Changer d'édition

La vallée de l'Ahr reste plongée dans «le chaos»
International 5 3 min. 09.08.2021 Cet article est archivé
Inondations

La vallée de l'Ahr reste plongée dans «le chaos»

Pour assurer les soins médicaux de base, la Croix-Rouge allemande a mis en place trois cabinets médicaux mobiles.
Inondations

La vallée de l'Ahr reste plongée dans «le chaos»

Pour assurer les soins médicaux de base, la Croix-Rouge allemande a mis en place trois cabinets médicaux mobiles.
Photo: dpa
International 5 3 min. 09.08.2021 Cet article est archivé
Inondations

La vallée de l'Ahr reste plongée dans «le chaos»

Malgré l'instauration de ponts de fortune et le rétablissement de l'électricité, l'épicentre des intempéries en Allemagne reste en état d'urgence, trois semaines après les crues. Le district évalue les dommages à plus de 3,7 milliards d'euros.

(DPA)- Un peu plus de trois semaines après les inondations qui ont dévasté le district, la vallée de l'Ahr s'est débarrassée de la boue. Des milliers de secouristes et de bénévoles ont évacué d'innombrables camions remplis de déchets et d'ordures, vidé les maisons et partiellement rétabli l'approvisionnement en électricité et en eau potable. Néanmoins, les quelque 42.000 citoyens touchés n'en sont qu'au tout début: la reconstruction prendra des années assurent experts et politiciens.


L'Allemagne ciblée pour sa gestion des inondations
L'arrondissement d'Ahrweiler fait l'objet d'une enquête judiciaire pour «homicide par négligence». Le parquet cherche notamment à savoir si les 189 décès imputables au sinistre auraient pu être évités et si l'alerte a été donnée assez tôt.

«Il faut à présent déblayer, éliminer les hydrocarbures et stabiliser la situation au sein de la population», indique Thomas Linnertz, chef de l'équipe de gestion de crise pour la vallée de l'Ahr. Et par là, il entend également fournir de la nourriture, un abri, du carburant et des vêtements. La situation est toujours précaire dans la municipalité d'Altenahr. «C'est là qu'il y a eu la plus grande destruction de maisons privées, mais aussi d'infrastructures», souligne le responsable de la cellule de crise.

En plus des 60 ponts, de nombreuses routes ont été détruites et beaucoup sont encore fermées. «C'est toujours le chaos», a déclaré la porte-parole de l'Office national de la mobilité de Rhénanie-Palatinat à Coblence. À Bad Neuenahr-Ahrweiler, un pont temporaire a déjà été construit par l'Agence fédérale allemande pour le secours technique, et cinq autres devraient être implantés dans la vallée de l'Ahr. Dans une déclaration samedi, le district d'Ahrweiler a estimé à lui seul le total des dommages causés aux installations municipales à plus de 3,7 milliards d'euros. Des écoles, des crèches et des installations sportives sont notamment concernées.

Quant aux structures de soins, une soixantaine de cabinets médicaux sur la petite centaine que compte le district d'Ahrweiler ont pu rouvrir, ainsi que 14 pharmacies et six cabinets dentaires. L'accès aux soins s'améliore, notamment grâce aux trois structures mobiles de la Croix-Rouge allemande, qui reçoivent «plus de 100 visites par jour», dénombre une porte-parole de l'ONG. Dans les hôpitaux, l'état d'urgence reste de mise et les examens les moins pressants sont reportés.

Pour aider à stabiliser la situation, le land de Rhénanie-Palatinat a débloqué des fonds à destination aussi bien des ménages et des entreprises que des communes. Ces dernières doivent se partager 60 millions d'euros pour réparer les systèmes d'égouts, restaurer les communications ou encore assurer l'approvisionnement de la population.

Les citoyens du district d'Ahrweiler ont adressé environ 9.200 demandes d'aide. S'élevant jusqu'à 3.500 euros par ménage, un total de 30 millions d'euros a été débloqué par la Rhénanie-Palatinat, complété par une enveloppe de 25 à 30 millions d'euros pour les entreprises. Le gouvernement fédéral contribue pour moitié à ces aides d'urgence. Pour rappel, plus de 140 personnes sont décédées dans les intempéries de juillet dernier et plus de 750 autres ont été blessées.

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

L'arrondissement d'Ahrweiler fait l'objet d'une enquête judiciaire pour «homicide par négligence». Le parquet cherche notamment à savoir si les 189 décès imputables au sinistre auraient pu être évités et si l'alerte a été donnée assez tôt.
Une vingtaine de viticulteurs ont prêté main-forte mardi à leurs homologues de la région d'Ahrweiler, en Allemagne, durement touchés par les intempéries. Alors que certaines bouteilles ne peuvent plus être vendues, les vendanges sont compromises.
La désorganisation liée aux conséquences des récentes intempéries va-t-elle se traduire par une flambée des cas covid+. Préventivement, les autorités ont décidé de renforcer la vaccination dans les zones sinistrées.
German Chancellor Angela Merkel and North Rhine-Westphalia's State Premier, Christian Democratic Union (CDU) leader and CDU's candidate for Chancellery Armin Laschet walk through the flood-ravaged spa town Bad Munstereifel, North Rhine-Westphalia state, western Germany, on July 20, 2021. - The German government on July 19, 2021 pledged to improve the country's under-fire warning systems as emergency services continued to search for victims of the worst flooding in living memory, with at least 165 people confirmed dead. (Photo by CHRISTOF STACHE / POOL / AFP)
Particulièrement touchés par les intempéries des 14 et 15 juillet, les habitants du land allemand s'attèlent à présent à nettoyer leurs foyers, constatant l'ampleur des dégâts. Le dernier bilan officiel fait état de 156 morts à l'échelle nationale.
17.07.2021, Rheinland-Pfalz, Altenahr: Ein partiell zusammengefallenes Haus steht in Altenahr nahe dem Ufer der Ahr. Massive Regenfälle haben in Rheinland-Pfalz für verheerende Überschwemmungen gesorgt. Foto: Philipp von Ditfurth/dpa +++ dpa-Bildfunk +++