Changer d'édition

Le cap des 800.000 morts du coronavirus franchi
International 5 min. 24.08.2020 Cet article est archivé

Le cap des 800.000 morts du coronavirus franchi

A Civitavecchia, un grand port à 70 km au nord de Rome, des tests de dépistage «en drive-in» ont été mis en place pour les vacanciers rentrant de Sardaigne en ferry.

Le cap des 800.000 morts du coronavirus franchi

A Civitavecchia, un grand port à 70 km au nord de Rome, des tests de dépistage «en drive-in» ont été mis en place pour les vacanciers rentrant de Sardaigne en ferry.
Photo: AFP
International 5 min. 24.08.2020 Cet article est archivé

Le cap des 800.000 morts du coronavirus franchi

La situation sanitaire liée à l'épidémie de coronavirus continue de se dégrader dans le monde. Aux Etats-Unis et au Brésil mais aussi en France et en Italie.

(AFP) - Depuis son apparition en décembre dernier en Chine, la pandémie a fait au moins 805.470 morts dans le monde. Les Etats-Unis sont le pays le plus endeuillé avec 176.765 morts. Viennent ensuite le Brésil (114.250), le Mexique (60.254), l'Inde (56.706) et le Royaume-Uni (41.423). 

Plus de 1.200 nouveaux cas en Italie

Alors que le Luxembourg enregistrait une chute spectaculaire des nouvelles infections dimanche avec seulement 13 nouveaux cas, 1.210 cas de coronavirus ont été recensés en Italie en l'espace de vingt-quatre heures selon le dernier bilan officiel publié dimanche. Un tiers des cas enregistrés dans la région de Rome sont liés à des séjours en Sardaigne.


Healthcare workers listen as Chief of Staff Doctor Joseph Varon talks to them in the Covid-19 ward at United Memorial Medical Center in Houston, Texas on December 4, 2020. - Joseph Varon, a doctor treating coronavirus patients at a Texas hospital, was working his 252nd day in a row when he spotted a distraught elderly man in the Covid-19 intensive care unit (ICU). Varon's comforting embrace of the white-haired man on Thanksgiving Day was captured by a photographer for Getty Images and has gone viral around the world. (Photo by Mark Felix / AFP)
La barre des 350 décès franchie
Trois nouvelles victimes viennent s'ajouter au bilan du covid au Grand-Duché au dernier bilan officiel. Plus réconfortant : moins de 200 malades infectés sont actuellement pris en charge.

Touchée de plein fouet en mars par l'épidémie qui avait mis son système hospitalier à rude épreuve, l'Italie est confrontée depuis plusieurs jours à une nette reprise de la circulation du virus favorisée notamment par les déplacements et les activités estivales des vacanciers.   

En dépit de cette brusque hausse de la courbe de contagion, le ministre italien de la Santé, Roberto Speranza, s'est voulu rassurant dimanche, en jugeant que la situation était sous contrôle et en excluant un reconfinement général de son pays. Au niveau local toutefois, l'inquiétude grandit. Le président de Campanie (autour de Naples) a ainsi suggéré de limiter de nouveau les déplacements entre régions d'ici la rentrée. 

Près de 4.900 cas en France

En France, la situation elle aussi se dégrade. Plus de 4.500 nouveaux cas de Covid-19 ont été enregistrés au cours des dernières 24 heures, selon les chiffres publiés dimanche par Santé Publique France. Au total, 4.897 nouveaux diagnostics positifs ont été enregistrés, contre 3.602 samedi. «Nous sommes dans une situation à risque» face au Covid-19, a mis en garde le ministre de la Santé Olivier Véran dans un entretien au Journal du Dimanche

Dans le cadre de la finale de la Ligue des Champions, la police a verbalisé 274 personnes qui ne portaient pas de masque de protection, notamment sur les Champs-Elysées.
Dans le cadre de la finale de la Ligue des Champions, la police a verbalisé 274 personnes qui ne portaient pas de masque de protection, notamment sur les Champs-Elysées.
Photo: AFP

«Le risque», a-t-il insisté, «c'est que, après avoir enlevé doucement le couvercle de la casserole, l'eau se remette à bouillir». Comme en Italie, un reconfinement général n'est toutefois pas à l'ordre du jour, les autorités privilégiant à ce stade des mesures territorialisées et promettant des contrôles renforcés

Des contrôles à l'image de ceux effectués par les forces de l'ordre samedi soir à Paris en marge de la retransmission de la finale de la Ligue des Champions entre le PSG et le Bayern Munich. Selon la préfecture de police, 274 personnes ont été verbalisées pour absence de port du masque, notamment dans un bar évacué à proximité des Champs-Elysées. 

