Changer d'édition

Le Portugal rouvre terrasses, cafés, musées, collèges
International 2 min. 05.04.2021

Le Portugal rouvre terrasses, cafés, musées, collèges

Mais les musées doutent que l'affluence des visiteurs sera au rendez-vous, notamment en raison de l'absence de touristes.

Le Portugal rouvre terrasses, cafés, musées, collèges

Mais les musées doutent que l'affluence des visiteurs sera au rendez-vous, notamment en raison de l'absence de touristes.
Photo : AFP
International 2 min. 05.04.2021

Le Portugal rouvre terrasses, cafés, musées, collèges

Plus de deux mois après leur fermeture, ces établissements font partie de la deuxième étape d'un plan de déconfinement progressif prévu par Lisbonne. Mais le pays sort meurtri de la deuxième vague covid.

(AFP) - Après la réouverture des écoles primaires le 15 mars dernier, c'est au tour, ce lundi de Pâques, des collégiens de reprendre le chemin de leurs établissements. Les autres secteurs d'activité qui rouvrent au public devront observer des règles sanitaires strictes. Les rassemblements seront limités à quatre personnes par table sur les terrasses de café  (contre deux au Luxembourg à partir du 7 avril), tandis que les cours collectifs restent interdits dans les salles de sport et les musées devront adapter leurs horaires d'ouverture.


Le covid fait perdre 33 millions de touristes au Portugal
Le nombre de visiteurs étrangers venus séjourner au Portugal s'est effondré de 75% en un an.

«On s'attend à accueillir très peu de visiteurs» en raison de l'absence de touristes étrangers, explique Antonio Nunes Pereira, directeur du palais national de Pena à Sintra, à une trentaine de kilomètres de Lisbonne. «Nous attendons une vraie reprise l'été prochain» quand «le processus de vaccination sera plus avancé en Europe» et que les règles de voyage seront assouplies, a ajouté le responsable de l'un des monuments les plus visités au Portugal, avec près de deux millions de visiteurs en 2019, dont plus de 85% d'étrangers.

Confronté à une explosion des cas de covid-19 après les fêtes de fin d'année, qui a provoqué une saturation des hôpitaux (et l'envoi notamment d'une équipe médicale luxembourgeoise), le gouvernement avait imposé un deuxième confinement général à la mi-janvier, suivi une semaine plus tard par la fermeture des écoles.

Pour favoriser ce retour en sécurité dans les écoles, le gouvernement s'appuie sur un dépistage de masse et un plan de vaccination du personnel enseignant. Selon le plan de déconfinement du gouvernement, lycées, universités et salles de spectacle devront attendre jusqu'au 19 avril pour rouvrir et les restaurants devront attendre début mai.


Passengers stand in front of TAP airline's check-in desks at Lisbon's Airport during a pilots strike on May 1, 2015. Portuguese state-owned airline TAP pilots staged a ten days strike causing cancellations and disruption for passengers.  AFP PHOTO / PATRICIA DE MELO MOREIRA

 / AFP PHOTO / PATRICIA DE MELO MOREIRA
Le Portugal place les voyageurs en quarantaine
Les ressortissants de onze pays devront observer un confinement de 14 jours à leur arrivée dans le pays à compter de jeudi. Si les résidents luxembourgeois ne sont pas concernés par cette mesure, ils doivent justifier d'un déplacement essentiel pour rejoindre Lisbonne et environs.

La situation sanitaire sera réévaluée toutes les deux semaines avec la possibilité d'introduire des restrictions dans les municipalités affichant le plus grand nombre de cas, selon le plan du gouvernement. Pendant cette période, les autorités ont décidé de maintenir les restrictions de voyages.

Ainsi, les vols avec le Brésil et le Royaume-Uni restent suspendus pour limiter la propagation des nouveaux variants, tandis que les contrôles aux frontières terrestres entre le Portugal et l'Espagne, dont le passage est limité à quelques exceptions, ont été prolongés jusqu'à la mi-avril.