Changer d'édition

La fusée SpaceX en route vers les étoiles
International 3 min. 16.11.2020

La fusée SpaceX en route vers les étoiles

Trois astronautes américains Victor Glover, Michael Hopkins, Shannon Walker et un japonais  Soichi Noguchi, resteront six mois dans la Station spatiale internationale (ISS).

La fusée SpaceX en route vers les étoiles

Trois astronautes américains Victor Glover, Michael Hopkins, Shannon Walker et un japonais Soichi Noguchi, resteront six mois dans la Station spatiale internationale (ISS).
Photo: AFP
International 3 min. 16.11.2020

La fusée SpaceX en route vers les étoiles

Trois astronautes américains et un japonais se sont envolés dimanche de Floride en direction de la Station spatiale internationale (ISS) à bord du nouveau moyen de transport spatial de la Nasa après neuf ans de dépendance envers la Russie.

(AFP) - La fusée Falcon 9 de SpaceX a décollé à l'heure prévue du centre spatial Kennedy avec Michael Hopkins, Victor Glover, Shannon Walker et Soichi Noguchi sanglés dans la capsule fixée au sommet. Le décollage, en soirée, a illuminé toute la côte de Floride. Le premier étage s'est détaché rapidement avant de revenir amerrir sur un navire-drone, la marque de fabrique de SpaceX. 

Douze minutes après le décollage, à 200 km d'altitude et une vitesse de 27.000 km/h, la capsule elle-même s'est détachée du second étage. SpaceX a confirmé qu'elle était sur la bonne orbite pour rejoindre l'ISS un peu plus de 27 heures plus tard, vers 04h mardi. Ils y retrouveront deux Russes et une Américaine, et y resteront six mois, filant autour de la Terre à 400 km au-dessus des océans. 

La fierté d'un président

SpaceX a brièvement retransmis des images en direct de l'intérieur de l'appareil montrant les astronautes dans leurs sièges, ce que ni les Russes ni les Américains ne faisaient auparavant. Ce premier vol «opérationnel» fait suite à la mission de démonstration réussie de mai à août, lors de laquelle deux astronautes américains ont été emmenés dans l'ISS puis ramenés sur Terre sans encombre par SpaceX. 

Comme l'a tweeté l'astronaute européen Thomas Pesquet, le premier étage de la fusée sera réutilisé pour la mission qui l'emmènera lui et trois coéquipiers au printemps 2021 vers la station. «La Nasa était un désastre fini quand nous avons pris les choses en main. Aujourd'hui c'est le centre spatial le plus couru et le plus avancé du monde, de loin!» a tweeté le président Donald Trump. 

L'homme qui le remplacera en janvier, Joe Biden, a également félicité d'un tweet la Nasa et SpaceX. «C'est la preuve du pouvoir de la science et de ce que nous pouvons accomplir en combinant innovation, inventivité et détermination», a tweeté le président-élu démocrate. 

Un problème du système de contrôle de la température dans l'habitacle s'est produit mais a été rapidement résolu, selon SpaceX. Dragon est le seul appareil actuellement capable de rejoindre l'ISS avec le très fiable Soyouz russe, qui a acheminé depuis 2011 tous les visiteurs de la station, après l'arrêt des navettes américaines. 

Incertitude sur Artémis 

Il a fallu neuf ans aux Américains pour certifier le successeur des navettes, avec des partenariats public-privé. Un second appareil, Starliner, fabriqué par Boeing, pourrait être opérationnel dans un an. La Nasa espère poursuivre la coopération avec la Russie. Elle a proposé des échanges de sièges, mais les négociations entre la Nasa et Roskosmos traînent. 

La réalité est que les liens entre Washington et Moscou dans le domaine spatial, l'un des rares où ils restaient bons, se distendent. Rompant avec plus de 20 ans de coopération sur l'ISS, la Russie ne participera pas à la prochaine mini-station voulue par la Nasa autour de la Lune, la Gateway. Le patron de Roskosmos, Dmitri Rogozine, a fait de SpaceX sa bête noire. Outre qu'elle est devenue le transporteur de choix de la Nasa, la société est leader du marché des lancements de satellites privés, et elle a forcé la Russie à revoir son programme spatial vieillissant. 


La recherche spatiale s'ancre au Luxembourg
Annoncée en novembre 2019, la création d'un «centre d'innovation européen pour les ressources spatiales» se concrétisera d'ici la fin de l'année via la mise en place d'un nouveau département au sein du LIST. La nouvelle structure ambitionne de devenir «un pôle d'excellence en Europe».

Cet été, Roskosmos a annoncé un projet de nouvelle fusée réutilisable, «pas semi-réutilisable comme chez SpaceX», a lâché Dmitri Rogozine. «Nos ingénieurs (...) ne veulent pas répéter ce que leurs collègues de SpaceX font, mais les surpasser». Mais le simple fait que Roskosmos se compare à une entreprise privée illustre la nouvelle ère dans laquelle le monde est entré depuis les années 2010: l'espace n'est plus le monopole des Etats. 

