Changer d'édition

Le Portugal avance vers la légalisation de l'euthanasie
International 7 21.02.2020

Le Portugal avance vers la légalisation de l'euthanasie

Des centaines de personnes ont manifesté jeudi devant le parlement à Lisbonne à l'appel de plusieurs organisations opposées à l'euthanasie.

Le Portugal avance vers la légalisation de l'euthanasie

Des centaines de personnes ont manifesté jeudi devant le parlement à Lisbonne à l'appel de plusieurs organisations opposées à l'euthanasie.
Photo: AFP
International 7 21.02.2020

Le Portugal avance vers la légalisation de l'euthanasie

Le Parlement portugais a adopté plusieurs textes ouvrant la voie à la dépénalisation de l'euthanasie. Au grand dam des milieux religieux mais aussi des représentants des médecins ou des infirmiers.

(AFP) - Cinq propositions de loi, dont une déposée par le Parti socialiste au pouvoir, ont été approuvées jeudi en première lecture par des députés de gauche et du centre de l'échiquier politique. Le texte soumis par le PS, qui détermine «les conditions spéciales pour la pratique de l'euthanasie non punissable», a été approuvé avec 127 voix pour, 86 voix contre et dix abstentions. 


Le Portugal se prépare à légaliser l'euthanasie
Alors que la fin de vie assistée a cours depuis dix ans au Luxembourg, le parlement portugais examine ce jeudi plusieurs textes en faveur de la dépénalisation de l'euthanasie. Rejetée de justesse il y a près de deux ans, l'idée pourrait bien passer cette fois.

 Des propositions similaires du Bloc de gauche (extrême gauche), du parti animalier PAN, des Verts et d'un député libéral ont également été adoptées, avec des résultats à peine plus serrés. «Poursuivre pénalement quelqu'un qui aide un patient atteint d'une maladie incurable est une forme d'intolérance», a lancé l'élue socialiste Isabel Moreira lors du débat. 

Peu avant, des centaines de personnes ont manifesté devant l'Assemblée à l'appel de plusieurs organisations opposées à l'euthanasie, criant «Oui à la vie, non à la mort». «La question de l'euthanasie définit le type de culture dans laquelle nous souhaitons vivre: celle qui soigne ou celle qui propose la mort», a fait valoir Afonso Virtuoso, un avocat de 23 ans. 

Vote final avant cet été

En mai 2018, le Parlement portugais avait rejeté à une très courte majorité de cinq voix plusieurs textes autorisant l'euthanasie. Depuis, les socialistes sont sortis renforcés des élections législatives d'octobre dernier, faisant pencher la balance en faveur d'une nouvelle loi. 


L'euthanasie reste une solution méconnue
Dix ans après l'adoption d'un texte sur la fin de vie assistée, 57% des Luxembourgeois ignorent l'existence de cette loi. Cela alors que ce recours ultime bénéficie d'une bonne acceptation dans la société.

En revanche, l'Eglise catholique, très largement majoritaire au Portugal, les organisations représentatives des médecins et des infirmiers, ainsi que le Conseil national de l'éthique pour les sciences de la vie, un organe consultatif indépendant lié au Parlement, se sont opposés à un changement de la loi actuelle, qui admet déjà l'arrêt des traitements dans certains cas désespérés. 

Les propositions adoptées jeudi doivent maintenant être fusionnées en un seul texte qui sera ensuite soumis à un vote final du Parlement, en principe avant l'été. 


Sur le même sujet

Le Portugal se prépare à légaliser l'euthanasie
Alors que la fin de vie assistée a cours depuis dix ans au Luxembourg, le parlement portugais examine ce jeudi plusieurs textes en faveur de la dépénalisation de l'euthanasie. Rejetée de justesse il y a près de deux ans, l'idée pourrait bien passer cette fois.
L'euthanasie reste une solution méconnue
Dix ans après l'adoption d'un texte sur la fin de vie assistée, 57% des Luxembourgeois ignorent l'existence de cette loi. Cela alors que ce recours ultime bénéficie d'une bonne acceptation dans la société.
«Réticences au sein du corps médical» sur l'euthanasie
Dix ans après le vote des lois autorisant le recours à une fin de vie consentie et au suicide assisté, certains questionnements restent d'actualité. Explications avec Jean-Claude Schmit, directeur de la Santé et président de la plateforme «fin de vie».
Environ dix cas d'euthanasie par an
Selon un rapport déposé à la Chambre ce mardi, le nombre d’assistances au suicide est resté constant à 19 cas entre 2017 et 2018. L'acte se déroule de plus en plus à domicile selon la volonté du patient.
L'acte d'euthanasie se déroule de plus en plus à domicile selon la volonté du patient.
Un plan national sur la fin de vie d'ici fin 2020
Dix ans après le vote de la loi autorisant le recours à l'euthanasie au Luxembourg, le gouvernement annonce lundi sa volonté de mettre en place une stratégie visant notamment à «respecter le choix du patient», «réduire les inégalités d'accès» ou bien encore «former les professionnels».