Changer d'édition

Brèves International 01.12.2021

(AFP) - Après avoir réussi à vacciner 85% de leur population dès octobre (taux le plus élevé d'Europe), les autorités portugaises ont lancé un autre compte à rebours afin d'administrer une dose de rappel à près d'un Portugais sur cinq avant les fêtes de fin d'année. Du coup, le plus grand vaccinodrome du pays devait ouvrir ses portes mercredi à Lisbonne. Cette infrastructure pourra administrer quotidiennement jusqu'à 6.000 doses de vaccin anti-covid (et même 3.000 doses de vaccin contre la grippe).

Soucieux d'éviter le scénario catastrophe provoqué l'hiver dernier par le variant Alpha, le gouvernement a emboîté le pas à la plupart des pays européens et rétabli une série de mesures sanitaires. Ainsi, depuis ce 1er décembre, le port du masque est à nouveau obligatoire dans tous les espaces clos tandis que le pass sanitaire doit être présenté à l'entrée des restaurants, des hôtels et des salles de sport.

L'après-fêtes sous bonne garde

En outre, un certificat de vaccination ne suffit plus pour se rendre au Portugal depuis l'étranger, les voyageurs devant désormais se munir d'un test négatif ou d'une preuve de leur rétablissement après une infection au coronavirus. Afin de freiner les contaminations après les rassemblements des fêtes de fin d'année, le Premier ministre Antonio Costa a également déjà annoncé des mesures plus sévères pour la première semaine de janvier: prolongement des vacances scolaires, télétravail obligatoire et fermeture des bars et des discothèques.