Changer d'édition

Le pape dénonce le «vacarme de quelques riches»

Le pape dénonce le «vacarme de quelques riches»

Photo: AFP
International 6 18.11.2018

Le pape dénonce le «vacarme de quelques riches»

Le pape François a dénoncé dimanche le «vacarme de quelques riches» qui rend inaudible «le cri des pauvres» à l'occasion de la deuxième Journée mondiale des pauvres.

(AFP) – Le souverain pontife a célébré la messe dimanche à la basilique Saint Pierre de Rome en présence de 6.000 personnes pauvres et noté que «l'injustice est la racine perverse de la pauvreté». «Le cri des pauvres devient chaque jour plus fort, mais chaque jour moins écouté, dominé par le vacarme de quelques riches, qui sont toujours moins nombreux et toujours plus riches», a-t-il stigmatisé.

«Demandons la grâce d'entendre le cri de celui qui vit dans des eaux tumultueuses», a-t-il ajouté. «C'est le cri des nombreux Lazare qui pleurent, tandis qu'une poignée de riches fait des banquets avec ce qui, en justice, revient à tous».

Le pape devait ensuite partager au Vatican le repas de 3.000 personnes démunies. Le Vatican propose également des soins médicaux gratuits. L'an passé, à l'occasion de la première Journée mondiale des pauvres, plus de 600 personnes avaient ainsi été traitées.

Des initiatives similaires doivent se tenir dans différents diocèses en Italie et dans le monde. Depuis le début de son pontificat en 2013, le pape dénonce la «mondialisation de l'indifférence» et dit vouloir une «Eglise pauvre pour les pauvres», d'où le nom de François, le «poverello» d'Assise.