Changer d'édition

Le covid-19 à l'origine de plus d'un million de morts
International 3 min. 28.09.2020 Cet article est archivé

Le covid-19 à l'origine de plus d'un million de morts

Les Etats-Unis restent le pays le plus impacté par la mortalité liée au virus.

Le covid-19 à l'origine de plus d'un million de morts

Les Etats-Unis restent le pays le plus impacté par la mortalité liée au virus.
Photo : AFP
International 3 min. 28.09.2020 Cet article est archivé

Le covid-19 à l'origine de plus d'un million de morts

La pandémie de coronavirus qui a démarré fin 2019 en Chine avant de se répandre dans le monde entier a fait plus d'un million de victimes dans le monde. Le bilan de l'épidémie au Luxembourg s'établit toujours à 124 décès.

(AFP) - «Un million est un nombre terrible», a déclaré le directeur des Situations d'urgence de l'Organisation mondiale de la Santé (OMS), Michael Ryan, estimant un doublement «très probable» du total des victimes du covid-19 d'ici peu. Les perspectives sont sombres, en effet, avec une courbe qui repart à la hausse en Europe, au Moyen-Orient et en Asie, renforçant la crainte d'une seconde vague. Et ce alors que les restrictions sanitaires adoptées par les gouvernements, comme les confinements, les fermetures des bars et restaurants ou l'interdiction des rassemblements, se heurtent dans de nombreux pays au mécontentement croissant de la population. 

Plus de 32,9 millions de cas ont été officiellement diagnostiqués depuis le début de l'épidémie, dont au moins 22,5 millions sont aujourd'hui considérés comme guéris. Les Etats-Unis (près de 205.000 morts), le Brésil (près de 142.000), l'Inde (près de 100.000) et le Mexique (plus de 76.000) comptabilisent à eux seuls plus de la moitié des décès recensés dans le monde. L'Inde, où entre 80.000 et 90.000 nouvelles infections sont recensées chaque jour, a dépassé lundi la barre des 6 millions de cas. 

Et on ne peut pas «sauver les gens aujourd'hui simplement en priant ou en travaillant sur des vaccins qui ne viendront que plus tard», a prévenu le directeur général de l'OMS, Tedros Adhanom Ghebreyesus. Cinq vaccins (trois occidentaux et deux chinois) sont en phase 3 de tests. Un candidat-vaccin russe, Spoutnik V, a donné des résultats préliminaires encourageants. Mais ces recherches ne peuvent pour l'instant pas prendre de vitesse le virus. 


(FILES) In this file photo taken on January 31, 2020, a man gets a flu shot at a health facility in Washington, DC. - Global influenza vaccine makers have produced a record number of doses for the coming flu season, as authorities try to ease the burden on hospitals ahead of an expected COVID-19 resurgence. In the US, pharmaceutical companies plan to make around 196 million doses to serve the population of 330 million, according to the Centers for Disease Control and Prevention (CDC). (Photo by EVA HAMBACH / AFP)
Le Grand-Duché ne négocie aucun vaccin
Le Luxembourg bénéficiera des doses achetées via l'Union européenne et n'a entamé aucun contact avec des laboratoires pour disposer de ses propres sérums anti-covid.

L'Organisation de l'aviation civile internationale (OACI) évalue pour 2020 à 419 milliards de dollars le manque à gagner pour le secteur. Le Grand-Duché, et sa compagnie nationale Luxair n'échappent pas à ce trou d'air. L'impact sur la plupart des grandes économies mondiales ne se fait pas attendre: une contraction sans précédent au deuxième trimestre. Aux Etats-Unis, première économie mondiale, la chute y est de 9,5%, selon l'OCDE, et plus de 20 millions d'emplois y sont détruits en avril. La Chine, deuxième économie de la planète, évite en revanche la récession en endiguant l'épidémie. 

Aux Etats-Unis, pays le plus endeuillé du monde, la pandémie, minimisée par le président Donald Trump, se retrouve au cœur de la campagne pour la présidentielle de novembre. Au Brésil, deuxième pays le plus endeuillé du monde, la pandémie réveille des peurs ancestrales chez les indigènes du bassin amazonien: les maladies des Européens ont décimé 95% des populations autochtones d'Amérique.


Illustration, Test Covid-Station Park&Ride, Bouillon Foto: Anouk Antony/Luxemburger Wort
Un dépistage national plus «structuré, ciblé, flexible»
Si la première phase revêtait encore un caractère expérimental, la deuxième partie du «large scale testing» entend tirer des leçons de ces derniers mois. Désormais, la stratégie mise en place pour lutter contre le covid-19 s'appuiera sur une toute nouvelle stratégie.

En Asie, la hausse est continue depuis avril. Le continent s'approche aujourd'hui des 1.500 morts par jour. L'Italie semble montrer toutefois qu'il n'y a pas de fatalité: le nombre de contagions quotidiennes y reste depuis des semaines sous la barre des 2.000. Les Italiens «ont réagi avec force et inversé la tendance», a salué vendredi l'OMS sur Twitter. 


Sur le même sujet

Si l'espoir d'un vaccin se concrétise, le virus continue de faire des victimes à travers le monde. Au total, plus de 1,2 million de personnes sont décédées des suites de la maladie. En Europe, les gouvernements durcissent à nouveau le ton.
(FILES) In this file photo taken on April 22, 2020 a woman in a mask walks past a mural of a hand on the side of a building in Midtown New York City  April 22, 2020. - The United States recorded its 10 millionth case of the coronavirus Monday, according to a count by Johns Hopkins University, the same day that Pfizer and BioNTech announced their vaccine showed 90 percent effectiveness.
Shortly before 1400 GMT on November 9, 2020 the tracker by the Baltimore-based university showed 10,018,278 cases recorded in the US since the pandemic began, and 237,742 deaths. Both are the highest tolls in absolute terms in the world. (Photo by TIMOTHY A. CLARY / AFP)
La rentrée scolaire n'a pas engendré une flambée des contaminations au covid parmi les élèves et les enseignants. Fort de ce constat, Claude Meisch a précisé les tenants et aboutissants des trois scenarii de contamination possibles.
Lokales, Rentrée Scolaire, Erster Schultag, Schule, Schüler Grundschule Sassenheim, Foto: Guy Wolff/Luxemburger Wort
Séparés depuis de longs mois à cause de la pandémie de coronavirus, ces couples non mariés dont l'un des partenaires ne ressort pas d'un pays de l'UE peuvent désormais se retrouver pour de courts séjours. Des autorisations toutefois assorties de plusieurs conditions.
BOGOTA, COLOMBIA - March 12:  A couple hug as they wear face masks around the International airport "u201cEl Dorado"u201d on March 12, 2020 in Bogota, Colombia. The World Health Organization declared a global pandemic as the coronavirus rapidly spreads across the world. Colombian President Ivan Duque declared a health emergency to contain an outbreak of coronavirus, suspending public events with more than 500 people. (Photo by Daniel Munoz/VIEWpress vía Getty Images)
La ministre de la Santé (LSAP) jette les bases, ce jeudi, de la deuxième phase du dépistage massif. Tirant les leçons de la première phase, cette seconde partie du large scale testing s'appuiera désormais sur cinq piliers, en ciblant notamment davantage les personnes les plus exposées.
Briefing Bettel + Lenert Corona - Foto : Pierre Matgé/Luxemburger Wort