Changer d'édition

Un test PCR négatif ne constitue pas un motif permettant de déroger à la quarantaine.
Brèves International 18.11.2020

Alors que les hôpitaux luxembourgeois passent en phase 4, la Suisse met à nouveau des barrières avec le Grand-Duché. A compter de lundi, le Grand-Duché est à nouveau placé dans la liste des pays à risque d'infection. 

Concrètement, cela signifie que les voyageurs en provenance du Luxembourg devront déclarer leur arrivée aux autorités cantonales dans un délai maximal de deux jours. Mais ils devront surtout respecter une quarantaine obligatoire de dix jours à leur arrivée sur le territoire suisse. 

La Suisse maintient également son intransigeance. En clair, un test négatif ne constitue pas, pour les autorités, un motif d'exemption de l'obligation de quarantaine et ne réduit pas non plus sa durée.

Les passagers en transit, à savoir les personnes étant restées moins de 24 heures sur le territoire luxembourgeois, pourront néanmoins déroger à la règle et n'auront donc pas obligation de s'isoler. D'autres exceptions sont par ailleurs prévues, notamment en ce qui concerne les déplacements pour motifs professionnels ou médicaux impérieux sans possibilité d’ajournement. 

Aujourd'hui

Les tests rapides restent un outil important dans la lutte contre la pandémie.
Brèves Luxembourg Aujourd'hui à 18:21

(TJ) - Le ministère de la Santé a publié les chiffres des infections du week-end. Un nouveau patient atteint du covid-19 est décédé depuis vendredi, ce qui porte le nombre total de décès à 1.131 victimes depuis le début de la pandémie. Le nombre de patients hospitalisés a augmenté au cours du week-end, passant de 15 à 19, et deux personnes doivent être prises en charge dans une unité de soins intensifs. Le taux de reproduction chute de 1,43 à 1,31.

Vendredi, samedi et dimanche, 2.918 tests ont été effectués dans tout le pays et 754 se sont révélés positifs.

Brèves Luxembourg Aujourd'hui à 17:51

La police signale ce lundi qu'une passante a été attaquée au couteau dimanche après-midi au parking de la gare de Berchem par un individu qui a proféré des menaces de mort à son encontre. En essayant de se défendre, la femme a subi deux coupures à la main. L'agresseur l'a ensuite poussée au sol, mais elle a continué à se défendre, ce qui a peut-être permis d'éviter le pire.

Finalement, l'agresseur s'est éloigné de la femme et a annoncé en partant qu'il voulait se suicider. En raison de ses blessures à la main, la victime a dû être hospitalisée et opérée.

Une patrouille de police a pu interpeller l'homme en fuite, un couteau à la main, dans la rue Oscar Romeo. L'homme n'a pas obtempéré à la demande des agents de poser le couteau, mais s'est infligé une coupure au cou. Les agents ont immédiatement prodigué les premiers soins. Pendant qu'ils lui portaient secours, l'homme a tenté d'attraper un deuxième couteau qu'il avait caché, mais les policiers ont pu l'en empêcher. Les deux couteaux ont été saisis et confisqués. 

Sur place, le blessé a reçu les premiers soins d'un médecin urgentiste avant d'être transporté à l'hôpital. Le parquet a ordonné l'arrestation de l'homme.

Brèves Grande Région Aujourd'hui à 17:46

(AFP) - Le député Renaissance (ex-LREM) de la première circonscription de Moselle, Belkhir Belhaddad, a annoncé lundi avoir porté plainte le 28 juillet dernier pour injure raciste, après avoir fait l'objet d'insultes sur Facebook au lendemain de sa réélection en juin.

«Ces propos haineux, racistes, méritent une réponse claire et ferme de notre justice», a déclaré M. Belhaddad lors d'une conférence de presse, ajoutant qu'il était «important» pour lui de «ne plus laisser faire».

Jusqu'à 45.000 euros d'amende

M. Belhaddad avait été élu député pour la première fois en 2017 alors qu'il représentait le PS. Le lendemain de sa réélection, son équipe de campagne a repéré sur Facebook une publication proférant des propos racistes «violents» envers le député, venant d'un compte Facebook d'une personne identifiée, a indiqué son avocat, Me Xavier Iochum.

