Changer d'édition

Un test PCR négatif ne constitue pas un motif permettant de déroger à la quarantaine.
Brèves International 18.11.2020

La Suisse reclasse le Luxembourg en zone à risque

Alors que les hôpitaux luxembourgeois passent en phase 4, la Suisse met à nouveau des barrières avec le Grand-Duché. A compter de lundi, le Grand-Duché est à nouveau placé dans la liste des pays à risque d'infection. 

Concrètement, cela signifie que les voyageurs en provenance du Luxembourg devront déclarer leur arrivée aux autorités cantonales dans un délai maximal de deux jours. Mais ils devront surtout respecter une quarantaine obligatoire de dix jours à leur arrivée sur le territoire suisse. 

La Suisse maintient également son intransigeance. En clair, un test négatif ne constitue pas, pour les autorités, un motif d'exemption de l'obligation de quarantaine et ne réduit pas non plus sa durée.

Les passagers en transit, à savoir les personnes étant restées moins de 24 heures sur le territoire luxembourgeois, pourront néanmoins déroger à la règle et n'auront donc pas obligation de s'isoler. D'autres exceptions sont par ailleurs prévues, notamment en ce qui concerne les déplacements pour motifs professionnels ou médicaux impérieux sans possibilité d’ajournement. 

Avant-hier

Le ministre de l'Economie veut laisser plus d'entreprises encore bénéficier des conseils du programme.
Brèves Économie 1 27.11.2020

Un an de plus pour Fit 4 Resilience

Lancée en mai dernier, l'initiative Fit 4 Resilience a pour but d'accompagner la réflexion des entreprises qui souhaiteraient s'adapter aux nouveaux marchés nés de la crise covid. Déjà une cinquantaine de sociétés luxembourgeoises (employant 1.900 personnes au total) auraient postulé à ce soutien proposé par Luxinnovation et le ministère de l'Economie. 

Déjà trois entreprises auraient achevé le process qui voit l'entrepreneur et ses services recevoir une analyse de la situation et des pistes de changements de mode de production, de fournisseurs, de cibles, d'organisation via des experts détachés. Quinze autres seraient en cours de programme, proposé gratuitement. Face au succès rencontré par cette initiative devant aider à la reprise économique, le ministre Franz Fayot (LSAP) vient d'annoncer que Fit 4 Resilience pourrait être sollicité jusqu'au 31 décembre 2021, soit douze mois de plus qu’initialement proposé