Changer d'édition

Le Luxembourg renforce son aide pour Haïti
International 23.08.2021 Cet article est archivé
Action humanitaire

Le Luxembourg renforce son aide pour Haïti

La distribution alimentaire d'urgence a d'ores et déjà débuté, le Luxembourg se charge d'une aide en matière de communication.
Action humanitaire

Le Luxembourg renforce son aide pour Haïti

La distribution alimentaire d'urgence a d'ores et déjà débuté, le Luxembourg se charge d'une aide en matière de communication.
Photo : AFP
International 23.08.2021 Cet article est archivé
Action humanitaire

Le Luxembourg renforce son aide pour Haïti

Patrick JACQUEMOT
Patrick JACQUEMOT
Les secours accèdent difficilement aux populations les plus reculées de l'Etat caribéen ravagé la semaine passée par un énième séisme et des trombes d'eau. Le Grand-Duché a dépêché deux hommes et du matériel de communication supplémentaires.

Au moins 2.207 victimes et plus de 12.200 blessés. A chaque jour qui passe, le bilan du tremblement de terre et des pluies torrentielles qui ont touché Haïti gonfle. Et au fil des heures, l'action humanitaire se met en place. Si déjà un pompier expert en organisation des secours avait été dépêché sur place par le CGDIS, deux hommes supplémentaires du corps d'incendie et de secours luxembourgeois ont été envoyés sur place.


En cas de catastrophe, «l'information est une aide à part entière»
Le projet emergency.lu a pour objectif de venir en aide aux populations sinistrées lors de catastrophes naturelles en rétablissant les télécommunications. La plateforme a déployé son matériel jeudi sur la place d'Armes, afin de se faire connaître des citoyens du Luxembourg.

Huit jours après la catastrophe, le Grand-Duché a aussi expédié de l'autre côté de l'Atlantique trois systèmes de communication par satellite type  emergency.lu. Des bases mobiles particulièrement appréciables quand les infrastructures terrestres sont hors d'usage ou inexistantes, comme c'est le cas présentement. 

Voilà plusieurs années maintenant que le Luxembourg fournit ce service «en tant que bien public mondial gratuit» à la communauté humanitaire. Les mêmes services étant offerts à la population et au gouvernement des pays affectés.

Parti lundi depuis Paris, le binôme luxembourgeois sera chargé de rétablir les services de télécommunication dans la région sinistrée, afin de faciliter le travail des organisations humanitaires déjà sur place. «La durée initiale de cette mission est fixée à une quinzaine de jours», ont annoncé les ministres Taina Bofferding (Intérieur) et Franz Fayot (Coopération).

A noter que la Commission européenne joue un rôle essentiel dans la coordination de la réponse aux catastrophes à travers le monde, et elle contribue a minima à 75% des frais de transport et/ou coûts opérationnels des missions de déploiement telles que celle en cours.  

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Le dixième anniversaire de la plateforme mobile de télécommunication par satellite, emergency.lu, qui constitue un des projets-phares de la coopération luxembourgeoise, a été célébré au pavillon du Luxembourg à l'Expo 2020 Dubaï.
(de g. à dr.) Bram Krieps, Desk emergency.lu, Direction de la coopération au développement et de l'action humanitaire, ministère des Affaires étrangères et européennes ; Gilles Hoffmann, chargé de gestion / coordination emergency.lu, Action humanitaire, Direction de la coopération au développement et de l'action humanitaire, ministère des affaires étrangères et
européennes ; Christophe Schiltz, coordinateur général de la coopération au développement et de l'action humanitaire, ministère des Affaires étrangères et européennes ; Robert Lauer, ambassadeur du Grand-Duché de Luxembourg aux Émirats arabes unis ;  S.A.R. le Grand-Duc ; n.c. (sécurité) ; n.c. (sécurité)