«C'est l'objet de notre plainte pour injure publique à l'encontre d'une personne en charge d'un mandat public», a ajouté le conseil, précisant que ces faits étaient passibles d'un an d'emprisonnement et de 45.000 euros d'amende. 

Les propos de la personne visée par la plainte sont toujours en ligne publiquement sur son compte Facebook.

Brèves Luxembourg Aujourd'hui à 17:39

Lors de travaux, un obus de mortier de la Seconde Guerre mondiale a été découvert peu après 11h00 ce lundi à Hosingen. Les environs ont donc été immédiatement fermés à la circulation par la police et le service de déminage de l'armée a été sollicité. L'obus a ensuite été transporté dans une forêt voisine, où il a été neutralisé. Les voies fermées ont été rouvertes à la circulation vers 13h40.

Brèves International Mise à jour à 17:05

(AFP) - Le secrétaire général de l'Elysée, Alexis Kohler, a été mis en examen le 23 septembre pour prise illégale d'intérêts dans l'enquête sur ses liens avec l'armateur MSC, a indiqué le procureur national financier Jean-François Bohnert dans un communiqué lundi, confirmant une information de France info.

Le numéro deux de l'Elysée a également été placé sous le statut plus favorable de témoin assisté pour trafic d'influence dans cette affaire visant ses liens familiaux et professionnels avec l'armateur italo-suisse, fondé et dirigé par les cousins de sa mère, la famille Aponte.

Alexis Kohler «conteste avec force avoir commis tout délit», a assuré dans un communiqué son avocat, Me Eric Dezeuze. «Sans que soient pris en considération à ce stade les nombreux éléments objectifs à décharge, Alexis Kohler a été placé sous le statut de mis en examen pour prise illégale d'intérêt pour des faits pouvant remonter à plus de dix ans», explique Me Dezeuze, affirmant que «la suite de la procédure, à laquelle il a désormais accès» allait «lui permettre de démontrer son innocence». 

Régie , Virgule , Vorstellung Virgule Online Foto: Anouk Antony/Luxemburger Wort
Brèves Luxembourg Aujourd'hui à 09:05

A midi, les sirènes retentiront une nouvelle fois. Un message test sera envoyé, ce lundi, sur l'application GouvAlert, ainsi qu'un SMS d'alerte sur une zone déterminée.

En ce début de semaine, ce dernier concernera la population présente sur le territoire des communes suivantes: Bettendorf, Bourscheid, Colmar-Berg, Diekirch, Erpeldange-sur-Sûre, Ettelbruck, Schieren et Tandel.

Seules les personnes dont les téléphone portables sont connectés à une station de base de téléphonie mobile des zones citées précédemment recevront le SMS suivant: «LU-ALERT / ALERTE TEST / NO ACTION REQUIRED / AUCUNE ACTION REQUISE / KEINE HANDLUNG ERFORDERLICH / INFOS: GD.LU/LU-ALERT».

Pour rappel, la réception de cette alerte ne nécessite aucune action. Un feedback éventuel sur le système d'alerte peut être envoyé au gouvernement à l'adresse suivante: lu-alert@mi.etat.lu.

Hier

L'homme s'est enfermé dans une pièce où la police a réussi à l'interpeller.
Brèves Luxembourg 02.10.2022

La police a procédé la nuit dernière à l'arrestation d'un homme qui tentait d'entrer par effraction au domicile de son ex à Differdange.

Le rapport de police rapporte que des habitants ont entendu un homme frapper bruyamment à la porte d'une maison. Certains ont pensé qu'il s'agissait d'un individu en état d'ébriété. 

Alors qu'une patrouille de police se rendait à Differdange, l'homme a défoncé la porte de la terrasse pour accéder à l'intérieur de l'habitation. L'ancien compagnon de l'occupante des lieux s'est enfermé dans une chambre avec un couteau. 

Les personnes présentes à l'intérieur ont d'abord été mises en sécurité, avant que la police ne fasse appel à des renforts pour procéder à l'interpellation de l'individu. 

La police a fait usage d'un spray au poivre pour neutraliser l'agresseur. Après avoir résisté dans un premier temps, l'homme a pu être menotté et évacué. Le parquet a été informé et a ordonné son arrestation.  

