Changer d'édition

La Hongrie sous la menace d'un gel des fonds européens
International 2 min. 30.11.2022
Suite à des problèmes de corruption

La Hongrie sous la menace d'un gel des fonds européens

L'exécutif européen a finalement choisi de rester ferme face au dirigeant nationaliste.
Suite à des problèmes de corruption

La Hongrie sous la menace d'un gel des fonds européens

L'exécutif européen a finalement choisi de rester ferme face au dirigeant nationaliste.
Photo: AFP
International 2 min. 30.11.2022
Suite à des problèmes de corruption

La Hongrie sous la menace d'un gel des fonds européens

Les réformes engagées par Viktor Orban n'auront pas suffi: la Commission européenne a recommandé mercredi le gel de plus de 13 milliards d'euros de fonds européens destinés à la Hongrie.

(AFP) - L'exécutif européen a finalement choisi de rester ferme face au dirigeant nationaliste et ce, malgré le «chantage» dont ce dernier est accusé, Budapest bloquant le plan d'aide commun de 18 milliards d'euros à l'Ukraine et l'impôt minimum sur les bénéfices des multinationales.


Le nouveau règlement imposera aussi le retrait rapide de tout contenu illicite dès qu'une plateforme en aura connaissance.
La Hongrie qualifiée d' «autocratie» par l'UE
Pour les députés européens, la Hongrie n'est plus une véritable démocratie. Le Parlement européen a qualifiée ce jeudi la Hongrie de régime hybride d'autocratie électorale».

La Hongrie -qui dément tout lien entre ces blocages et la question des fonds européens -s'oppose aussi à de nouvelles sanctions contre la Russie avec laquelle elle maintient des liens, et reste le seul pays de l'Otan avec la Turquie à ne pas avoir ratifié l'adhésion à cette alliance de la Suède et de la Finlande.

Sous la pression du Parlement européen, la Commission européenne a proposé aux États membres, qui ont jusqu'au 19 décembre pour se prononcer, de suspendre 7,5 milliards de fonds de cohésion qui devaient être versés à la Hongrie dans le cadre du budget 2021-2027 de l'UE.

Une procédure dite de «conditionnalité» destinée à protéger le budget européen des atteintes à l'État de droit, a été lancée contre ce pays en avril, une première pour l'UE, en raison notamment «d'irrégularités systématiques dans les passations de marchés publics», de «défaillances» en matière de poursuites judiciaires et de lutte contre la corruption.

17 mesures mises en place

La perspective de se voir privée de fonds a poussé la Hongrie à engager 17 mesures pour répondre aux inquiétudes de Bruxelles, dont la mise en place d'une «autorité indépendante» destinée à mieux contrôler l'utilisation des fonds de l'UE, soupçonnés d'enrichir des proches de Viktor Orban.

Mais la Commission estime que les réformes n'ont pas été menées de façon satisfaisante à la date butoir du 19 novembre. L'exécutif européen avait en septembre fixé cette échéance pour offrir une chance à la Hongrie d'échapper au gel de 7,5 milliards d'euros (environ 20% des fonds européens qu'elle doit recevoir sur 2021-2027).

L'exécutif européen a par ailleurs décidé de valider le plan de relance post-Covid de la Hongrie (5,8 milliards d'euros) mais en l'assortissant de 27 conditions, qui reprennent les 17 mesures de lutte anticorruption, ainsi que des réformes pour améliorer l'indépendance de la justice.

«Aucun versement de fonds n'aura lieu tant que ces conditions essentielles ne seront pas correctement remplies», a déclaré le vice-président exécutif de la Commission Valdis Dombrovskis lors d'une conférence de presse.


Sur le même sujet

La maison mère de Facebook, a écopé d'une lourde amende de 265 millions d'euros de la part du régulateur irlandais (DPC) pour le compte de l'UE, pour ne pas avoir protégé suffisamment les données de ses utilisateurs, indique la DPC lundi.
ARCHIV - 28.10.2021, Paraguay, Asunción: ILLUSTRATION - Das Logo von Meta, der Dachmarke des Facebook-Konzerns, wird auf einem Smartphone angezeigt, im Hintergrund sind die Logos von Facebook, Messenger, Instagram, Whatsapp und Oculus zu sehen.    (zu dpa "265 Millionen Euro Strafe gegen Facebook-Mutter Meta in Irland") Foto: Andre M. Chang/ZUMA Press Wire/dpa +++ dpa-Bildfunk +++
Accusations de harcèlement moral
Les accusations de harcèlement moral semblent se confirmer. Une enquête interne du Parlement européen demande une nouvelle sanction contre l'eurodéputée luxembourgeoise.
Die DP freute sich noch 2019 über das Wahlresultat von Monica Semedo.
Pour «transformer le défi de la pandémie en une opportunité de relance», la Commission européenne a débloqué mardi le plus gros budget jamais financé. Une importante enveloppe qui servira à la transition verte et numérique des Etats membres.
European Commission President Ursula von der Leyen wearing a mask arrives on the second day of a European Union (EU) summit at The European Council Building in Brussels on October 2, 2020. - During this Special European Council, EU leaders will discuss foreign affairs, in particular relations with Turkey and the situation in the Eastern Mediterranean. The leaders are also expected to address relations with China, the situation in Belarus and the poisoning of Alexei Navalny. (Photo by Olivier Matthys / POOL / AFP)
«Se protéger de l'extérieur et se montrer plus souple à l'intérieur.» Les Européens ont décidé mardi soir de cadenasser l'accès à leur territoire afin de tenter d'endiguer la pandémie de nouveau coronavirus dont le Vieux continent est plus que jamais l'épicentre.
16.03.2020, Baden-Württemberg, Weil am Rhein: Ein Bundespolizist mit Atemmaske kontrolliert am Grenzübergang zur Schweiz ein Fahrzeug. In der Coronavirus-Krise führt Deutschland am Montag umfassende Kontrollen und Einreiseverbote an den Grenzen auch zur Schweiz ein. Foto: Patrick Seeger/dpa +++ dpa-Bildfunk +++