Changer d'édition

La quarantaine ramenée à sept jours en France
International 2 min. 11.09.2020

La quarantaine ramenée à sept jours en France

Pour le Premier ministre français Jean Castex, «il est primordial que chacun respecte strictement cette durée d’isolement ce qui donnera lieu à des contrôles»

La quarantaine ramenée à sept jours en France

Pour le Premier ministre français Jean Castex, «il est primordial que chacun respecte strictement cette durée d’isolement ce qui donnera lieu à des contrôles»
Photo: AFP
International 2 min. 11.09.2020

La quarantaine ramenée à sept jours en France

Le Premier ministre Jean Castex a annoncé ce vendredi que la durée d’isolement pour les cas de contact au covid-19 est ramenée à une semaine contre deux jusqu'à présent. Par ailleurs, 42 départements sont aujourd'hui placés en zone rouge.

(AFP) - «Sur proposition du Conseil scientifique, la durée d’isolement sera ramenée à sept jours, c'est-à-dire la durée pendant laquelle il y a un véritable risque de contagion», a affirmé Jean Castex, le Premier ministre français. «Il est primordial que chacun respecte strictement cette durée d’isolement ce qui donnera lieu à des contrôles», a-t-il ajouté.

Le Premier ministre a également annoncé que 42 départements étaient désormais classés en rouge, c'est-à-dire où le virus circule activement. «Ce classement n'emporte pas de conséquence automatique mais il permet au préfet en lien avec les autorités sanitaires et des élus locaux de déclencher des mesures supplémentaires de réduction des risques, notamment sur le port du masque, les rassemblements sur l'espace public, les grands événements ou les horaires d'ouverture de certains commerces», a souligné le chef du gouvernement qui a demandé aux préfets concernés de lui proposer «d'ici lundi de nouvelles mesures complémentaires».

Le virus «n'a pas baissé d’intensité» et «est là pour quelques mois encore», mais «nous devons réussir à vivre avec lui sans nous laisser entraîner à nouveau dans une logique de confinement généralisé», a en outre déclaré Jean Castex. Le Premier ministre, qui s'exprimait à l’issue d’un Conseil de défense covid, a expliqué qu’il ne fallait pas «mettre entre parenthèses notre vie sociale, économique et culturelle» malgré la hausse des contaminations.

Par ailleurs, 2.000 personnes supplémentaires vont être recrutées à l'Assurance maladie et dans les Agences régionales de santé (ARS) pour renforcer le traçage des contacts de personnes infectées, a-t-il annoncé. Pilier essentiel de la stratégie pour casser les chaînes de contamination du coronavirus, le traçage des contacts de personnes infectées a ralenti ces dernières semaines, ce qui s'explique notamment par de trop faibles effectifs dans certains territoires, selon l'Assurance maladie, alors que le nombre de personnes à contacter augmente.


Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

La France réduit l'isolement des personnes infectées
Le Conseil scientifique mis en place par le gouvernement français a rendu un avis «favorable» pour raccourcir à sept jours la durée d'isolement des personnes testées positives au coronavirus et des cas contacts, a déclaré mardi le ministre de la Santé de l'Hexagone.
Toutes les personnes de 18 ans et plus peuvent répondre à l'enquête en ligne.
Les cas de covid condamnent 22 écoles en France
Le ministre de l'Education Jean-Michel Blanquer a assuré ce jeudi, trois jours après la rentrée que 22 établissements scolaires étaient déjà fermés, ainsi qu'une centaine de classes, en raison de cas avérés.
Kids get their temperature check at the Chiquilandia Kindergarten, amid the COVID-19 novel coronavirus pandemic, in Medellin, Colombia, on September 3, 2020. - Kindergartens in Colombia were allowed to reopen in a gradual way since September 1 and they are operating under a combined model - attending school on-site and taking classes online. (Photo by Joaquin SARMIENTO / AFP)
Un plan de relance pour préparer la France de 2030
Avec son plan de relance de 100 milliards d'euros sur deux ans, qu'il présente ce jeudi, le gouvernement entend préparer le pays pour les dix prochaines années et aller au-delà du seul rebond de l'économie durement frappée par la crise du covid-19.
People wearing face masks walk at a market in front of the Eiffel Tower in Paris, on August 27, 2020, as face masks will become mandatory in the city. - France's prime minister on August 27 announced face masks will become compulsory throughout Paris, expressing concern over an "undeniable" trend of expanding coronavirus infection in the country. Jean Castex said 19 more departments have been added to a map with "red" zones of active virus circulation, meaning 21 of France's 94 departments are classified as such. Official figures released on August 26 showed more than 5,400 confirmed new cases in just 24 hours, with admissions to hospital and intensive care units on the rise. (Photo by Ludovic MARIN / AFP)