Changer d'édition

La Méditerranée retrouve ses paquebots
International 2 min. 17.08.2020 Cet article est archivé

La Méditerranée retrouve ses paquebots

L'an passé, Gênes a vu passer plus de deux millions de croisiéristes. La reprise du trafic touristique n'a donc rien de mineur pour la cité italienne.

La Méditerranée retrouve ses paquebots

L'an passé, Gênes a vu passer plus de deux millions de croisiéristes. La reprise du trafic touristique n'a donc rien de mineur pour la cité italienne.
Photo : AFP
International 2 min. 17.08.2020 Cet article est archivé

La Méditerranée retrouve ses paquebots

Dimanche soir, le premier grand navire de croisière à reprendre la mer en Méditerranée a quitté Gênes, en Italie. Au moment où les armateurs espèrent des jours meilleurs après un hiatus dévastateur en raison de l'épidémie de coronavirus.

(AFP) Avec 2.500 passagers à son bord, le MSC Grandiosa, de la compagnie MSC Croisières, a quitté le port italien de Gênes, et dimanche cela constituait un petit événement. En effet, ce voyage représente un test à fort enjeu pour le secteur des croisières, à la fois sur le marché-clé de la Méditerranée et au-delà. Le navire doit faire escale dans les ports de Civitavecchia près de Rome, Naples, Palerme et La Valette, à Malte, pour une croisière de sept jours.

L'industrie des croisières a été malmenée par la crise économique découlant de la crise covid-19, mais également en raison des critiques sur sa gestion du coronavirus à bord des navires au début de la pandémie. Le concurrent de MSC Croisières, Costa Croisières (filiale de l'américain Carnival), a choisi de son côté de retarder à septembre la reprise partielle de ses croisières.   

Le secteur des croisières en Europe représente un chiffre d'affaires de 14,5 milliards d'euros par an et près de 53.000 emplois selon l'Association internationale des compagnies de croisières (CLIA). L'association estime que le secteur pourrait perdre jusqu'à 25,5 milliards d'euros de revenus en raison de l'interruption des croisières. «Le voyage (...) représente un signe tangible de retour pour l'un des secteurs économiques fondamentaux de notre ville», a déclaré le maire de Gênes Marco Bucci. Plus de deux millions de croisiéristes sont ainsi partis de la capitale de la Ligurie l'an dernier.

Les regards du secteur seront braqués sur le Grandiosa après les ratés d'une petite compagnie norvégienne, Hurtigruten, qui a été forcée plus tôt ce mois-ci de suspendre à nouveau ses croisières après la contamination au coronavirus de dizaines de passagers et de membres de l'équipage. Les autorités sanitaires mondiales ont critiqué la réaction lente des compagnies de croisières face à la propagation du virus avant l'arrêt complet des navires en mars. À bord, les buffets ou salles de sport restaient ainsi ouverts et les équipements de protection individuelle manquaient cruellement.


Rattrapés par le covid-19 à l'autre bout du monde
Ce couple de Luxembourgeois, en croisière en Amérique du Sud, a échappé à la maladie mais pas aux complications liées à l'épidémie. Les voilà bloqués en mer pour dix jours de plus que prévu, loin de Leudelange.

Selon des données de l'université Johns Hopkins aux États-Unis, 3.047 cas et 73 décès ont été recensés après des contaminations à bord des navires de croisière affiliés à l'association. MSC Croisières affirme de son côté que son nouveau protocole de sécurité dépasse les standards nationaux et du secteur. 

Au terminal d'embarquement, avant de monter à bord, les passagers et les membres d'équipage seront testés au Covid-19 par une prise de sang, et leur température sera vérifiée quotidiennement. Le buffet quant à lui sera fermé: les passagers seront servis à table.  


Sur le même sujet

Alors qu'aucun vaccin ne se trouve encore sur le marché, le gouvernement britannique prend les devants. Vendredi, il a annoncé avoir passé des accords avec les laboratoires américains Johnson & Johnson et Novavax afin de sécuriser la fourniture de doses vaccinales.
A health worker prepares a vaccine during the Saban Community Clinic Vaccine Drive Up for LA Children first day event, August 12, 2020, in Los Angeles, California. - Vaccines are still required to enroll for school. Every family, including those without health insurance insurance, can get their school-vaccinations at the Saban Community Clinic drive up. (Photo by VALERIE MACON / AFP)
Un entrepreneur envisage de rebâtir un navire de croisière dans la lignée du célèbre transatlantique. Du rêve à la réalité, il faut encore trouver 350 millions d'euros. Reste que voilà 60 ans, le mythique paquebot était mis à l'eau.