Changer d'édition

Le Nobel de la paix au Programme alimentaire mondial
International 4 min. 09.10.2020

Le Nobel de la paix au Programme alimentaire mondial

Le PAM est particulièrement actif au Soudan du Sud.

Le Nobel de la paix au Programme alimentaire mondial

Le PAM est particulièrement actif au Soudan du Sud.
Photo: AFP
International 4 min. 09.10.2020

Le Nobel de la paix au Programme alimentaire mondial

Le Programme alimentaire mondial (PAM) des Nations unies qui, du Yémen à la Corée du Nord, nourrit des dizaines de millions de bouches a été mis à l'honneur ce vendredi. Et son action devrait encore progresser du fait du covid-19.

(AFP) - Opérant aussi bien par hélicoptère qu'à dos d'éléphant ou de chameau, le PAM se présente comme «la plus grande organisation humanitaire». Une nécessité puisque, selon ses estimations, 690 millions de personnes -une sur 11- souffraient de sous-alimentation chronique en 2019. Et sans doute davantage cette année à cause de la pandémie.

Il est récompensé pour «ses efforts de lutte contre la faim, pour sa contribution à l'amélioration des conditions de paix dans les zones touchées par les conflits et pour avoir joué un rôle moteur dans les efforts visant à empêcher l'utilisation de la faim comme arme de guerre», a dit la présidente du comité Nobel, Berit Reiss-Andersen.

«Paix et éradication de la faim sont indissociables», a réagi le PAM. Dans une vidéo, son directeur exécutif, l'Américain David Beasley, s'est dit «sans voix pour la première fois de (sa) vie». 

Le secrétaire général de l'ONU, Antonio Guterres, s'est dit «enchanté» du prix attribué «aux primo-intervenants sur le front de l'insécurité alimentaire». «Les femmes et les hommes du PAM bravent les dangers et la distance pour livrer des vivres vitaux à ceux qui souffrent des conflits, aux personnes victimes de désastres, aux enfants et aux familles qui ne savent pas de quoi leur prochain repas sera fait», a-t-il fait valoir.

Fondé en 1961 avec son siège à Rome et financé intégralement par des contributions volontaires, le programme onusien dit avoir distribué 15 milliards de rations et assisté 97 millions de personnes dans 88 pays l'an dernier.Un chiffre vertigineux mais qui ne représente qu'une fraction du besoin total.

Le PAM est basé à Rome.
Le PAM est basé à Rome.
Photo: AFP

Malgré les progrès enregistrés ces trois dernières décennies, l'objectif établi par l'ONU d'éradiquer la faim d'ici 2030 semble hors d'atteinte si les tendances actuelles se poursuivent, selon les experts. La guerre pouvant être à la fois la cause et la conséquence de la faim, les populations vivant dans des pays touchés par des conflits sont nettement plus susceptibles d'être sous-alimentées, selon le PAM.

L'an dernier, le programme a été ébranlé par un rapport, établi à partir de témoignages de nombreux employés et faisant état de nombreux cas d'abus d'autorité, de harcèlement, y compris sexuel, et de discrimination.

«La nourriture est le meilleur vaccin»

L'horizon pour la planète s'est encore assombri cette année avec le choc sanitaire et économique causé par la pandémie de covid-19, qui cause des pertes de revenus en cascade, renchérit les aliments et perturbe les chaînes d'approvisionnement.

«Nous pourrions être confrontés à de multiples famines de proportions bibliques en quelques mois», prévenait David Beasley dès avril. «En attendant le jour où on aura un vaccin médical, la nourriture est le meilleur vaccin contre le chaos», a-t-il aussi déclaré en juin.


LOS ANGELES, CALIFORNIA - APRIL 21: Maestro the Vocalinist performs while wearing a face mask at an intersection at dusk amidst the coronavirus pandemic on April 21, 2020 in Los Angeles, California. He said he performs there three to four times per week.   Mario Tama/Getty Images/AFP
== FOR NEWSPAPERS, INTERNET, TELCOS & TELEVISION USE ONLY ==
Le virus menace le monde d'une «catastrophe humanitaire»
En raison de ses répercussions économiques dévastatrices, la pandémie risque de provoquer, un doublement du nombre des personnes menacées par la famine dans le monde, prévient le Programme alimentaire mondial.

La récession mondiale due au virus risque de pousser vers la faim entre 83 et 132 millions de personnes supplémentaires, estimait l'ONU cet été. «Dans des pays comme le Yémen, la République démocratique du Congo, le Nigeria, le Soudan du Sud et le Burkina Faso, la violence des conflits combinée à la pandémie a entraîné une hausse dramatique du nombre de personnes au bord de la famine», a souligné Mme Reiss-Andersen devant une audience réduite à une petite dizaine de journalistes, coronavirus oblige.

Face aux tentations de replis nationalistes, la présidente du comité Nobel a aussi souligné l'importance de trouver des «solutions multilatérales pour combattre les défis mondiaux». «Les agences de l'ONU et autres institutions internationales semblent recevoir moins de soutien ces jours-ci», a-t-elle dit en citant le Brexit et certaines critiques américaines. «D'une manière générale, dans de petites nations et des nations plus importantes, il semble y avoir une tendance populiste», a-t-elle expliqué.

C'est la 12e fois que le prix de la paix consacre l'ONU, une de ses agences ou une personnalité qui y est liée - plus que tout autre lauréat. Le virus va chambouler les conditions dans lesquelles le PAM empochera son Nobel. Si la situation sanitaire le permet, le prix - un diplôme, une médaille d'or et un chèque de 10 millions de couronnes (près de 950.000 euros) - sera remis lors d'une cérémonie au format nettement réduit le 10 décembre à Oslo ou, dans le cas contraire, à distance via des moyens numériques.    

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

L'ONU pleure Perez de Cuellar
Le diplomate péruvien et secrétaire général de l'ONU entre 1982 et 1991, est mort mercredi soir à Lima à l'âge de 100 ans, a annoncé son fils.
(FILES) In this file photo taken on August 08, 1988 UN Secretary General Javier Perez de Cuellar announces a cease-fire in the Iran-Iraq war will begin on August 20 during a special session of the UN Security Council, at UN headquarters in New York. - Perez de Cuellar died on March 3, 2020 Lima at the age of 100, his son reported. (Photo by Mark CARDWELL / AFP)
Le Nobel de la paix va au Premier ministre éthiopien
Le prix prestigieux a été attribué vendredi au Premier ministre éthiopien Abiy Ahmed, artisan d'une réconciliation spectaculaire avec l'Érythrée et père de réformes susceptibles de transformer en profondeur un pays longtemps livré à l'autoritarisme.
(FILES) In this file photo taken on August 01, 2019 Ethiopia's Prime Minister Abiy Ahmed gives a press conference at the Prime Minister's office in the capital, Addis Ababa. - Ethiopian PM Abiy Ahmed wins Nobel Peace Prize, the Nobel Academy announced on October 11, 2019 in Oslo. (Photo by MICHAEL TEWELDE / AFP)