Changer d'édition

La nouvelle Commission européenne révélée
International 3 min. 10.09.2019

La nouvelle Commission européenne révélée

International 3 min. 10.09.2019

La nouvelle Commission européenne révélée

La présidente Ursula von der Leyen a présenté son équipe ce mardi midi. Les 26 membres de son équipe ont chacun hérité d'un portefeuille précis, au terme de négociations difficiles.

(SW) - C'est une première. L'exécutif européen, désigné par Ursula von der Leyen, compte autant de femmes que d'hommes. Une parité quasi respectée, avec respectivement 13 femmes et 14 hommes dans ses rangs. Le Royaume-Uni en revanche, n'en fait plus partie, puisque le pays doit quitter l'UE le 31 octobre prochain.

Alors que le Luxembourg hérite du portefeuille de l'Emploi, avec Nicolas Schmit désigné commissaire européen, découvrez ci-dessous les différentes attributions des pays membres:

  • Le Néerlandais Frans Timmermans chargé du Climat, une priorité de la nouvelle Commission ;
  • La Danoise Margrethe Vestager reste commissaire européenne à la Concurrence ;
  • La Française Sylvie Goulard commissaire au Marché intérieur, chargée de l’Industrie de la Défense ;
  • Le Letton Valdis Dombrovskis sera commissaire pour les Services financiers. Il assurera la coordination des travaux sur l’Économie au service des personnes, détaille le communiqué de la commission ;
  • L’Espagnol Josep Borrell Fontelles est chargé du portefeuille des Affaires étrangères pour «une Europe plus forte sur la scène internationale» ;
  • Le Slovaque Maros Sefcovicest chargé des Relations interinstitutionnelles et de la Prospective ;
  • La Tchèque Vera Jourova est chargée des Valeurs et de la Transparence ;
  • La Croate Dubravka Suica est chargée de la Démocratie et de la Démographie ;
  • Le Grec Margaritis Schinas est chargé de la Protection du mode de vie européen ;
  • L’Autrichien Johannes Hahn est chargé du Budget et de l’Administration ;
  • L’Irlandais Phil Hogan est nommé commissaire européen au Commerce ;
  • Le Belge Didier Reynders s’est vu confier la Justice ;
  • La Bulgare Mariya Gabriel hérite de l’Innovation et de la Jeunesse ;
  • L’Italien Paolo Gentiloni est chargé de l’Économie ;
  • Le Polonais Janusz Wojciechowski est chargé de l’Agriculture ;
  • La Portugaise Elisa Ferreira est chargée de la Cohésion et des réformes ;
  • Le Hongrois Laszlo Trocsanyi prendra en charge le portefeuille Voisinage et Élargissement ;
  • La Chypriote Stella Kyriakides est chargée de la Santé ;
  • La Roumaine Rovana Plumb prendra en charge le portefeuille des Transports ;
  • La Maltaise Helena Dalli est chargée de l’Egalité ;
  • La Suédoise Ylva Johansson aura la responsabilité du portefeuille des Affaires intérieures ;
  • Le Slovène Janez Lenarcic se verra confier le portefeuille de la Gestion des crises ;
  • La Finlandaise Jutta Urpilainen est responsable des Partenariats internationaux ;
  • L’Estonienne Kadri Simson est chargée de l’Énergie ;
  • Le Lituanien Virginijus Sinkevicius est chargé de l’Environnement et des océans.
Les nouveaux visages de la Commission von der Leyen.
Les nouveaux visages de la Commission von der Leyen.
Photo: Sabina Palanca

«Nous prendrons des mesures audacieuses pour lutter contre le changement climatique, nous construirons notre partenariat avec les États-Unis, nous définirons nos relations avec une Chine davantage affirmée et nous serons un voisin fiable, par exemple pour l'Afrique», a annoncé d'emblée la présidente.

Un rôle géopolitique

«Cette équipe devra défendre nos valeurs et nos normes de stature mondiale. Je veux une Commission conduite avec détermination, clairement axée sur les enjeux actuels et qui apporte des réponses. Je veux qu'elle soit bien équilibrée, agile et moderne. Cette équipe doit à présent gagner la confiance du Parlement».

«La Commission que je présiderai jouera un rôle géopolitique engagé en faveur de politiques durables. Enfin, je veux que l'Union européenne soit gardienne du multilatéralisme. Car nous savons que nous sommes plus forts en réalisant ensemble ce que nous ne pouvons pas faire tout seuls», a-t-elle poursuivi. 

Prochaines étapes

Lors de l'étape suivante, l'ensemble du collège des commissaires, y compris le haut représentant de l'Union pour les affaires étrangères et la politique de sécurité, également vice-président de la Commission européenne, sera soumis à un vote d'approbation du Parlement européen.

Ce vote d'approbation sera précédé par les auditions des commissaires désignés devant les commissions parlementaires compétentes, conformément au règlement intérieur du Parlement.

Une fois que le Parlement européen aura donné son approbation, le Conseil européen nommera officiellement la Commission européenne, conformément à l'article 17, paragraphe 7, du TUE.

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Nicolas Schmit hérite de l'Emploi
Ursula von der Leyen, désignée à la tête de la Commission européenne, a choisi l'ancien ministre du Travail (LSAP) comme commissaire européen pour l'Emploi.
Interview Arbeitsminister Nicolas Schmit, Luxembourg, 18 Janvier 2017. Chris Karaba
Nicolas Schmit certain d'être à la Commission
Le seul candidat luxembourgeois au poste de commissaire européen se veut confiant et assure qu'il sera nommé dans les prochaines semaines à la Commission européenne aux côtés d'Ursula von der Leyen.
13.6. IPO / Min du Travail / ITV Nicolas Schmit , Loi Compte-Epargnes Temps Foto:Guy Jallay