Changer d'édition

La plus vieille pyramide d'Egypte n'attend que vous
International 7 05.03.2020 Cet article est archivé

La plus vieille pyramide d'Egypte n'attend que vous

La plus vieille pyramide d'Egypte n'attend que vous

Photo : AFP
International 7 05.03.2020 Cet article est archivé

La plus vieille pyramide d'Egypte n'attend que vous

Depuis 4.700 ans, le pharaon Djoser repose à Saqqara. Après plusieurs années de rénovation, ce qui est considéré comme la plus ancienne sépulture égyptienne visible a rouvert au public jeudi. Direction le sud du Caire.

(AFP) - Le ministre égyptien des Antiquités et du Tourisme Khaled el-Enany pouvait avoir le sourire, jeudi. Pas tous les jours que pareil monument retrouve le flux des visiteurs. Ainsi, au terme d'un chantier long (douze ans) et coûteux (six millions d'euros), la pyramide du pharaon Djoser à Saqqara va pouvoir accueillir un flot de touristes intéressés par les merveilles de cette pyramide à degrés. 

Située à 20 km au sud du Caire, la pyramide domine une vaste nécropole dans la région de Memphis, première capitale égyptienne. Haute d'environ 60 mètres et doté de six étages, elle a été construite vers 2.700 avant J.-C. par le célèbre architecte Imhotep, au-dessus d'une cavité profonde de 28 mètres abritant une tombe de granit rose. 

Les travaux avaient été rendus nécessaires après qu'un séisme eut endommagé considérablement l'intérieur de la pyramide, en 1992. Voilà six ans, une polémique avait éclaté lorsque des médias égyptiens avaient fait état d'informations selon lesquelles la pyramide de Djoser avait été détériorée par les travaux de rénovation. Des ONG égyptiennes avaient alors critiqué ces travaux, estimant qu'ils altéraient l'aspect originel du monument.

Attirer les voyageurs

Ces dernières années, les autorités ont considérablement renforcé leur communication autour des découvertes archéologiques dans l'espoir d'attirer à nouveau les touristes qui ont déserté l'Egypte en raison des troubles liés à la révolte de 2011. Les sites archéologiques constituent pour l'Egypte un argument majeur face à la concurrence d'autres destinations touristiques.

Dans ce contexte, le ministre des Antiquités et du Tourisme assure que d'autres efforts vont être entrepris dans le pays. A commencer par la construction de la nouvelle capitale administrative (à 35 km du Caire) et du Grand musée égyptien (GEM), tous deux censés être inaugurés fin 2020.