Changer d'édition

Le Nobel de chimie à un trio américano-danois
International 2 min. 05.10.2022
Un chercheur primé pour la 2e fois

Le Nobel de chimie à un trio américano-danois

Les lauréats du prix Nobel de chimie 2022 ont été dévoilés ce mercredi matin.
Un chercheur primé pour la 2e fois

Le Nobel de chimie à un trio américano-danois

Les lauréats du prix Nobel de chimie 2022 ont été dévoilés ce mercredi matin.
Photo : AFP
International 2 min. 05.10.2022
Un chercheur primé pour la 2e fois

Le Nobel de chimie à un trio américano-danois

Le Danois Morten Meldal, l'Américaine Carolyn Bertozzi et son compatriote Barry Sharpless sont récompensés «pour le développement de la chimie click et de la chimie bioorthogonale». Barry Sharpless est primé pour la deuxième fois.

(AFP) - Ils ont ouvert deux nouveaux domaines de la chimie moderne: le prix Nobel de chimie 2022 a sacré mercredi le Danois Morten Meldal, l'Américaine Carolyn Bertozzi et son compatriote Barry Sharpless, qui réussit l'exploit rarissime de décrocher un deuxième Nobel.


(FILES) In this file photo taken on October 19, 2018 Swedish biologist Svante Paabo celebrates on the stage after receiving the 2018 Princess of Asturias Award for Technical and Scientific Research during the Princess of Asturias Awards ceremony at the Campoamor Theatre in Oviedo, on October 19, 2018. - Swedish paleogeneticist Svante Paabo, who sequenced the genome of the Neanderthal and discovered the previously unknown hominin Denisova, on October 3, 2022 won the Nobel Medicine Prize. (Photo by MIGUEL RIOPA / AFP)
Le Nobel de médecine au Suédois Svante Pääbo
Son père, Sune Bergström, avait également reçu le Nobel de médecine en 1982.

Le trio est récompensé «pour le développement de la chimie click et de la chimie bioorthogonale», a annoncé le jury dans sa décision.

Barry Sharpless, 81 ans, est seulement la cinquième personne à décrocher deux fois un Nobel. Il avait déjà remporté le prix de chimie en 2001 pour ses découvertes sur la technique de catalyse asymétrique.

Pour développer des traitements pharmaceutiques

Le chercheur américain basé en Californie et le Danois de 58 ans Morten Meldal, de l'université de Copenhague, sont sacrés pour leurs travaux pionniers en matière de «chimie click», une nouvelle forme de combinaison de molécules.

Celle-ci est notamment utilisée pour développer des traitements pharmaceutiques, cartographier l'ADN ou créer de nouveaux matériaux.


Members of the Nobel Committee for Physics (Bottom L-R) Eva Olsson, Secretary General of the Royal Swedish Academy of Sciences Hans Ellegren and Thors Hans Hansson announce the 2022 Nobel Prize in Physics winners (On display L-R) French experimental physicist Alain Aspect, US theoretical and experimental physicist John Francis Clauser and Austrian quantum physicist Anton Zeilinger, at the Royal Swedish Academy of Sciences in Stockholm, Sweden, on October 4, 2022. - The Royal Swedish Academy of Sciences has decided to award the 2022 NobelPrize in Physics to French experimental physicist Alain Aspect, US theoretical and experimental physicist John Francis Clauser and Austrian quantum physicist Anton Zeilinger, for discoveries in the field of quantum mechanics that have paved the way for quantum computers, networks and secure encrypted communication. (Photo by Jonathan NACKSTRAND / AFP)
Le Nobel de physique à un trio franco-austro-américain
Les trois septuagénaires sont récompensés pour leurs découvertes sur «l'intrication quantique», un mécanisme où deux particules quantiques sont parfaitement corrélées.

L'Américaine Carolyn Bertozzi, 55 ans, est, elle, sacrée pour l'invention de la chimie bioorthogonale, une réaction chimique décrite comme pouvant être initiée dans un organisme vivant, mais sans perturber ou changer sa nature chimique.

Citée parmi les favoris cette année, ses découvertes ont notamment ouvert des voies pour améliorer l'efficacité des traitements contre le cancer.


Sur le même sujet