Changer d'édition

Le Luxembourg restitue 10 millions d'euros au Pérou
International 17.12.2020 Cet article est archivé

Le Luxembourg restitue 10 millions d'euros au Pérou

Le ministre des Affaires étrangères, Jean Asselborn, se dit heureux de pouvoir «promouvoir à la fois la lutte contre la corruption et le renforcement des institutions de l’État de droit».

Le Luxembourg restitue 10 millions d'euros au Pérou

Le ministre des Affaires étrangères, Jean Asselborn, se dit heureux de pouvoir «promouvoir à la fois la lutte contre la corruption et le renforcement des institutions de l’État de droit».
Photo : AFP
International 17.12.2020 Cet article est archivé

Le Luxembourg restitue 10 millions d'euros au Pérou

Patrick JACQUEMOT
Patrick JACQUEMOT
Et la Suisse fera de même à hauteur de 16,5 millions. Il s'agit là de sommes issues de transactions illicites que les autorités du Grand-Duché et de la Confédération helvétique avaient confisquées.

Lima, Luxembourg et Berne viennent de signer un accord permettant au Pérou de recevoir 26 millions d'euros, dont 10 provenant des caisses luxembourgeoises. Une somme qui devra servir, au Pérou, à «renforcer les tribunaux péruviens ainsi que les autorités en charge des poursuites pénales et judiciaires». Un geste utile dans ce pays , à la démocratie fragile et qui en quelques semaines, courant novembre, a vu se succéder à sa tête pas moins de trois présidents.


Le Luxembourg mis au pilori en matière de transparence
Le dernier rapport du groupe d'Etats contre la corruption du Conseil de l'Europe met en avant les faiblesses du pays en matière notamment de code de conduite au sein du Parlement. Sans oublier des lacunes au sein de la Constitution.

En fait, les sommes en question avaient pu être saisies, au Luxembourg comme en Suisse, avec la coopération des autorités péruviennes. Il s'agit de montants confisqués au terme de transactions illicites (sur fond de corruption principalement). Aussi, maintenant, la ministre de la Justice luxembourgeoise Sam Tanson (Déi Gréng) insiste-t-elle bien : «L’argent est uniquement destiné à financer des projets au Pérou visant à renforcer l’État de droit et la lutte contre la corruption. L’utilisation des fonds sera soumise aux principes de transparence et de responsabilité.»

Pour Sam Tanson, ce geste traduit aussi la volonté du gouvernement luxembourgeois de «préserver sa Place financière de capitaux issus de transactions illégales (...) Le peuple péruvien retrouve l’argent qui lui est dû et peut l’investir utilement.». 

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Le groupe spécialisé dans l'assurance et la gestion d'actifs a été condamné à payer des dizaines de millions d'euros d'arriérés d'impôts en 2019. Les autorités fiscales françaises ont estimé qu'une structure basée au Grand-Duché avait été utilisée de manière abusive.
2.10.Wi / ITV Mme Massard , nouv dir. Axa Assurances Foto: Guy Jallay
La Commission européenne a rappelé au Grand-Duché son obligation de sévir contre les stratégies agressives visant à contourner l'impôt dans le cadre de son examen annuel de coordination des politiques européennes.
Lokales, Foto: Drapeaux, Flaggen, Drapeau, Flagge, Flag, Europe, Europa. Chris Karaba/Luxemburger Wort