Changer d'édition

Le téléphone au volant bientôt surveillé par des caméras
International 03.11.2022
En Belgique

Le téléphone au volant bientôt surveillé par des caméras

Le dispositif sera d'abord mis en place dans cinq communes belges.
En Belgique

Le téléphone au volant bientôt surveillé par des caméras

Le dispositif sera d'abord mis en place dans cinq communes belges.
Photo: Shutterstock
International 03.11.2022
En Belgique

Le téléphone au volant bientôt surveillé par des caméras

Des routes belges vont faire l'objet d'un projet pilote visant à sanctionner l'utilisation du téléphone au volant grâce à des caméras, à partir de 2023.

Les adeptes du texto au volant n'auront qu'à bien se tenir. À partir de 2023 sur certaines routes belges, des agents d'un nouveau genre vont surveiller l'utilisation du téléphone par les automobilistes. Il s'agit de caméras intelligentes, qui étaient jusqu'ici interdites.


Des radars capables de détecter le téléphone au volant
Si de tels dispositifs existent déjà en Allemagne, ils pourraient très bientôt voir le jour au Luxembourg. Le ministre de la Mobilité suit le dossier de très près.

Déjà utilisées dans le cadre d'un projet pilote il y a trois ans, ces caméras n'avaient pas permis de mettre en place de quelconques sanctions. Cette fois-ci, leur installation visera bel et bien à mettre à l'amende les conducteurs faisant usage de leur portable, rapportent plusieurs médias flamands.

Alors que le Luxembourg suit l'évolution de cette technologie de très près, elle est déjà utilisée en Allemagne. En Belgique, le dispositif sera déployé sur plusieurs zones, dont au moins une commune bruxelloise, deux communes flamandes et deux communes wallonnes, a fait savoir l'agence de presse Belga, sans en révéler les noms.

À noter que la caméra intelligente ne sera pas chargée d'envoyer elle-même l'amende, mais que les images feront bel et bien l'objet d'une vérification par un agent, qui statuera sur la nature de l'infraction.  

L'accord encadrant ce nouveau projet pilote entre le gouvernement fédéral belge et l'institut Vias, dont l'objectif est d'améliorer la sécurité routière, sera finalisé ce vendredi 4 novembre. Si les tests effectués se révèlent concluants, la Belgique pourrait bien généraliser l'utilisation de ces caméras pas comme les autres sur ses routes dans les années à venir.

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Après plus de sept mois de travaux, les trois voies reliant Arlon à Sterpenich sont ouvertes à la circulation depuis ce mardi 7 mai au matin. Avec une petite particularité, unique en Europe, visant à privilégier le car-sharing.