulement, un peu en deçà de l'an dernier à la même période…» 

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Il y a un mois, l'UNESCO a inscrit le Mullerthal comme l'un des 177 géoparcs mondiaux. Plongée dans cette forêt exceptionnelle avec différents experts et spécialistes, pour comprendre l'histoire et le potentiel de l'une des vallées les plus remarquables de la planète.
Contacto.Mullerthal-UNESCO Welt Geopark.Foto: Gerry Huberty/Luxemburger Wort
Indigné par les badauds venus photographier les zones sinistrées sans apporter leur aide, le gouverneur de la province de Luxembourg a appelé la police à les sanctionner vendredi dernier. Une consigne inapplicable puisque cette pratique n'existe pas dans la loi belge.