Changer d'édition

La Meurthe-et-Moselle se pare contre la peste porcine
International 12.04.2019

La Meurthe-et-Moselle se pare contre la peste porcine

La Meurthe-et-Moselle se pare contre la peste porcine

Photo: Shutterstock
International 12.04.2019

La Meurthe-et-Moselle se pare contre la peste porcine

Sophie WIESSLER
Sophie WIESSLER
Après les Ardennes, la Meuse et le Luxembourg, c'est au tour du département meurthe-et-mosellan d'être placé en zone blanche face à la peste porcine africaine qui vient de Belgique.

Alors que le Luxembourg installait fin mars une clôture de huit kilomètres de long de la frontière belgo-luxembourgeoise, pour empêcher les sangliers infectés en Belgique de rentrer au Grand-Duché, c'est désormais du côté de la Meurthe-et-Moselle que les autorités s'activent.

Selon nos confrères du Républicain Lorrain, une zone blanche a été érigée au nord d’une ligne située entre Villers-le-Rond et Mont-Saint-Martin, passant notamment par Longuyon et Cosnes-et-Romain, jusqu’à la frontière belge.

La nouvelle zone s'étend entre Villers-le-Rond et Mont-Saint-Martin, passant notamment par Longuyon et Cosnes-et-Romain, jusqu’à la frontière belge.
La nouvelle zone s'étend entre Villers-le-Rond et Mont-Saint-Martin, passant notamment par Longuyon et Cosnes-et-Romain, jusqu’à la frontière belge.
Préfecture de Meurthe-et-Moselle

Les sangliers tirés ou trouvés morts dans cette zone seront enlevés par les services d’équarrissage et feront l’objet de prélèvements pour la recherche du virus, comme c'est le cas actuellement dans les différentes zones blanches érigées dans la région.

Le préfet de Meurthe-et-Moselle a également interdit toute activité, accès et déplacement de biens ou de personnes en dehors des routes au sein des forêts de cette nouvelle zone blanche.

Du côté du Luxembourg, la zone blanche est pour l'heure limitée à huit kilomètres entre Steinfort et Pétange, comme vous pouvez le voir dans la carte ci-dessous:

Selon le ministre de l'Agriculture, Romain Schneider, 719 cas de peste porcine ont été enregistrés en Belgique. Mais au Luxembourg et en France, aucun cas n'a encore été signalé. «C'est un miracle. Mais ce n'est qu'une question de temps avant qu'un porc infecté puisse se rendre au Luxembourg».

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Règlements de compte sur fond de peste porcine
Dans un entretien à la radio 100.7 ce jeudi, le ministre de l'Agriculture Romain Schneider a répondu aux critiques de Michel Wolter le bourgmestre de Bascharage, sur son manque de communication quant au traitement de l'épidémie.
Une barrière contre la peste porcine à 500.000 euros
Alors que les travaux d'installation d'une protection longue de huit kilomètres se poursuivent entre Steinfort et Pétange, le ministre de l'Agriculture, Romain Schneider (LSAP) a dévoilé quelques détails sur la mesure décidée mi-mars en Conseil de gouvernement.
Treffen mit Bauer Albert Kerger wegen Schweinepest-Zaun - Foto : Pierre Matgé/Luxemburger Wort
Un cas de peste porcine limiterait les loisirs
Si le virus de la peste porcine passait la frontière, toutes les activités humaines dans la forêt concernée, seraient immédiatement interdites. Ce qui «pourrait avoir un impact sur le tourisme» au Luxembourg, reconnaissent les ministres.
Qui éradiquera les sangliers de la «zone blanche» ?
Aussitôt la clôture contre la peste porcine dressée, se posera la question du dépeuplement de tous les sangliers dans la zone blanche. La fédération des chasseurs juge «tout à fait insuffisante» la solution retenue .
La trop petite zone blanche en cours de création aux yeux des chasseurs a «tout au plus une fonction d'alibi».
Clôture contre la peste porcine: «C'est un cas d'urgence»
Les militaires érigent la clôture de 8 km à la frontière belgo-luxembourgeoise. Elle doit éviter qu'un sanglier, atteint de peste porcine, n'arrive au Luxembourg. Le pays compte près de 100.000 porcs d'élevage. «On est dans un cas d'urgence», explique le Dr Wildschutz.
Une clôture de 8 kilomètres contre la peste porcine
Comme en Belgique, le gouvernement luxembourgeois va ériger «dans les prochains jours» une clôture de 8 kilomètres de long qui s'étendra de Steinfort à Pétange. Il étudie aussi la possibilité de créer une «zone blanche» qui sera alors vidée de ses sangliers.