Le parti centriste du Premier ministre sortant Krisjanis Karins a remporté les législatives lettonnes.
Brèves International 02.10.2022

(AFP) - Le parti centriste du Premier ministre sortant Krisjanis Karins a remporté les législatives lettonnes samedi, selon les résultats partiels portant sur 96 % des bureaux de vote, alors que les partis proches de la minorité russe en sortent affaiblis.

Nouvelle Unité de M. Karins obtient 18,94 % des voix, alors qu'un seul parti soutenu par la minorité russophone, Stabilité!, franchit le seuil d'éligibilité de 5% avec 6,75%, et que la formation historique des russophones, Harmonie, jadis puissante, se retrouve hors du parlement, tout comme l'Union Lettonne des Russes (pro-Kremlin).

L'Union des Verts et Paysans (centriste et sociale-démocrate) vient en seconde position avec 12,66%, suivie de Liste Unie (Verts et partis régionaux, centristes,10,98%), de l'Alliance Nationale (centre droit, 9,31%) et de Stabilité!, (de tendance populiste, 6,75%).

Karins devrait former le nouveau gouvernement

Un autre parti populiste, Lettonie d'abord, les Progressistes (gauche sociale-démocrate) et développement/FOR devraient aussi introduire quelques députés dans le parlement monocaméral de cent sièges.

Les résultats du scrutin renforcent les chances de M. Karins d'être chargé officiellement par le président Egils Levits de former le prochain gouvernement, lorsque le nouveau parlement commencera à fonctionner au début du mois de novembre dans ce pays balte de 1,8 million d'habitants, membre de l'UE et de l'Otan.

L'armée a expliqué dans un communiqué ne pas reconnaître le coup d'Etat qui a conduit à la destitution du lieutenant-colonel Paul-Henri Sandaogo Damiba.
Brèves Luxembourg 02.10.2022

Le chef de la junte au Burkina Faso, Paul-Henri Sandaogo Damiba a été démis de ses fonctions par un groupe de militaires lors d'une annonce télévisée vendredi soir. Mais il n'a pas abdiqué, appelant ce samedi les putschistes à «revenir à la raison», après une nouvelle journée de tensions à Ouagadougou.

Plus tôt dans la journée, l'armée avait publié un communiqué ne reconnaissant pas le coup d'Etat, indiquant traverser «une crise interne» et que les «concertations» se poursuivaient.

«Quelques unités ont pris le contrôle de certaines artères de la ville de Ouagadougou, demandant une déclaration de départ du lieutenant-colonel Damiba», ajoute le communiqué, qui précise que cette tension «ne représente pas la position de l'institution».

En fin d'après-midi, deux institutions françaises ont été prises pour cible par des manifestants: un incendie s'est déclaré devant l'ambassade de France à Ouagadougou, a constaté un journaliste de l'AFP, et un autre devant l'Institut français à Bobo-Dioulasso, selon des témoins dans cette ville de l'ouest du pays.

A Paris, le Quai d'Orsay a immédiatement réagi, «condamnant les violences contre notre ambassade avec la plus grande fermeté» et ajoutant que «la sécurité de (ses) compatriotes» était sa «priorité».

Avant-hier

L'actuel Premier ministre letton est en bonne voie pour conserver son poste.
Brèves International 01.10.2022

Les Lettons ont commencé à voter samedi pour renouveler leur Parlement, à l'ombre de l'invasion russe en Ukraine, et s'apprêtaient, d'après les analystes, à garder le Premier ministre centriste Krisjanis Karins à la tête du gouvernement.

«Tout est entre les mains des électeurs maintenant, nous verrons leur choix, et j'espère qu'ils feront un choix sûr et sécurisé», a dit M. Karins après avoir voté à Sigulda, une petite ville à 50 km au nord-est de Riga.

Il a refusé de répondre aux journalistes qui lui demandaient s'il comptait garder son poste.

Ce résultat apparaît probable en raison de l'affaiblissement des populistes, des conservateurs et du parti social-démocrate Harmonie (proche de la minorité russophone), alors qu'à l'approche des élections le parti pro-occidental de M. Karins, Nouvelle Unité, était en tête des sondages avec environ 13% d'intentions de vote.