Changer d'édition

Le centre de PMA de Libramont a été modernisé
International 2 min. 11.03.2017 Cet article est archivé
Belgique

Le centre de PMA de Libramont a été modernisé

Le centre de Procréation Médicalement Assistée de Libramont.
Belgique

Le centre de PMA de Libramont a été modernisé

Le centre de Procréation Médicalement Assistée de Libramont.
Photo: Nadia Lallemant
International 2 min. 11.03.2017 Cet article est archivé
Belgique

Le centre de PMA de Libramont a été modernisé

Anne FOURNEY
Anne FOURNEY
Un investissement de près d’1 million d’euros au Centre Hospitalier de l’Ardenne à Libramont, où sont accueillies, outre des patientes belges, des femmes luxembourgeoises et françaises.

Par Nadia Lallemant

Les patients de la province de Luxembourg, des provinces et des pays limitrophes ont désormais accès à un centre de Procréation Médicalement Assistée (PMA) plus moderne au Centre Hospitalier de l’Ardenne à Libramont.

Un investissement important vient d’être réalisé dans ce service unique en province de Luxembourg. « Nous constatons une augmentation des patientes françaises, tant pour les fécondations in vitro que pour les inséminations », précise le docteur Pierre Bindels, responsable du service de gynécologie au Centre Hospitalier de l’Ardenne. «Elles représentaient 11 % des FIV (fécondations in vitro, ndlr) en 2016 contre 8% l’année précédente. Les inséminations par donneur (IAD) ont progressé de 47% à 62%. Une proportion importante des IAD, pour notre petit centre, qui s’explique par l’interdiction en France d’avoir recours à la procréation médicalement assistée pour les couples homosexuels et les femmes seules. »

En ce qui concerne les patients originaires du Grand-Duché, les chiffres sont stables. «En 2015 et 2016, 1 % des FIV ont été pratiquées sur des patientes luxembourgeoises », poursuit le médecin. «Nous avons une proportion identique pour les inséminations avec le sperme d’un donneur ou du conjoint. Il y a deux centres PMA au Grand-Duché mais le temps d’attente y est plus long. Les Luxembourgeoises apprécient notre service pour la rapidité et la qualité de la prise en charge ainsi que pour l’accueil individualisé. »

A l’occasion de l’inauguration des nouveaux locaux, les gestionnaires de l’intercommunale de soins de santé ont expliqué les raisons de cette modernisation et présenté les nouveautés. «Le centre a été créé en 1992 à l’initiative du docteur Caprasse », a rappelé Yves Bernard,  le directeur général de Vivalia.

« Le premier bébé est né à Libramont le 24 juin 1993. Le centre s’est installé au deuxième étage de l’ancienne clinique en septembre 2004. Les travaux de modernisation ont débuté en avril 2016. Un investissement de 962.206,12 euros a été réalisé afin de répondre aux exigences de la loi du 19 décembre 2008 relative à l’utilisation du matériel corporel humain et à l’arrêté royal du 28 septembre 2009 fixant les normes de qualité et de sécurité.  Le centre a repris ses activités, en novembre dernier, après avoir été validé par l’Agence Fédérale des Médicaments et des Produits de la santé. »

Le centre PMA modernisé dispose d’un local de transfert d’embryons situé en zone classée, d’un espace discret pour le prélèvement de sperme, de cuves de conservation dans un local ventilé et d’un laboratoire agrandi équipé de matériel de pointe. 

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.