Changer d'édition

La France amorce un retour «à la normale»
International 2 min. 03.05.2021

La France amorce un retour «à la normale»

Les collégiens et les lycéens peuvent retourner en cours, par groupe, à partir de ce lundi

La France amorce un retour «à la normale»

Les collégiens et les lycéens peuvent retourner en cours, par groupe, à partir de ce lundi
Photo: AFP
International 2 min. 03.05.2021

La France amorce un retour «à la normale»

Marie DEDEBAN
Marie DEDEBAN
A partir de ce lundi, le pays entre dans la première phase du déconfinement. Les déplacements ne sont plus limités et n'ont pas à être justifiés en journée.

Après un mois de confinement, les Français renouent ce lundi avec un semblant de normalité. Conçu de manière progressive, le déconfinement commence par la levée des restrictions liées aux déplacements.


French President Emmanuel Macron (C) addresses pupils during a visit at a primary school in Melun, on April 26, 2021, as French primary schools and kindergartens reopen after three-week closure, aimed at curbing the spread of the Covid-19 pandemic. (Photo by Thibault Camus / POOL / AFP)
Macron prêt à rouvrir bars et restaurants... en juin
Le président français lie cette réouverture à un nouvel horaire pour le couvre-feu à partir du 9 juin. Mais les terrasses, elles, pourront rouvrir trois semaines plus tôt.

Ainsi, les habitants de l'Hexagone pourront se déplacer au-delà d'un rayon de dix kilomètres autour de leur domicile, ce qui leur était jusqu'alors impossible sans motif impérieux. Ils n'auront également plus à justifier leurs allées et venues en journée. Depuis début avril, sortir de son domicile n'était autorisé que pour se rendre au travail, pratiquer une activité sportive ou encore porter assistance à un proche. Les attestations de déplacements, qui présentaient ces différents motifs, ne sont donc plus nécessaires en journée. 

En revanche, tout déplacement entre 19h et 6h doit être lié à un de ces «motifs impérieux», le couvre-feu étant toujours en vigueur jusqu'au 19 mai prochain. Les commerces «non essentiels» comme les lieux de culture ne peuvent pas non plus rouvrir, et les rassemblements en extérieur sont toujours limités à six personnes.


Lok , Grundschule Cents , Luxemburg-Stadt ,Covid Schnelltest Schulen , Corona , Covid-19 , Schule Foto:Guy Jallay/Luxemburger Wort
Des autotests à l'école perçus comme «rassurants»
Depuis lundi, écoliers et lycéens se doivent de pratiquer des tests rapides pour lutter contre la pandémie. Une nouvelle pratique plutôt bien acceptée par les principaux concernés qui assurent «contribuer à la sécurité de tous».

Cette reprise très progressive signe également le retour des cours en présentiel en demi-jauge pour les élèves des collèges et lycées. A cette occasion, le Premier ministre français Jean Castex et le ministre de l'Éducation nationale Jean-Michel Blanquer ont fait le déplacement jusqu'au lycée Emmanuel Héré de Laxou, près de Nancy. L'objectif: mettre l'accent sur les autotests distribués dans les établissements scolaires de l'Hexagone. A noter que selon les derniers chiffres de l'Agence Régionale de Santé, 597 nouveaux cas covid ont été détectés dans la métropole de Nancy le 30 avril.

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Des autotests à l'école perçus comme «rassurants»
Depuis lundi, écoliers et lycéens se doivent de pratiquer des tests rapides pour lutter contre la pandémie. Une nouvelle pratique plutôt bien acceptée par les principaux concernés qui assurent «contribuer à la sécurité de tous».
Lok , Grundschule Cents , Luxemburg-Stadt ,Covid Schnelltest Schulen , Corona , Covid-19 , Schule Foto:Guy Jallay/Luxemburger Wort
La France envisage d'alléger ses restrictions en mai
Alors qu'un conseil de défense se tient ce matin, une source de l'AFP indique que la réouverture des terrasses, commerces non essentiels et musées semble se confirmer pour le mois prochain, avec des jauges réduites.