Changer d'édition

La durée du certificat vaccinal fixée à neuf mois
International 21.12.2021
Union européenne

La durée du certificat vaccinal fixée à neuf mois

La mise en place d'un certificat covid commun aux pays membres de l'Union européenne date de l'été dernier.
Union européenne

La durée du certificat vaccinal fixée à neuf mois

La mise en place d'un certificat covid commun aux pays membres de l'Union européenne date de l'été dernier.
Photo : dpa
International 21.12.2021
Union européenne

La durée du certificat vaccinal fixée à neuf mois

Cette mesure s'appliquera aux voyageurs au sein de l'Union européenne à partir du 1er février 2022, sauf en cas d'objection de la part d'une majorité des Etats membres.

(AFP) La Commission européenne a fixé à neuf mois, après une première vaccination complète, la durée de validité du certificat vaccinal contre le Covid-19 pour les voyages au sein de l'Union, afin d'encourager les rappels, selon un communiqué publié mardi.


Les restrictions sanitaires se multiplient en Europe
Comme un air de déjà-vu à l'approche des fêtes de fin d'année, les pays européens annoncent les uns après les autres de nouvelles mesures sanitaires pour lutter contre la montée du variant Omicron.

Cette mesure, qui aura une valeur contraignante pour les Vingt-Sept, entrera en vigueur le 1er février, sauf objection d'une majorité qualifiée d'Etats membres ou d'une majorité d'eurodéputés. La Commission, qui a mené des consultations au préalable, se montre confiante sur une approbation. La durée de validité des certificats vaccinaux, fixée à 270 jours, «donnera aux citoyens et aux entreprises la certitude dont ils ont besoin pour planifier leurs voyages en toute confiance», a estimé le commissaire européen Didier Reynders, chargé du dossier.

«Il appartient maintenant aux États membres de veiller à ce que les rappels soient effectués rapidement afin de protéger notre santé et de garantir la sécurité des voyages», a-t-il ajouté. Si l'UE règlemente l'usage de ce certificat vaccinal dans le cadre des voyages intra-européens, son utilisation par les Etats membres à d'autres fins (accès aux restaurants, aux concerts ou autres événements) relève des législations nationales.

L'Union européenne a mis en place l'été dernier un certificat covid commun, attestant d'une vaccination, d'une infection au covid-19 de moins de six mois, ou d'un test négatif, pour permettre aux Européens de voyager entre les Etats membres le plus librement possible, sans se voir imposer de test ou de quarantaine en plus.

Mais l'émergence du variant Omicron a conduit sept Etats membres (Portugal, Irlande, Chypre, Lettonie, Italie, Grèce, Autriche) à introduire de nouvelles restrictions d'urgence, et à réclamer aux voyageurs européens, même vaccinés, la présentation d'un test négatif pour entrer sur leur territoire.


Sur le même sujet

Les Etats-Unis et l'Allemagne sont sur le point de mettre en place de nouvelles mesures sanitaires afin de limiter la propagation du variant Omicron. Au Luxembourg, un seul cas a pour le moment été attribué à cette évolution du covid-19.
A man adjusts his face mask as he sits in New York's Times Square on December 20, 2021. - On December 18, New York state announced a record number of daily cases for the second day in a row with almost 22,000 positive results. (Photo by Ed JONES / AFP)
Le régulateur européen des médicaments a approuvé l'utilisation du vaccin anti-covid de Novavax. Au total, 200 millions de doses de ce vaccin ont déjà été commandées par la Commission européenne.
(FILES) This file illustration picture shows vials with Covid-19 Vaccine stickers attached and syringes with the logo of US biotech company Novavax, on November 17, 2020. - Europe's medicines watchdog on December 20, 2021, approved a Covid jab by US-based Novavax, which uses a more conventional technology that the biotech firm hopes will reduce vaccine hesitancy. (Photo by JUSTIN TALLIS / AFP)
Le certificat sanitaire européen entre en vigueur jeudi pour faciliter les déplacements et relancer le tourisme au sein de l'Union européenne cet été, sous la menace toutefois de nouvelles perturbations liées au variant Delta.
L'horizon se dégage pour les voyages au sein de l'UE cet été malgré la pandémie après que les eurodéputés et les Etats membres sont parvenus à un accord sur la mise en place du certificat vert qui devrait entrer en vigueur à partir du 1er juillet.