Instauration d'une  «quarantaine sociale» au Paraguay

Face à un rebond du nombre de cas, les restrictions se multiplient depuis quelques semaines sur tous les continents, de la Corée du Sud à la Finlande - où des mesures strictes aux frontières entrent en vigueur ce lundi - en passant par la capitale du Paraguay. 

Depuis dimanche, les quelque deux millions d'habitants d'Asunción et de ses banlieues ne peuvent plus se déplacer librement que de 5 heures (8h00 GMT) à 20 heures (23 heures GMT) dans le cadre d'une «quarantaine sociale» prévue pour durer jusqu'au 6 septembre. Le rétablissement de certaines mesures ne va pas sans heurts ni crispations. 

Contrôles stricts en Autriche

De stricts contrôles sanitaires instaurés au cours du week-end par l'Autriche à la frontière slovène ont ainsi provoqué d'immenses encombrements et suscité la colère de la police slovène et l'inquiétude de la Croatie. Plus tragique, l'arrivée de la police venue faire respecter le couvre-feu sanitaire en vigueur à Lima, la capitale du Pérou, a entraîné une bousculade dans une discothèque, qui s'est soldée par la mort de 13 personnes ce week-end, dont onze étaient infectées par le coronavirus. 

Parallèlement à ce retour de contrôles et de restrictions, la vie va reprendre son cours normal ce lundi en Irlande du Nord avec la réouverture progressive des écoles, pour la première fois depuis mars. 


 En Birmanie, le respect de la distanciation sociale tourne quant à lui au casse-tête dans les camps surpeuplés où sont confinés les Rohingyas. Durant la semaine passée, 48 cas de coronavirus ont été recensés à Sittwe, la capitale de l'Etat de Rakhine, soit plus de 10% de la totalité des quelque 400 cas enregistrés jusqu'à présent en Birmanie. «Si le confinement est imposé pour une longue période, nous aurons (...) besoin d'aide», a expliqué un Rohingya, Kyaw Kyaw. 


Sur le même sujet

Trois nouvelles victimes viennent s'ajouter au bilan du covid au Grand-Duché au dernier bilan officiel. Plus réconfortant : moins de 200 malades infectés sont actuellement pris en charge.
Healthcare workers listen as Chief of Staff Doctor Joseph Varon talks to them in the Covid-19 ward at United Memorial Medical Center in Houston, Texas on December 4, 2020. - Joseph Varon, a doctor treating coronavirus patients at a Texas hospital, was working his 252nd day in a row when he spotted a distraught elderly man in the Covid-19 intensive care unit (ICU). Varon's comforting embrace of the white-haired man on Thanksgiving Day was captured by a photographer for Getty Images and has gone viral around the world. (Photo by Mark Felix / AFP)
Les deux pays méditerranéens ont renoué ce week-end avec les restrictions afin d'endiguer la résurgence du covid-19. Les autorités craignent en effet que la vie nocturne ne contribue à faire exploser les contaminations.
Women dance on the sand at an outdoor restaurant of a beach in Fregene near Rome, on August 14, 2020. - "Put your masks on!" repeats the DJ, shouting vainly into his microphone, but the  dancers below, dripping in sweat, don't seem to care. While the threat of a second wave of coronavirus looms nearer in several European countries, such as Spain, Italy is trying to stem new infections in the middle of "Ferragosto", the sacrosanct holiday weekend of August 15. (Photo by Tiziana FABI / AFP)
L'Organisation mondiale de la santé (OMS) et l'agence européenne en charge des maladies infectieuses ont toutes deux exhorté gouvernements et populations à tout faire pour éradiquer le nouveau coronavirus, au moment où le monde a franchi le seuil des 20 millions de personnes contaminées.
People wearing a protective face mask visit a gallery of the Louvre museum, in Paris on August 6, 2020. (Photo by STEPHANE DE SAKUTIN / AFP)