Changer d'édition

Le Luxembourg vient en aide au Portugal
International 2 min. 10.02.2021

Le Luxembourg vient en aide au Portugal

Pour venir en aide aux hôpitaux portugais, l'Allemagne a également envoyé mercredi une équipe de 26 médecins et infirmiers militaires.

Le Luxembourg vient en aide au Portugal

Pour venir en aide aux hôpitaux portugais, l'Allemagne a également envoyé mercredi une équipe de 26 médecins et infirmiers militaires.
Photo: AFP
International 2 min. 10.02.2021

Le Luxembourg vient en aide au Portugal

Alors que la pandémie s'aggrave dans les hôpitaux portugais, le Grand-Duché va mettre à disposition médecins, infirmières et équipements médicaux qui arriveront via Luxembourg Air Rescue.

(ASdN) - En proie à un rebond de l'épidémie, le Portugal accepte la main tendue du Grand-Duché. Les autorités luxembourgeoises s'apprêtent ainsi à envoyer de l'aide au Portugal, près de trois semaines après avoir signifié qu'elles y étaient disposées. Médecins, infirmières et du matériel médical vont être envoyés via Luxembourg Air Rescue, rapportent nos confrères de Contacto.  


05.02.2021, Portugal, Lissabon: Ein deutscher Militärarzt googelt bei einem vorbereitenden Besuch im Hospital da Luz «Tegument», um die deutsche Übersetzung zu bestätigen. Deutschland unterstützt Portugal mit einem Team der Bundeswehr aus Ärzten und Sanitätern. Die 26 Soldatinnen und Soldaten sind in einer Klinik in Lissabon im Einsatz. Foto: Paulo Mumia/dpa +++ dpa-Bildfunk +++
Vers un mois de plus de confinement au Portugal
Malgré des aides de toutes parts, Lisbonne peine à endiguer une nouvelle croissance des cas positifs au covid.

Le 19 janvier dernier, le ministre Jean Asselborn (LSAP) et la ministre de la Santé Paulette Lenert (LSAP) indiquaient en effet que les hôpitaux luxembourgeois pourraient soulager le système de santé du Portugal. Vendredi dernier, le nombre de patients en soins intensifs avait dépassé le seuil des 900 personnes, une première depuis le début de la pandémie. 

Si le nombre de patients hospitalisés est néanmoins redescendu entre mercredi et jeudi, le Portugal reste, en proportion, le pays ayant enregistré le plus de cas cette semaine. Au total, le pays comptabilise 622 contaminations pour 100.000 habitants, se plaçant ainsi devant Israël (587) et le Montenegro (532). Au Luxembourg, ce taux tourne autour de 22 personnes infectées mercredi, selon les données du ministère de la Santé. Ces dernières 24 heures, 65 personnes se trouvent par ailleurs hospitalisées en raison du virus, contre 251 au plus fort de la crise en décembre.

A noter que le Portugal a déjà accepté l’aide de l’Allemagne. Celle-ci a envoyé mercredi une équipe de 26 médecins et infirmiers militaires. Ces derniers auront à leur charge une unité de soins intensifs dotée de huit lits, installée dans un hôpital privé à Lisbonne. Le Portugal a également indiqué vendredi étudier une proposition de l’Autriche qui a offert d’accueillir une dizaine de patients.

Pour rappel, le Grand-Duché était déjà venu en aide à ses voisins lors de la première vague de l'épidémie. Des malades du Grand Est, d'Allemagne ou encore d'Autriche avaient ainsi été pris en charge par les hôpitaux luxembourgeois.

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Pour faire face à l'explosion des cas de covid-19, les mouvements de population hors des frontières sont strictement réglementés pour quinze jours. Les rares exceptions concernent les activités professionnelles à l'international, les urgences médicales ou le regroupement familial.
Portuguese National Republican Guards control a checkpoint in the Portuguese-Spanish border crossing between Valenca and Tui on January 31, 2021. - Portugal imposed controls on its border with Spain in an attempt to contain the spread of the coronavirus pandemic. Travel abroad will be limited for two weeks starting today. (Photo by MIGUEL RIOPA / AFP)
Le ministre Jean Asselborn et la ministre de la Santé Paulette Lenert indiquent ce mardi que les hôpitaux luxembourgeois pourraient soulager le système de santé du Portugal, où près de 4.200 personnes atteintes du covid-19 sont hospitalisées.
Imagem de arquivo