Changer d'édition

Le G20 promet d'injecter 5.000 milliards de dollars
International 2 min. 26.03.2020

Le G20 promet d'injecter 5.000 milliards de dollars

 Les dirigeants du G20 étaient réunis jeudi en sommet par visioconférence

Le G20 promet d'injecter 5.000 milliards de dollars

Les dirigeants du G20 étaient réunis jeudi en sommet par visioconférence
Photo: AFP
International 2 min. 26.03.2020

Le G20 promet d'injecter 5.000 milliards de dollars

Les dirigeants des principaux pays industrialisés et émergents ont promis jeudi de placer 5.000 milliards de dollars pour soutenir l'économie mondiale menacée en raison de la pandémie de coronavirus.

(AFP) - Réunis jeudi en sommet par visioconférence sous la présidence du roi Salmane d'Arabie saoudite, les dirigeants des vingt plus grandes économies de la planète ont voulu présenter «un front uni contre cette menace commune».  C'est ainsi que les vingt premières puissances économiques ont promis d'injecter plus de 5.000 milliards de dollars dans l'économie.

Le bilan mondial de la pandémie de covid-19 a dépassé les 21.000 morts et enfermé chez eux plus de trois milliards de personnes. Et les grandes puissances s'activent pour atténuer les effets de cette situation inédite sur leur économie. Face à un virus «qui ne connaît pas de frontières» les membres du G20 ont décidé d'injecter plus de 5.000 milliards de dollars dans l'économie mondiale.

Selon une source chinoise, sur les 5.000 milliards, la Chine, d'où l'épidémie est partie, a à elle seule communiqué le chiffre de 344 milliards, principalement en mesures fiscales. Lors de la réunion, le président chinois Xi Jinping a appelé les pays du G20 à abaisser leurs droits de douane, sujet de tensions entre Pékin et Washington, et à faciliter les flux commerciaux.

Aide aux plus pauvres

Mercredi, l'agence de notation financière Moody's a averti que les économies du G20 devraient toutes être en récession cette année en raison de la pandémie. Globalement, ces pays devraient subir une contraction de 0,5% de leur produit intérieur brut (PIB). Aux Etats-Unis, cette baisse sera de 2% et dans la zone euro de 2,2%. «Les économies du G20 vont subir un choc sans précédent dans la première moitié de l'année et se contracteront sur l'ensemble de l'année avant de rebondir en 2021», estime l'agence, qui chiffre cette reprise l'an prochain à 3,2% en moyenne.

Alors que plusieurs pays riches ont dévoilé des plans de relance colossaux, les inquiétudes s'intensifient pour les pays pauvres qui n'ont pas accès aux marchés des capitaux et pas de services de santé adéquats. Le G20 a appelé dans son communiqué les institutions internationales, dont l'Organisation mondiale de la Santé (OMS) et le Fonds monétaire international (FMI), à «aider les pays émergents et en développement à faire face aux chocs sanitaires, économiques et sociaux du covid-19». 

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Comment sauver l'économie du pays... en trois points
Les ministres des Finances, de l'Economie et des Classes moyennes ont présenté, mercredi soir, leur plan pour aider les entreprises du pays à passer la crise. Soit 8,8 milliards d'euros répartis entre dépenses d'urgence, report de paiement et aides au crédit.
Un G20 de toutes les divisions
Le président chinois Xi Jinping est arrivé jeudi à Osaka, à la veille d'un G20 qui s'annonce particulièrement animé, dont il partagera la vedette avec un Donald Trump décidé à en découdre sur tous les fronts.
India's Prime Minister Narendra Modi (3rd L) and Japan's Prime Minister Shinzo Abe (2nd R) attend a bilateral meeting ahead of the Group of 20 (G20) summit in Osaka on June 27, 2019. (Photo by Kiyoshi Ota / POOL / AFP)