Changer d'édition

Le Portugal assouplira ses mesures pour les fêtes
International 2 min. 07.12.2020 Cet article est archivé

Le Portugal assouplira ses mesures pour les fêtes

A Noël comme pour le Nouvel An, les horaires du couvre-feu devraient être réduits et les restaurants pourront fermer plus tard.

Le Portugal assouplira ses mesures pour les fêtes

A Noël comme pour le Nouvel An, les horaires du couvre-feu devraient être réduits et les restaurants pourront fermer plus tard.
Photo: AFP
International 2 min. 07.12.2020 Cet article est archivé

Le Portugal assouplira ses mesures pour les fêtes

Si la situation du pays s'améliore, les autorités ont néanmoins décidé de maintenir les restrictions sanitaires en vigueur. L'objectif : les alléger pendant les fêtes de fin d'année.

(ASdN avec AFP) - Jusque-là privés de vacances, les Portugais pourraient bien prochainement respirer à nouveau. Un espoir permis par l'amélioration de la situation sanitaire du pays. Mais en attendant, pas question de relâcher la pression. Les autorités du pays ont ainsi décidé de maintenir les restrictions sanitaires en vigueur dans le but de pouvoir les alléger pendant les fêtes de fin d'année. 


Les Portugais privés de vacances
Le gouvernement impose des restrictions très strictes pour les jours fériés du début de décembre

Si les mesures sont donc maintenues, «quelques exceptions» pour Noël et le Nouvel An seront néanmoins mises en place, a annoncé samedi le Premier ministre Antonio Costa. A Noël comme pour le Nouvel An, les horaires du couvre-feu seront ainsi réduits et les restaurants pourront fermer plus tard.  Par ailleurs, le gouvernement ne prévoit pas d'interdire la circulation entre municipalités, comme il l'a fait ce week-end et le précédent. Du moins pour Noël. La mesure devrait en effet être maintenue pour la Saint-Sylvestre afin éviter les déplacements à travers le pays. 

Mais pour l'heure, rien n'est acquis. Cet allègement des restrictions devra en effet «être confirmé le 18 décembre», a-t-il précisé en conférence de presse. Celui-ci concerne surtout les 113 communes (sur un total de 308) où le risque de contamination au nouveau coronavirus reste «extrêmement élevé» ou «très élevé».  


A tram passes by a shopkeeper wearing a face mask in downtown Lisbon on November 7, 2020. - The Portuguese government is holding an extraordinary ministers' council to decide on concrete measures to fight the spread of the coronavirus, which could include a night curfew as it already exists in several European countries. (Photo by PATRICIA DE MELO MOREIRA / AFP)
Le Portugal renforce ses restrictions sanitaires
Les mesures en vigueur cette semaine dans la majeure partie du Portugal, avec un état d'urgence assorti de couvre-feu la nuit et le week-end, seront élargies à d'autres territoires à partir de lundi, a annoncé jeudi le Premier ministre Antonio Costa.

L'état d'urgence en vigueur depuis le 9 novembre a donc été formellement prolongé vendredi jusqu'au 23 décembre, et les dirigeants du pays ont déjà prévenu qu'il sera étendu au moins jusqu'au 7 janvier. Pour rappel, le Portugal a imposé un reconfinement partiel à ses habitants depuis fin octobre. Des mesures qui ont été progressivement élargies à la majeure partie du pays. Dans les régions les plus touchées, un couvre-feu nocturne et les week-ends a été instauré, mais les écoles et les commerces n'ont pas fermé comme au printemps. 

Grâce à ces mesures, le Portugal a détecté la semaine écoulée moins de 4.000 nouveaux cas par jour en moyenne, contre près de 6.500 contaminations quotidiennes deux semaines auparavant. En revanche, le nombre des hospitalisations plafonnait toujours à un niveau jugé «extrêmement élevé» par le Premier ministre, avec environ 3.300 personnes hospitalisées au total, dont plus de 500 dans des services de soins intensifs. Avec sa population de 10 millions d'habitants, le Portugal comptait samedi près de 5.000 morts depuis le début de la pandémie de covid-19. 

A noter, selon le plan national de vaccination ébauché cette semaine, le pays compte recevoir 22 millions de doses de vaccins à partir de janvier et commencera par vacciner 950.000 personnes considérées prioritaires. 

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Les mesures en vigueur cette semaine dans la majeure partie du Portugal, avec un état d'urgence assorti de couvre-feu la nuit et le week-end, seront élargies à d'autres territoires à partir de lundi, a annoncé jeudi le Premier ministre Antonio Costa.
A tram passes by a shopkeeper wearing a face mask in downtown Lisbon on November 7, 2020. - The Portuguese government is holding an extraordinary ministers' council to decide on concrete measures to fight the spread of the coronavirus, which could include a night curfew as it already exists in several European countries. (Photo by PATRICIA DE MELO MOREIRA / AFP)
Alors que Jean Asselborn s'est rendu mardi au Portugal pour souligner «l'apport de la communauté au développement économique, social et culturel» du Luxembourg, les organisations de soutien tirent le signal d'alarme sur les conséquences concrètes de la pandémie de cette partie de la population.
Au 1er janvier 2019, le Luxembourg comptait officiellement 613.894 habitants, selon le Statec.
Le pays se place en état de calamité face à la recrudescence de la pandémie du coronavirus. Il s'agit en l'occurrence du niveau le plus élevé de l’échelle de la protection civile qui en compte trois.
A pilgrim holds a statue of Our Lady Fatima along with a Portuguese flag during a ceremony marking the last pilgrimage of the year at the Fatima shrine in central Portugal held under strict social distancing rules because of the coronavirus pandemic on October 13, 2020. (Photo by PATRICIA DE MELO MOREIRA / AFP)