Changer d'édition

«La solidarité européenne est cruciale»
International 2 min. 03.04.2020 Cet article est archivé

«La solidarité européenne est cruciale»

En ces temps difficiles, Jean Asselborn prône pour davantage de solidarité.

«La solidarité européenne est cruciale»

En ces temps difficiles, Jean Asselborn prône pour davantage de solidarité.
Photo: MAEE
International 2 min. 03.04.2020 Cet article est archivé

«La solidarité européenne est cruciale»

Eddy RENAULD
Eddy RENAULD
Jean Asselborn (LSAP) a mis en évidence la coopération entre les pays de l'UE face à la pandémie de covid-19 lors du Conseil des affaires étrangères qui s'est tenu ce vendredi. Le ministre des Affaires européennes a aussi rappelé que le Luxembourg était disposé à aider d'autres pays.

Comme ses homologues de l'UE, Jean Asselborn a pris part à la vidéoconférence du Conseil des affaires étrangères. Dans un premier temps, les 27 ont mis en avant les efforts liés au rapatriement et à l'assistance consulaire en faveur des citoyens de l'Union européenne qui sont bloqués dans des pays tiers.

Le ministre des Affaires étrangères a souligné que «la solidarité européenne revêt une importance cruciale» et il a mis en évidence les efforts entrepris par plusieurs partenaires européens ayant permis le rapatriement de citoyens et résidents du Luxembourg. 


Face au coronavirus, le rapatriement s'organise
Alors que le ministère des Affaires étrangères invite les ressortissants luxembourgeois en déplacement à l'étranger à regagner le pays au plus vite, LuxairTour vient d'indiquer que tous ses clients seraient quant à eux de retour d'ici au 21 mars.

De son côté, le Grand-Duché a organisé un vol de rapatriement du Cap-Vert la semaine dernière. «Nous sommes prêts à continuer de contribuer à cet effort collectif», affirme Jean Asselborn qui a également insisté sur l'importance de garantir l'accès et l'ouverture des routes de transit à l'intérieur même de l'Union et de l'espace Schengen.

Au chapitre de l'entraide, Jean Asselborn a également mentionné le fait que le Luxembourg accueille des patients français en provenance de la région du Grand Est, particulièrement touchée par le covid-19. «Cette collaboration est cruciale quand il s'agit d'une question de vie ou de mort», a-t-il insisté tout en rappelant que le pays était prêt à aider d'autres partenaires comme l'Espagne et l'Italie.


Medical staff carry a patient infected with the novel coronavirus (Covid-19) inside Nancy train station, eastern France, prior to his trasnfer into a medicalised TGV (high-speed train) on March 29, 2020. - Preparations for the evacuation of patients towards hospitals in the region of Nouvelle Aquitaine of 24 coronavirus-contaminated patients from Lorraine aboard a medicalised TGV began Sunday morning at Nancy station. (Photo by JEAN-CHRISTOPHE VERHAEGEN / AFP)
Plus d'un millier de morts dans le Grand Est
Alors que le pic de l'épidémie de covid-19 n'est pas encore parvenu dans l'Est de la France, le seuil de 1.000 décès a pourtant été franchi ce mardi. Selon l’Agence régionale de santé, il va falloir attendre deux semaines pour observer une diminution des hospitalisations.

Les ministres européens ont examiné les mesures qui pourraient être prises pour renforcer la coopération internationale en faveur des pays les plus fragilisés par cette crise mondiale. Les pays en zones de conflit sont particulièrement exposés aux conséquences néfastes de cette crise sanitaire. 

Dans cette optique, Jean Asselborn a salué l'appel du secrétaire général de l’Organisation des Nations unies, António Guterres, pour un cessez-le-feu global qui «permettrait de sauver la vie des personnes les plus vulnérables, notamment les femmes et les enfants». 

Des aides pour l'Afrique

Dans le cadre des efforts internationaux en vue d'endiguer la pandémie de covid-19, le Luxembourg «attachera une attention particulière aux besoins de nos partenaires en Afrique», a encore déclaré le chef de la diplomatie luxembourgeoise tout en rappelant que d'autres régions sont également exposées à ce risque, notamment le Moyen-Orient, en citant l’exemple des Syriens, des Palestiniens et des Iraniens.

«L'Afrique nous préoccupe, car si la pandémie frappe, elle peut devenir très rapidement incontrôlable et causer des ravages. L'aider est dans notre intérêt», a insisté de son côté Josep Borrell. 


Lokales, Polizei am Freitag bei der Grenze in Remich, Coronavirus, Covid-19, Foto: Chris Karaba/Luxemburger Wort
«Fermer les frontières ne sert à rien»
Le ministre des Affaires étrangères a fait le point, ce lundi, suite à sa participation au Conseil des Affaires étrangères de l'Union européenne. Il a lancé un appel à la raison quant à la gestion des frontières et annoncé que le rapatriement de citoyens luxembourgeois suit son cours.

Pour le chef de la diplomatie européenne, «le problème des pays les plus vulnérables est aussi notre problème. La pandémie ne pourra pas être vaincue si elle ne l'est pas partout».

Les membres de l'UE travaillent à mettre ensemble toutes les ressources afin de créer un paquet d'aides qui sera soumis à la réunion des ministres du Développement ce mercredi 8 avril. 

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

L'UE garantit 15 milliards pour aider les pays pauvres
La présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen a annoncé ce mardi que les 27 allaient venir en aide aux Etats les plus vulnérables d'Afrique mais aussi dans le reste du monde. Le but est de lutter contre la pandémie du covid-19.
Lagos State Officials unloading the food bags that will be distributed to people of the Agbado and Oke-Odo LCDA in Lagos on April 1, 2020. - More than 20 million Nigerians on March 30, 2020, went into lockdown in sub-Saharan Africa's biggest city Lagos and the capital Abuja, as the continent struggles to curb the spread of the COVID-19 coronavirus. (Photo by Ibeabuchi Benson Ugochukwu / AFP)
Un hôpital volant passe par le Findel
Six Français atteints du covid-19 ont été transférés vers le Sud de la France au départ du Grand-Duché. Les patients qui se trouvent en réanimation ont été transportés par un Airbus A330 de l'armée de l'air française.
Lokales, évacuation patients Francais, Aeroport Findel, Avion Armée de l’Air,   Coronavirus, Covid-19, Foto: Chris Karaba/Luxemburger Wort
Les frontières ouvertes à certaines professions
L'UE a publié ce lundi une liste de «travailleurs exerçant des métiers critiques» dans la lutte contre la pandémie de coronavirus, qui doivent pouvoir continuer à circuler librement, malgré les mesures mises en place aux frontières intérieures de l'Union.
Corona-Virus - Grenzkontrollen - Luxemburg - Deutschland - Schengen - Viadukt von Schengen - Foto: Pierre Matgé/Luxemburger Wort
Pour le gouvernement, un résident reste un résident
Avec une population constituée à 47% d'étrangers, le Luxembourg ne fait aucune distinction entre ses résidents à rapatrier pendant cette crise de pandémie mondiale. La procédure reste en effet identique pour chacun, qu'il dispose de la nationalité grand-ducale ou non.
Lokales, Lux Airport, Flughafen Findel, Aéroport, Coronavirus, Covid-19, Foto: Chris Karaba/Luxemburger Wort