Changer d'édition

La Wallonie impose son pass sanitaire
International 3 min. 23.09.2021
En Belgique

La Wallonie impose son pass sanitaire

La Belgique a déjà recensé 25.333 décès en lien avec l'épidémie.
En Belgique

La Wallonie impose son pass sanitaire

La Belgique a déjà recensé 25.333 décès en lien avec l'épidémie.
Photo : dpa
International 3 min. 23.09.2021
En Belgique

La Wallonie impose son pass sanitaire

Max HELLEFF
Max HELLEFF
La présentation du «covid safe ticket» sera obligatoire pour les plus de 16 ans dès la mi-octobre dans la région frontalière.

De notre correspondant Max HELLEFF (Bruxelles) - Quelques semaines après Bruxelles, la Wallonie a décidé jeudi d’imposer à son tour le «covid safe ticket» (CST, pass sanitaire), de la mi-octobre jusqu'au 31 décembre. Ce CovidCheck belge s’appliquera aux plus de 16 ans, sauf dans les maisons de repos où il sera requis auprès des visiteurs dès l'âge de 12 ans.


This photograph taken on January 4, 2021 in Paris, shows figurines next to a vaccine vial reading  "Covid-19 vaccine".,Image: 580850526, License: Rights-managed, Restrictions: , Model Release: no
La vaccination obligatoire séduit de plus en plus
Pour un nombre croissant de Belges, le dispositif mis en place par le gouvernement fédéral apparaît comme la manière la plus cohérente de combattre le virus.

La mesure s’appliquera obligatoirement en discothèques, le secteur Horeca (à l’exception des terrasses), dans les centres de sport et de fitness, les foires commerciales et congrès, ainsi que dans les établissements du secteur culturel, récréatif et festif. Il sera également nécessaire dans les maisons de retraite et de soins.

Le «covid safe ticket» impliquera de celui qui veut s’installer par exemple à l’intérieur d’un restaurant de fournir la preuve qu’il a bien reçu les deux doses d’un vaccin anti-covid. Ou, à défaut, de fournir un test PCR négatif (de moins de 72 heures), un test antigénique (maximum 24 heures) ou un certificat de rétablissement du covid datant de maximum 6 mois. 

Le gouvernement wallon du socialiste Elio Di Rupo confirme ainsi sa volonté de limiter les conséquences d’une vaccination insuffisante dans la région. En Belgique, seule la Flandre où 91% des plus de 18 ans sont vaccinés échappe désormais au pass sanitaire.

La mesure n’a pas été prise de gaieté de cœur. Le ministre-président Elio Di Rupo se montrait hésitant, à l’inverse de certains membres de son parti. Le partenaire libéral y était davantage acquis. Le ministre de l’Economie Willy Borsus estimait ainsi mercredi que «tenant compte de tous les chiffres de l’épidémie, du plafonnement, malgré tous les efforts, de la vaccination, notre position est effectivement d’élargir l’utilisation du covid safe ticket dans les lieux fermés, les lieux clos».

Mardi, les bourgmestres de l’arrondissement de Liège avaient déjà donné leur imprimatur à  l’imposition du CST lors des événements importants sans toutefois fixer de jauge. Ils ont invoqué l’aggravation de la situation épidémiologique dans leur région – alors que paradoxalement les chiffres de la pandémie sont bons sur l’ensemble du pays. Le gouverneur Hervé Jamar a pour sa part annoncé un renforcement des mesures anti-covid via un arrêté de police, dont le port du masque obligatoire dans l’horeca.

Mais il restera à contrôler et à faire respecter la nouvelle mesure. Ainsi, à Bruxelles où le CST sera obligatoire à partir du 1er octobre, plusieurs institutions culturelles annoncent déjà qu’elles ne l’imposeront pas au public au moment d'accéder au spectacle. Elles préfèrent recourir à une check-list, à la ventilation et au port du masque pour réduire le risque. «Imposer une obligation de contrôle des publics est une mission en totale contradiction avec les valeurs qu'ils portent (…) Nous refusons de participer à la division de la société et à la stigmatisation de certains publics», affirment-elles.

D’ici le 1er octobre, les autorités bruxelloises devront par ailleurs improviser pour contrôler la pandémie sur le territoire de la capitale et de sa région. Samedi ainsi, le groupe français Indochine fêtera ses 40 ans en donnant un concert sur la Grand-Place. Seules les personnes en possession d'un ticket et de leur CST pourront assister au spectacle.

Ces mesures contrastent avec le retour à la normale observé en Flandre où le Championnat du monde de cyclisme rassemble en ce moment des dizaines de milliers de personnes. Ici, les autorités régionales se sont contentées d’en appeler à la responsabilité de chacun, sans covid safe ticket ou masque obligatoires.

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Il ne sera plus nécessaire de porter le masque dans les bars, restaurants et les commerces belges, à moins que les régions n'en décident autrement.
Some attendees wear masks during Oktoberfest Zinzinnati in Cincinnati, Ohio on September 16, 2021. - Oktoberfest Zinzinnati, which was cancelled in 2020 due to the Covid-19 pandemic, is back this year and is generally the largest Oktoberfest celebration in the United States. (Photo by Jeff Dean / AFP)