Changer d'édition

La grève de Ryanair et de Brussels Airlines sème le chaos
International 2 min. 24.06.2022
Transport aérien

La grève de Ryanair et de Brussels Airlines sème le chaos

Les syndicats représentant le personnel de cabine de Ryanair en Belgique, en France, en Italie, au Portugal et en Espagne ont appelé à des grèves le week-end prochain
Transport aérien

La grève de Ryanair et de Brussels Airlines sème le chaos

Les syndicats représentant le personnel de cabine de Ryanair en Belgique, en France, en Italie, au Portugal et en Espagne ont appelé à des grèves le week-end prochain
Photo: AFP
International 2 min. 24.06.2022
Transport aérien

La grève de Ryanair et de Brussels Airlines sème le chaos

Le ciel européen était légèrement perturbé vendredi par une grève chez Brussels Airlines et Ryanair à l'occasion du début de la saison estivale, les salariés se disant sous pression face à la reprise brutale du trafic aérien.

(AFP) - Chez Ryanair, plusieurs syndicats européens d'hôtesses et de stewards ont appelé à cesser le travail dès vendredi en Espagne, au Portugal et en Belgique, puis à partir de samedi en Italie et en France.


Les voyageurs devront s'armer de patience cet été
L'été s'annonce compliqué pour le secteur du transport aérien. Grève de certaines compagnies aériennes et pénurie de personnel font craindre des files d'attente à rallonge au Findel.

En Belgique, ce mouvement de protestation a obligé la compagnie irlandaise à bas coûts à annuler 127 vols entre vendredi et dimanche au départ et à l'arrivée de Charleroi (sud), où se concentre l'essentiel de son activité.

  315 vols annulés à Bruxelles-Zaventem  

La compagnie ne va pouvoir assurer dans cet aéroport qu'entre 30 et 40% de son activité prévue, a expliqué à l'AFP une porte-parole de Brussels South Charleroi Airport, la société qui exploite l'aéroport.

Ce mouvement social se double d'une grève chez Brussels Airlines (groupe Lufthansa) prévue jusqu'à samedi. La compagnie avait annoncé en début de semaine l'annulation de 315 vols à Bruxelles-Zaventem de jeudi à samedi.


Les réductions annoncées par Ryanair ce lundi passeront surtout par une baisse des fréquences de vols plutôt que par des arrêts de desserte.
Une semaine de turbulences dans le secteur aérien belge
Des vols annulés ou perturbés... C'est ce qui attend les voyageurs la semaine prochaine en Belgique, suite à l'annonce de mouvements sociaux chez Brussels Airlines et Ryanair. Des actions sont aussi annoncées en Espagne et au Portugal.

Au Portugal, la grève chez Ryanair avait un impact plus limité, avec deux vols seulement annulés vendredi matin, d'après le syndicat SNPVAC. Selon ce dernier, le mouvement pourrait gagner en ampleur au cours de la journée.

En Espagne, où Ryanair emploie 1.900 personnes, aucun vol n'a en revanche été annulé, hormis ceux avec la Belgique, la compagnie irlandaise ayant engagé un bras de fer avec les syndicats sur la question du service minimum.

Ryanair «ne respecte pas la loi»  

Le ministère des Transports espagnol a en effet décidé jeudi d'appliquer un service minimum allant jusqu'à 82% des vols sur certaines destinations, disant vouloir conjuguer «le droit de grève» à l'«intérêt des voyageurs».

Mais selon les syndicats, Ryanair a décidé d'aller au-delà de ces règles, en obligeant les salariés à maintenir 100% de ses vols, ce que ces derniers entendent contester en justice.

«L'entreprise a informé les salariés que tous les vols étaient soumis au service minimum, en les menaçant de représailles disciplinaires», a dénoncé devant des journalistes Ernesto Iglesias, délégué syndical USO chez Ryanair.

Ryanair «ne respecte pas la loi», a affirmé le responsable syndical, qui réclame une amélioration des conditions de travail, la compagnie étant la seule selon l'USO à ne pas disposer en Espagne de convention collective.

Dans une déclaration transmise à l'AFP, le PDG de la compagnie Eddie Wilson a assuré avoir signé un accord sur les salaires avec un autre syndicat, en estimant que les grévistes cherchaient «uniquement la confrontation».


Sur le même sujet

Des vols annulés ou perturbés... C'est ce qui attend les voyageurs la semaine prochaine en Belgique, suite à l'annonce de mouvements sociaux chez Brussels Airlines et Ryanair. Des actions sont aussi annoncées en Espagne et au Portugal.
Les réductions annoncées par Ryanair ce lundi passeront surtout par une baisse des fréquences de vols plutôt que par des arrêts de desserte.
Deux syndicats espagnols ont appelé lundi les personnels de Ryanair dans le pays à une grève de six jours à l'occasion du début des vacances d'été. L'objectif est «d'obliger Ryanair» à appliquer «les droits fondamentaux du travail».
ARCHIV - 19.03.2020, Großbritannien, Birmingham: Ein Flugzeug der irischen Billigfluggesellschaft Ryanair steht auf dem Birmingham Airport. Die irische Billig-Airline Ryanair ist wegen Sprachtests, die südafrikanische Passagiere vor Flügen nach Großbritannien absolvieren müssen, in die Kritik geraten. (zu dpa «Kritik an Ryanair wegen Sprachtests für südafrikanische Passagiere») Foto: Nick Potts/PA Wire/dpa +++ dpa-Bildfunk +++
Ryanair a annoncé ce mercredi son nouveau programme d'hiver pour l'aéroport de Luxembourg. A partir d'octobre, la compagnie aérienne low cost irlandaise desservira Barcelone, quatre fois par semaine.
En visant 450.000 passagers par an, Ryanair veut truster la 2e place parmi les compagnies aériennes opérant depuis le Findel.
Les vols de la compagnie low cost Ryanair ne pourront pas débuter comme prévu le 1er septembre vers Londres et Porto. Ils seraient retardés à la saison d'hiver.
Un problème avec l'avionneur et client de Ryanair Aviapartner serait à l'origine de ce retard.