Changer d'édition

Le Luxembourg soutient l'Ukraine dans sa reconstruction
International 2 min. 05.07.2022
Conférence internationale à Lugano

Le Luxembourg soutient l'Ukraine dans sa reconstruction

Franz Fayot, ministre de la Coopération et de l’Action humanitaire, a rencontré  Oleksiy Chernyshov, ministre du Développement régional de l’Ukraine, en marge de la conférence internationale.
Conférence internationale à Lugano

Le Luxembourg soutient l'Ukraine dans sa reconstruction

Franz Fayot, ministre de la Coopération et de l’Action humanitaire, a rencontré Oleksiy Chernyshov, ministre du Développement régional de l’Ukraine, en marge de la conférence internationale.
Photo: SIP
International 2 min. 05.07.2022
Conférence internationale à Lugano

Le Luxembourg soutient l'Ukraine dans sa reconstruction

Franz Fayot, ministre de la Coopération et de l’Action humanitaire a réaffirmé le soutien du Luxembourg à l'Ukraine dans sa reconstruction à court et à long terme lors de l'Ukraine Recovery Conference à Lugano en Suisse.

Le Luxembourg va aider l'Ukraine dans son parcours de reconstruction. C'est ce qu'a réaffirmé le ministre de la Coopération et de l'Action humanitaire Franz Fayot (LSAP), lors de l'Ukraine Recovery Conference qui s'est tenue à Lugano, dans le sud de la Suisse, ces 4 et 5 juillet.


Xavier Bettel a constaté l'«horreur» de ses propres yeux
Il a rencontré le président Volodymyr Zelenksy dans le cadre d'entretiens politiques et a visité plusieurs lieux dévastés par la guerre

La conférence internationale, organisée conjointement par l'Ukraine et la Suisse, a permis à l'Ukraine, qui subit l'invasion des Russes depuis fin février, de présenter son plan de reconstruction et de développement. Pour les participants, dont le Luxembourg, c'était l'occasion de discuter des contributions et des appuis politiques et financiers pour répondre au mieux aux défis qu'implique cette reconstruction.

Des entreprises spécialisées

Le Luxembourg a donc réaffirmé son soutien au pays de Volodymyr Zelensky. Le ministre Franz Fayot a expliqué, lors des interventions nationales des Etats participants, que le Luxembourg, suite à la demande de l'Ukraine, avait identifié un certain nombre d'entreprises spécialisées dans le développement de maisons intelligentes, modulaires ou mobiles pour soutenir les personnes déplacées à l'intérieur du pays, tout en continuant à fournir de l'aide humanitaire immédiate.

Le ministre de la Coopération et de l'Action humanitaire a tenu à rappeler que la reconstruction du pays devra se faire en poursuivant les réformes en Ukraine. Cela passera également par donner la priorité à l'amélioration de la qualité de l'éducation, des services sociaux et de santé, tout comme par le respect des droits de l'homme et des libertés civiles des citoyens ukrainiens. «Nous ferons tout notre possible pour soutenir l'Ukraine dans ses efforts de reconstruction à long terme», a par ailleurs indiqué Franz Fayot sur Twitter.

Le Luxembourg s'aligne ainsi sur les positions des autres participants à la conférence, à l'issue de laquelle une déclaration commune, la déclaration de Lugano, a été adoptée. Par ce document, les participants s'engagent à soutenir l'Ukraine tout au long de son parcours de reconstruction.

Des rencontres en parallèle

En marge de cet événement politique de haut vol, le ministre Fayot a eu une entrevue avec Oleksiy Chernyshov, ministre du Développement régional de l’Ukraine, pour discuter des projets de logement et de reconstruction d’infrastructures sociales que le Luxembourg peut mettre en place pour soutenir les personnes déplacées à l’intérieur de l’Ukraine.

Il a en outre rencontré Dominique Hasler, ministre liechtensteinoise des Affaires étrangères, de l'Éducation et du Sport. Les discussions portaient notamment sur la reconstruction de l'Ukraine et la manière dont les deux pays peuvent y contribuer.

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Le nucléaire et le gaz, des énergies durables?
À Luxembourg, le commissaire européen au climat Frans Timmermans remet en question la décision de son administration. Selon lui, investir dans le gaz et le nucléaire n'a pas de sens.
04.07.2022 Eu-Vize Kommissionspräsident Frans Timmermans : Unterredung , Dialog in der Chamber mit den Abgeordneten , Abgeordnetenkammer , Chambre  des députés , Luxemburg , Foto : Marc Wilwert / Luxemburger Wort
Le Premier ministre Xavier Bettel (DP) a souligné lors du sommet de l'OTAN que la liberté n'est pas acquise, mais qu'elle a un prix et que le peuple ukrainien paye aujourd'hui le prix fort pour défendre ses valeurs.
Les enfants ukrainiens accueillis au Luxembourg sont scolarisés dans des établissements publics comme privés. Le ministère de l'Education a prévu un encadrement pendant les vacances scolaires, ainsi que des solutions pour les élèves en fin de cycle secondaire.
La scolarisation des réfugiés ukrainiens pose des défis majeurs au ministère de l'Éducation nationale.