Quant au programme américain Artémis de retour sur la Lune en 2024, la Nasa n'a pas encore reçu du Congrès les dizaines de milliards de dollars nécessaires pour le finaliser. Et le prochain président n'a pas repris à son compte l'objectif de 2024.  

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

SpaceX bien arrivé à bon port
La capsule Dragon de la fusée transportant quatre astronautes, trois Américains et un Japonais, s'est arrimée dans la nuit de lundi à mardi à la Station spatiale internationale (ISS).
TOPSHOT - This NASA TV video grab shows Nasa's SpaceX Crew-1 mission aboard the SpaceX Crew Dragon (L) docked to the International Space Station (R) on November 16, 2020. - Four astronauts were successfully launched on the SpaceX Crew Dragon "Resilience" to the International Space Station on November 15, the first of what the US hopes will be many routine missions following a successful test flight in late spring. (Photo by - / NASA TV / AFP) / RESTRICTED TO EDITORIAL USE - MANDATORY CREDIT "AFP PHOTO / NASA TV  " - NO MARKETING - NO ADVERTISING CAMPAIGNS - DISTRIBUTED AS A SERVICE TO CLIENTS
Objectif Lune pour la Luxembourg Space Agency
Son nom est Artemis. Ce programme dirigé par la Nasa vise à un retour de l'homme sur le satellite de la Terre d'ici 2024. Franz Fayot, le ministre de l'Économie a signé mardi l'accord qui formalise la collaboration entre la Nasa et l'agence spatiale luxembourgeoise.
La recherche spatiale s'ancre au Luxembourg
Annoncée en novembre 2019, la création d'un «centre d'innovation européen pour les ressources spatiales» se concrétisera d'ici la fin de l'année via la mise en place d'un nouveau département au sein du LIST. La nouvelle structure ambitionne de devenir «un pôle d'excellence en Europe».
SpaceX reporte son premier vol habité
Après une journée de suspense, le lancement prévu par la société américaine a été décalé de mercredi à samedi en raison du mauvais temps, alors que deux astronautes de la Nasa étaient déjà installés dans la capsule au sommet de la fusée qui devait les lancer vers la station spatiale internationale.
CAPE CANAVERAL, FLORIDA - MAY 27: Moments before launching NASA scrubbed today's launch of the SpaceX Falcon 9 rocket with the manned Crew Dragon spacecraft on launch pad 39A at the Kennedy Space Center on May 27, 2020 in Cape Canaveral, Florida. NASA will try again on Saturday for the inaugural flight that will be the first manned mission since the end of the Space Shuttle program in 2011 to be launched into space from the United States.   Joe Raedle/Getty Images/AFP
== FOR NEWSPAPERS, INTERNET, TELCOS & TELEVISION USE ONLY ==
Pour SpaceX, le jour de gloire est arrivé
Une nouvelle ère spatiale s'ouvre mercredi avec le lancement de deux astronautes de la Nasa dans l'espace via une fusée privée. Il s'agit du premier vol habité à redécoller des Etats-Unis depuis neuf ans.
TOPSHOT - This handout photo released by NASA shows NASA astronauts Douglas Hurley, left, and Robert Behnken, wearing SpaceX spacesuits, are seen as they depart the Neil A. Armstrong Operations and Checkout Building for Launch Complex 39A during a dress rehearsal prior to the Demo-2 mission launch, Saturday, May 23, 2020, at NASA�s Kennedy Space Center in Florida. - NASA�s SpaceX Demo-2 mission is the first launch with astronauts of the SpaceX Crew Dragon spacecraft and Falcon 9 rocket to the International Space Station as part of the agency�s Commercial Crew Program. launch, Saturday, May 23, 2020, at NASA�s Kennedy Space Center in Florida. NASA�s SpaceX Demo-2 mission is the first launch with astronauts of the SpaceX Crew Dragon spacecraft and Falcon 9 rocket to the International Space Station as part of the agency�s Commercial Crew Program. The test flight serves as an end-to-end demonstration of SpaceX�s crew transportation system. Behnken and Hurley are scheduled to launch at 4:33 p.m. EDT on Wednesday, May 27, from Launch Complex 39A at the Kennedy Space Center. A new era of human spaceflight is set to begin as American astronauts once again launch on an American rocket from American soil to low-Earth orbit for the first time since the conclusion of the Space Shuttle Program in 2011. (Photo by Bill INGALLS / NASA / AFP) / RESTRICTED TO EDITORIAL USE - MANDATORY CREDIT "AFP PHOTO /NASA/Bill Ingalls  " - NO MARKETING - NO ADVERTISING CAMPAIGNS - DISTRIBUTED AS A SERVICE TO CLIENTS