Changer d'édition

La France encore plus restrictive face à l'épidémie
International 21.10.2020 Cet article est archivé

La France encore plus restrictive face à l'épidémie

Comme ici, dans le métro à Paris, le couvre-feu de 21h à 6h sera déclaré dans de nouvelles agglomérations.

La France encore plus restrictive face à l'épidémie

Comme ici, dans le métro à Paris, le couvre-feu de 21h à 6h sera déclaré dans de nouvelles agglomérations.
Photo: AFP
International 21.10.2020 Cet article est archivé

La France encore plus restrictive face à l'épidémie

Face à la progression du covid-19 et les 2.000 malades placés en réanimation, le gouvernement français va annoncer de nouvelles mesures. Notamment le couvre-feu déjà en vigueur dans certaines villes.

 (AFP) -  «Je peux vous dire s'agissant de la conférence de presse de demain, c'est qu'elle verra l'annonce d'un certain nombre de départements qui basculeront en alerte maximale et donc sous couvre-feu pour un certain nombre d'entre eux», a indiqué Gabriel Attal, le porte-parole du gouvernement français, à la veille d'un point presse du Premier ministre, Jean Castex

Un couvre-feu de 21h à 6h est déjà en vigueur depuis samedi dans plusieurs métropoles, dont Paris. Affectant le quotidien de 20 millions de Français.


A family watch on TV the interview of French president Emmanuel Macron announcing new measures to contain the rising spread of Covid-19, in Fouesnant, western France on October 14, 2020. - President Emmanuel Macron on October 14, 2020 ordered a nighttime curfew for Paris and eight other French cities to contain the rising spread of Covid-19 in the country. (Photo by Fred TANNEAU / AFP)
Macron impose un couvre-feu dans certaines régions
Le président français a annoncé mercredi soir que des couvre-feux seraient imposés dès samedi pour un mois, voire jusqu'au 1er décembre, en Ile-de-France et dans huit métropoles de 21h à 6h afin d'endiguer l'épidémie de coronavirus.

Par ailleurs, l'exécutif veut prolonger l'état d'urgence sanitaire jusqu'au 16 février 2021 inclus pour faire face aux conséquences de l'épidémie de coronavirus, selon un projet de loi présenté mercredi en Conseil des ministres. L'exécutif entend aussi pouvoir appliquer des mesures de restrictions de circulation, de rassemblements ou d'ouvertures des établissements au moins jusqu'au 1er avril 2021, sur tout ou partie du territoire et en fonction de la situation épidémique, selon le même texte.

L'Assemblée nationale siégera exceptionnellement samedi et dimanche pour examiner ce projet de loi qui fera ensuite la navette au Sénat. Rétabli samedi dernier par simple décret, l'état d'urgence sanitaire est pour l'heure en vigueur jusqu'au 16 novembre. L'extension au-delà d'un mois de ce régime d'exception nécessite un vote du Parlement.  

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Relativement épargnée depuis le début de la pandémie, la Verte province est confrontée à une inquiétante hausse des cas de covid. Les centres hospitaliers craignent de devoir faire face à une saturation.
Healthcare workers attend to a coronavirus patient at the Intensive Care Unit (ICU) of the Severo Ochoa University Hospital in Leganes on October 16, 2020. - At Severo Ochoa hospital in a Madrid suburb badly-hit during the pandemic's first wave, the intensive care unit is once again full and exhausted medics dread a repeat of the same "horror". (Photo by PIERRE-PHILIPPE MARCOU / AFP)
A partir de la nuit de mercredi à jeudi, l'ensemble de la population de l'île sera à nouveau confinée. C'est ce qu'a annoncé lundi le Premier ministre Micheal Martin. Les restrictions se durcissent d'ailleurs de jour en jour en Europe pour tenter de freiner la pandémie.
Pedestrians wearing PPE (personal protective equipment), of a face mask or covering as a precautionary measure against spreading COVID-19, in Dublin on October 19, 2020, amid reports that further lockdown restrictions could be imposed to help mitigate the spread of the novel coronavirus. - Ireland will crank up coronavirus restrictions, prime minister Micheal Martin said last week, announcing a raft of new curbs along the border with the British province of Northern Ireland. (Photo by PAUL FAITH / AFP)