Changer d'édition

Le Portugal déclare l'état d'urgence
International 19.03.2020

Le Portugal déclare l'état d'urgence

L'état d'urgence ne peut être déclaré que pour 15 jours renouvelables, mais M. Costa a prévenu qu'il pourrait durer des mois.

Le Portugal déclare l'état d'urgence

L'état d'urgence ne peut être déclaré que pour 15 jours renouvelables, mais M. Costa a prévenu qu'il pourrait durer des mois.
Photo: AFP
International 19.03.2020

Le Portugal déclare l'état d'urgence

Le gouvernement a décrété mercredi soir l'état d'urgence, qui lui permet notamment de restreindre la liberté de mouvement pour freiner la progression de la pandémie de coronavirus dans ce pays de dix millions d'habitants.

(AFP) - «Je viens de décréter l'état d'urgence. Une décision exceptionnelle dans une période exceptionnelle», a déclaré le président conservateur portugais Marcelo Rebelo de Sousa lors d'une allocution retransmise à la télévision. «Il ne s'agit pas d'une interruption de la démocratie. Mais c'est la démocratie qui tente d'empêcher une interruption irréparable de la vie des gens», a-t-il expliqué pour justifier cette décision inédite depuis l'avènement de la démocratie en 1974.

Le gouvernement adoptera des mesures concrètes, qui pourraient comprendre notamment des restrictions à la libre circulation. Elles seront annoncées ce jeudi à l'issue du conseil des ministres hebdomadaire. M. Costa a assuré à l'issue d'un conseil des ministres extraordinaire qu'il n'y aurait «pas de couvre-feu». Selon lui, l'objectif de cette déclaration est de permettre d'adopter les mesures pour «renforcer le combat et la prévention de cette pandémie» qui a fait deux morts au Portugal, où l'on recensait mercredi 642 cas confirmés. L'état d'urgence ne peut être déclaré que pour 15 jours renouvelables, mais M. Costa a prévenu qu'il pourrait durer des mois.

Photo: AFP

Mercredi, la ville de Ovar, dans le centre du Portugal, était devenue la première ville confinée du pays, en raison d'un risque élevé de transmission généralisée. Cette municipalité de quelque 55.000 habitants comptait mardi soir une trentaine de cas confirmés et plus de 440 personnes sous surveillance. «Nous sommes face à un nombre élevé de cas confirmés dans une zone relativement restreinte», avait expliqué Marta Temido, ministre de la Santé. Le gouvernement, qui avait décrété vendredi l'état d'alerte, a déjà annoncé un ensemble de mesures pour contrôler l'épidémie de Covid-19, telles que la fermeture des écoles et des frontières avec l'Espagne pour les touristes.    

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

En fermant ses frontières, l'UE veut (se) rassurer
«Se protéger de l'extérieur et se montrer plus souple à l'intérieur.» Les Européens ont décidé mardi soir de cadenasser l'accès à leur territoire afin de tenter d'endiguer la pandémie de nouveau coronavirus dont le Vieux continent est plus que jamais l'épicentre.
16.03.2020, Baden-Württemberg, Weil am Rhein: Ein Bundespolizist mit Atemmaske kontrolliert am Grenzübergang zur Schweiz ein Fahrzeug. In der Coronavirus-Krise führt Deutschland am Montag umfassende Kontrollen und Einreiseverbote an den Grenzen auch zur Schweiz ein. Foto: Patrick Seeger/dpa +++ dpa-Bildfunk +++
La Belgique confinée jusqu'au 5 avril
Le royaume impose un confinement général à partir de ce mercredi midi et ce jusqu'au 5 avril pour restreindre la circulation des personnes. Comme chez ses voisins, l'objectif est de contenir la propagation du coronavirus dans le pays.
Belgian Prime Minister Sophie Wilmes gives a press conference following a meeting of the National Safety Council on the Covid-19 (Coronavirus) , on March 17, 2020 in Brussels. - Belgians must stay at home from midday on March 18, 2020 until at least April 5 in case they spread the coronavirus further, Prime Minister Sophie Wilmes said on March 17, 2020. (Photo by Bert VANDENBROUCKE / various sources / AFP) / Belgium OUT
Le Portugal décrète l'état d'alerte
Le gouvernement portugais a décrété, vendredi, l'état d'alerte. Seul moyen de pouvoir mobiliser la protection civile et les forces de l'ordre pour faire appliquer une série de mesures d'exception.
Tourists wearing protective face masks walk in downtown Lisbon on March 11, 2020. - The coronavirus global outbreak has left virtually no economic sector untouched, though travel and tourism have been particularly hard-hit as countries institute travel bans and quarantine requirements. Portugal has detected 78 confirmed cases so far, according to official numbers released on March 12. (Photo by PATRICIA DE MELO MOREIRA / AFP)
Les mesures drastiques se multiplient contre le coronavirus
Les mesures drastiques se multiplient dans le monde pour combattre la propagation du nouveau coronavirus qui fait plonger les Bourses. Le Japon décide de fermer ses écoles et l'Arabie saoudite d'arrêter d'accueillir les pèlerins à La Mecque. L'Italie est devenue un nouveau foyer de diffusion.
Mask-clad commuters make their way to work during morning rush hour at the Shinagawa train station in Tokyo on February 28, 2020. - Tokyo's key Nikkei index plunged nearly three percent at the open on February 28 after US and European sell-offs with investors worried about the economic impact of the coronavirus outbreak. (Photo by CHARLY TRIBALLEAU / AFP)