Changer d'édition

Le Luxembourg partant pour Osaka 2025
International 1 2 min. 26.05.2021

Le Luxembourg partant pour Osaka 2025

Il s'agira de la 25ème participation du Grand-Duché à une exposition universelle.

Le Luxembourg partant pour Osaka 2025

Il s'agira de la 25ème participation du Grand-Duché à une exposition universelle.
International 1 2 min. 26.05.2021

Le Luxembourg partant pour Osaka 2025

Patrick JACQUEMOT
Patrick JACQUEMOT
Dubaï n'a pas encore ouvert que déjà le Grand-Duché a officialisé sa présence à la prochaine exposition universelle. Rendez-vous est déjà donné d'avril à octobre 2025 au Japon.

Retardée d'un an, l'exposition universelle 2020 ouvrira ses portes dans vingt semaines maintenant. Et si le pavillon luxembourgeois est en voie d'achèvement, le ministre de l'Economie a déjà la tête loin de Dubaï. Franz Fayot (LSAP) est même à 7.600 km des Emirats arabes unis, plongé par anticipation dans l'édition 2025 qui se tiendra au centre du Japon, à Osaka précisément.


J-170 pour l'Exposition universelle
A Dubaï, la construction du pavillon luxembourgeois est dans les temps, assure Maggy Nagel. Mais à trois mois du lancement de l'événement, la commissaire reste toujours suspendue au calendrier sanitaire.

Placé sous le thème «Concevoir la société du futur, imaginer notre vie de demain», l’événement se tiendra en effet en présence du Luxembourg. Ainsi vient d'en décider le conseil de gouvernement, choix officialisé ce mercredi et qui vient conforter les organisateurs nippons dans leur attente de 150 pays et 25 organisations internationales participants. 

D'ores et déjà, le Grand-Duché envisage d'édifier un pavillon dans le respect des règles de l’économie circulaire. Ainsi, la très grande majorité des matériaux seront recyclables et mis en oeuvre de façon peu polluante ou gourmande en énergie.«Il a été choisi de réserver un lot de terrain de taille moyenne auprès des organisateurs», a prévenu Franz Fayot qui envisage cette fois une représentation «de taille nettement plus réduite» que le pavillon de Dubaï. 

Toutefois, le pavillon devra être suffisamment grand pour ne pas offenser l'hôte japonais; le pays du soleil levant étant le deuxième partenaire commercial du Luxembourg en Asie. Voilà d'ailleurs 90 ans que les deux Etats entretiennent des liens étroits, ne serait-ce qu'avec les liens qu'entretiennent les familles royale et impériale. Sachant que le Grand-Duché dispose d'une ambassade active, à Tokyo, depuis 1987. 

Les vidéo 360 ne sont pas supportées. Voir la vidéo 360 dans l'app Youtube.

Pour Franz Fayot, et plus encore les architectes qui postuleront, il s'agira de proposer un pavillon reflétant «la volonté du gouvernement de mener le Grand-Duché vers un avenir durable et innovant». Avec une vitrine de choix pour les acteurs privés et publics pour mieux se faire connaître au Japon mais aussi auprès des millions de visiteurs attendus. Pas tous les jours que le Luxembourg peut attirer ainsi l'attention de la troisième puissance économique au monde.


Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet