Changer d'édition

Le prix Nobel d'économie décerné à un trio
International 14.10.2019

Le prix Nobel d'économie décerné à un trio

Les trois lauréats: Abhijit Banerjee, Esther Duflo et Michael Kremer.

Le prix Nobel d'économie décerné à un trio

Les trois lauréats: Abhijit Banerjee, Esther Duflo et Michael Kremer.
Photo: AFP
International 14.10.2019

Le prix Nobel d'économie décerné à un trio

La Franco-Américaine Esther Duflo et les Américains Abhijit Banerjee et Michael Kremer ont reçu ce lundi à Stockholm le prix Nobel d'économie pour leurs travaux sur la réduction de la pauvreté dans le monde.

(AFP) - Les travaux conduits par les lauréats «ont introduit une nouvelle approche (expérimentale) pour obtenir des réponses fiables sur la meilleure façon de réduire la pauvreté dans le monde», a annoncé à Stockholm le secrétaire général de l'Académie royale des sciences, Göran Hansson.

Au milieu des années 90, Michael Kremer, 54 ans, professeur à l'Université d'Harvard, a «démontré à quel point cette approche peut être puissante en utilisant des expériences de terrain pour tester diverses interventions susceptibles d'améliorer les résultats scolaires dans l'ouest du Kenya», explique l'Académie.


(FILES) In this file photo taken on August 01, 2019 Ethiopia's Prime Minister Abiy Ahmed gives a press conference at the Prime Minister's office in the capital, Addis Ababa. - Ethiopian PM Abiy Ahmed wins Nobel Peace Prize, the Nobel Academy announced on October 11, 2019 in Oslo. (Photo by MICHAEL TEWELDE / AFP)
Le Nobel de la paix va au Premier ministre éthiopien
Le prix prestigieux a été attribué vendredi au Premier ministre éthiopien Abiy Ahmed, artisan d'une réconciliation spectaculaire avec l'Érythrée et père de réformes susceptibles de transformer en profondeur un pays longtemps livré à l'autoritarisme.

Mariés à la ville, Abhijit Banerjee et Esther Duflo ont ensuite réalisé des études similaires sur d'autres questions et dans d'autres pays. Leurs méthodes de recherche expérimentale dominent désormais l'économie du développement.

Esther Duflo, 46 ans, professeure d'économie au Massachusetts Institute of Technology (MIT), où exerce également son époux, est l'une des économistes les plus célébrées dans le monde, notamment aux Etats-Unis. Récipiendaire en 2010 de la médaille John Bates Clark, elle est seulement la seconde femme a recevoir le prix Nobel d'économie.

Ses travaux lui avaient valu en 2013 d'être choisie par la Maison Blanche pour conseiller le président Barack Obama sur les questions de développement, en siégeant au sein du nouveau Comité pour le développement mondial.

Dernier né des Nobel, le «prix de la Banque de Suède en sciences économiques en mémoire d'Alfred Nobel» a été créé en 1968 pour célébrer les 300 ans de la Banque de Suède.


(FILES) In this file photo taken on August 01, 2019 Ethiopia's Prime Minister Abiy Ahmed gives a press conference at the Prime Minister's office in the capital, Addis Ababa. - Ethiopian PM Abiy Ahmed wins Nobel Peace Prize, the Nobel Academy announced on October 11, 2019 in Oslo. (Photo by MICHAEL TEWELDE / AFP)
Le Nobel de la paix va au Premier ministre éthiopien
Le prix prestigieux a été attribué vendredi au Premier ministre éthiopien Abiy Ahmed, artisan d'une réconciliation spectaculaire avec l'Érythrée et père de réformes susceptibles de transformer en profondeur un pays longtemps livré à l'autoritarisme.

Il avait été attribué en 2018 aux Américains William Nordhaus et Paul Romer qui ont décrit les vertus et nuisances de l'activité économique sur le climat. Chaque Nobel consiste en une médaille d'or, un diplôme et un chèque de neuf millions de couronnes suédoises (environ 830.000 euros).


Sur le même sujet

Le Nobel de la paix va au Premier ministre éthiopien
Le prix prestigieux a été attribué vendredi au Premier ministre éthiopien Abiy Ahmed, artisan d'une réconciliation spectaculaire avec l'Érythrée et père de réformes susceptibles de transformer en profondeur un pays longtemps livré à l'autoritarisme.
(FILES) In this file photo taken on August 01, 2019 Ethiopia's Prime Minister Abiy Ahmed gives a press conference at the Prime Minister's office in the capital, Addis Ababa. - Ethiopian PM Abiy Ahmed wins Nobel Peace Prize, the Nobel Academy announced on October 11, 2019 in Oslo. (Photo by MICHAEL TEWELDE / AFP)
Le Nobel pour les pères de la batterie lithium
John Goodenough, Stanley Whittingham et Akira Yoshino ont été récompensés pour l'invention des batteries au lithium. Un objet aujourd'hui présent dans de nombreuses technologies du quotidien.
A screen displays the portraits of the laureates of the 2019 Nobel Prize in Chemistry (L-R) John Goodenough of US, Britain's Stanley Whittingham and Japan's Akira Yoshino during a press conference at the Royal Swedish Academy of Sciences in Stockholm, Sweden, on October 9, 2019. (Photo by Naina Helen JAMA / TT News Agency / AFP) / Sweden OUT
Le Nobel de physique à des cosmologues
Avant eux Marie Curie, Albert Einstein ou Niels Bohr ont inscrit leur nom au palmarès. Ce mardi, trois éminents cosmologues, le Canado-Américain James Peebles et les Suisses Michel Mayor et Didier Queloz ont été distingués.
A computer screen displays the portraits of the laureates of the 2019 Nobel Prize in Physics (L-R) Canadian-American James Peebles, Swiss scientists Michel Mayor and Didier Queloz, at the Royal Swedish Academy of Sciences on October 8, 2019 in Stockholm. - Canadian-American James Peebles, Swiss scientists Michel Mayor and Didier Queloz on October 8, 2019 won the Nobel Physics Prize for their work in cosmology, the Royal Swedish Academy of Sciences said.
Peebles won one-half of the prize "for theoretical discoveries in physical cosmology," while Michel Mayor and Didier Queloz shared the other half "for the discovery of an exoplanet orbiting a solar-type star," professor Goran Hansson, secretary general of the academy, told a press conference. (Photo by Jonathan NACKSTRAND / AFP)
Le Nobel de médecine à trois spécialistes de l'oxygène
Les Américains William Kaelin et Gregg Semenza et le Britannique Peter Ratcliffe ont été récompensés pour leurs recherches sur l'adaptation des cellules à l'apport variable d'oxygène qui ouvrent des perspectives pour le traitement du cancer et de l'anémie.
Nobel Assembly members (L-R) Patrik Ernfors, Anna Wedell and Randall Johnson sit in front of a screen displaying the winners of the 2019 Nobel Prize in Physiology or Medicine (L-R) Gregg Semenza, Peter Ratcliffe and William Kaelin after their names were announced during a press conference at the Karolinska Institute in Stockholm, Sweden, on October 7, 2019. - US researchers William Kaelin and Gregg Semenza and Britain's Peter Ratcliffe won the Nobel Medicine Prize for discoveries on how cells sense and adapt to oxygen availability, the Nobel Assembly said. (Photo by Jonathan NACKSTRAND / AFP)