Changer d'édition

La France envisage d'alléger ses restrictions en mai
International 2 min. 21.04.2021

La France envisage d'alléger ses restrictions en mai

Les musées, cinémas et théâtres devraient retrouver leur public début mai.

La France envisage d'alléger ses restrictions en mai

Les musées, cinémas et théâtres devraient retrouver leur public début mai.
Photo: AFP
International 2 min. 21.04.2021

La France envisage d'alléger ses restrictions en mai

Alors qu'un conseil de défense se tient ce matin, une source de l'AFP indique que la réouverture des terrasses, commerces non essentiels et musées semble se confirmer pour le mois prochain, avec des jauges réduites.

(AFP) - La France pourrait suivre l'exemple de son voisin luxembourgeois en rouvrant ses terrasses à partir de la mi-mai. Annoncée par le président français Emmanuel Macron lors de sa dernière allocution, la mesure tend à se concrétiser selon une source de l'AFP proche de l'exécutif. Le conseil de défense statue ce mercredi sur un allègement progressif des restrictions sanitaires. 


French President Emmanuel Macron is seen on a TV screen as he speaks during a televised address, broadcasted by French TV channel France 2, on the new Covid-19 restrictions from the Elysee Palace in Paris on March 31, 2021. (Photo by Ludovic MARIN / AFP)
Macron place l'Hexagone sous traitement renforcé
A compter de samedi, l'ensemble du territoire métropolitain se verra appliquer les mesures sanitaires appliquées dans 19 départements où circule activement le virus. Couvre-feu à 19h, fermeture des écoles ou systématisation du télétravail figurent au menu.

Soumis à un troisième confinement depuis la fin mars, les Français pourraient dans le courant du mois de mai retourner dans les commerces «non essentiels» et surtout retrouver le chemin des musées, cinémas et théâtres. Des jauges devraient être instaurées, selon les territoires avec un seuil plancher à 35%, qui varierait en fonction du niveau de circulation du virus. 

Même avec un public limité, cette perspective devrait réjouir les lieux de culture, fermés depuis le début de la pandémie. Les attestations de sortie devraient également disparaître avec la fin de la limitation des déplacements à 10 kilomètres du domicile. 

En revanche, plusieurs points resteraient encore à débattre. A commencer par le couvre-feu, que les plus prudents au gouvernement voudraient voir retardé d'une heure au plus en métropole, tandis les partisans de la réouverture plaident pour 23H00. Dans des cas similaires, le chef de l'Etat a souvent opté pour un compromis à mi-chemin. Le calendrier des prochaines étapes d'ouverture (salles de sport, boites de nuit, festivals etc...) reste également à préciser.


Vous devez montrer patte blanche à la frontière
Alors que la France a mis en place des restrictions de déplacements jusqu'à début mai, le préfet de la Moselle entend faire respecter les règles. Un contrôle intensif a eu lieu samedi dernier, et d'autres pourraient suivre.

L'exécutif réfléchit aussi à déployer dans les établissements scolaires des autotests que la Haute autorité de santé devrait autoriser cette semaine. Il faudra en ce cas organiser la manière dont ils seraient proposés aux élèves, toujours selon la source proche de l'exécutif.

Comme il l'avait indiqué fin mars, Emmanuel Macron reprendra lui-même la parole pour annoncer les modalités de la réouverture, vraisemblablement d'ici la première semaine de mai, selon la source de l'AFP. 

Ces perspectives reflètent la conviction, à l'Elysée comme à Matignon, que le nombre de contaminations tombera autour de 20.000 par jour d'ici un mois et que l'objectif des 20 millions de vaccinés avec au moins une dose, prévu mi-mai, sera atteint. Selon les derniers chiffres du ministère de la Santé en France, 5 millions de personnes y ont été testées positives à la covid et 12 millions de personnes ont reçu au moins une dose vaccinale.



Sur le même sujet

Emmanuel Macron a révélé qu'à partir du 12 mai, les citoyens qui le souhaitent pourront s'inscrire sur une liste complémentaire pour recevoir des sérums non utilisées. Ce nouveau registre est ouvert à toute personne majeure, sans distinction.
French President Emmanuel Macron talks to the press as he visits a giant vaccination center against the Covid-19) during its inauguration at Porte de Versailles convention centre in Paris on May 6, 2021. - The French BFPP fire department is in charge of the giant center, the first of this type in the capital. (Photo by Christophe ARCHAMBAULT / POOL / AFP)
Alors que la France a mis en place des restrictions de déplacements jusqu'à début mai, le préfet de la Moselle entend faire respecter les règles. Un contrôle intensif a eu lieu samedi dernier, et d'autres pourraient suivre.
Avec le vote, jeudi, de la onzième version de sa loi covid, le Grand-Duché dispose d'un nouveau régime sanitaire pour lutter contre le covid-19. Un dispositif différent de ses voisins. Tour d'horizon des mesures en place pour tenter de s'y retrouver.
A compter de samedi, l'ensemble du territoire métropolitain se verra appliquer les mesures sanitaires appliquées dans 19 départements où circule activement le virus. Couvre-feu à 19h, fermeture des écoles ou systématisation du télétravail figurent au menu.
French President Emmanuel Macron is seen on a TV screen as he speaks during a televised address, broadcasted by French TV channel France 2, on the new Covid-19 restrictions from the Elysee Palace in Paris on March 31, 2021. (Photo by Ludovic MARIN / AFP)