Changer d'édition

La chute vertigineuse de l'immobilier au Portugal
International 2 min. 08.06.2020

La chute vertigineuse de l'immobilier au Portugal

La chute vertigineuse de l'immobilier au Portugal

Photo: Shutterstock
International 2 min. 08.06.2020

La chute vertigineuse de l'immobilier au Portugal

Après des années de hausse effrénée, les prix des habitations lusitaniennes s'écroulent en raison de la crise sanitaire. Et ce, même à Lisbonne ou Porto, selon l'hebdomadaire Sábado.

(DH) - Alors que beaucoup de Portugais peinaient à se loger après 20% de hausse des prix lors des trois dernières années, l'immobilier accuse un sérieux contrecoup au Portugal en raison de la pandémie de covid-19. L'hebdomadaire Sábado, dans son édition du 4 juin, rapporte ainsi qu'en raison de la crise sanitaire les baisses de prix des habitations peuvent aller jusqu'à 46% dans dix districts du pays, dont ceux de Lisbonne et Porto.

Pour son enquête, l'hebdomadaire lusitanien s'est appuyé sur les données du portail immobilier Idealista et de plusieurs agences à travers le pays et affirme que tant qu'un vaccin contre le covid-19 ne sera pas découvert, les prévisions pour les propriétaires qui souhaitent vendre leur bien ne seront pas encourageantes. «La baisse subite des revenus, le chômage, la pression fiscale et le besoin urgent de liquidités sont des freins importants aux transactions immobilières», écrit-il.

Et Sábado de citer l'exemple de Pedro Borges, propriétaire de son T3 + 2 rénové, de plus de 150 m2, avec 50m2 de terrasse au cœur de Penha de França, le quartier typique de Lisbonne. Au prix de vente initial de 265.000 euros, il y a cinq mois, le propriétaire a déjà consenti un rabais de 60.000 euros. «J'ai un besoin urgent. J'ai besoin de vendre pour me recapitaliser, car j'ai d'autres projets immobiliers en attente», a-t-il indiqué au magazine.


La fin de l'eldorado portugais inquiète
Une taxe de 10% va rendre le pays moins attractif notamment pour les retraités européens qui s'y étaient précipités en nombre ces dernières années. Une nouvelle législation qui ne concerne cependant que les nouveaux arrivants depuis le 1er décembre 2019.

Ces dernières années, le Portugal s'était transformé en terre d'opportunités pour les investisseurs et les retraités européens - surtout français - en raison de sa fiscalité avantageuse. C'est ainsi que, selon le quotidien Diário de Notícias, le prix des maisons avait augmenté 4,5 fois plus que les salaires en dix ans. L'an dernier, une étude de Confidencial Imobiliário rapportait que depuis 2010 la valeur des biens immobilier avait explosé de 46%. Au cours de la même période, le revenu brut moyen des salariés portugais était passé de 1.036 à 1.188 euros, soit une hausse de seulement 10,4%.

Se dirige-t-on aujourd'hui vers un krach de l'immobilier? En réponse à cette question, certaines agences de notation, comme Standard & Poor's, se veulent rassurantes. Elles ne prévoient pas de dégringolade parce que, selon elles, les actions gouvernementales en faveur de l'emploi devraient éviter la dégringolade des marchés immobiliers d'habitation. Mais la donne pourrait changer en cas de nouvelles vagues d'infection, indiquent-elles tout de même. 

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Luxair ajoute cinq nouvelles destinations
Bordeaux, Marseille, Manchester, Salzbourg et Innsbruck sont désormais accessibles par vol direct depuis le Findel. Et la compagnie annonce encore une prochaine montée en puissance à l'approche de l'été.
Wirtschaft, Luxair Flugzeuge, Findel, avions, foto: Chris Karaba/Luxemburger Wort
Les plages de Méditerranée n'attendent plus que vous
Si le déconfinement s'est amorcé un peu partout sur le Vieux Continent, la question des destinations de vacances autorisées reste d'actualité. Tour d'horizon des points de chute possibles durant les mois de juillet et août alors que l'accès aux pays situés hors UE sera exclu.
People enjoy the sunshine on the beach near Bournemouth Pier in Bournemouth, southern England on May 25, 2020, after some lockdown restrictions put in place to slow the spread of COVID-19 were eased earlier this month. - The British prime minister backed his top aide despite mounting pressure from within his own party to sack him over claims he broke coronavirus lockdown regulations. The prime minister faces the threat of his government's authority being undermined in the heat of a health crisis that has claimed nearly 37,000 lives in Britain and thrown one of the world's top 10 economies into its biggest downturn of modern times. (Photo by Glyn KIRK / AFP)
Luxair ajoute Faro à son plan de vol
Et de six! La compagnie nationale annonce pouvoir décoller vers la capitale de l'Algarve à compter du 31 mai. Une destination à ajouter à Lisbonne, Porto, Stockholm, Hambourg et Munich.
26.9. Wi / Findel / Flughafen / Luxair Services / Flugzeuge / Luftfahrt  Foto:Guy Jallay
Le Portugal ouvert à ses ressortissants cet été
Lisbonne assure vouloir tout mettre en oeuvre pour que sa diaspora puisse visiter le pays pendant les grandes vacances. Et cela en dépit des restrictions mises en place pour freiner la pandémie de coronavirus.
Le Portugal rouvre ses premiers commerces
Le gouvernement portugais commence ce lundi à assouplir les mesures de confinement avec la réouverture des petits établissements de rue, des salons de coiffure et des concessionnaires automobiles. Mais les Lusitaniens devront observer des règles strictes de distanciation.
A man wearing a face mask and holding two red carnations takes part in a May Day demonstration respecting the social security distance in Lisbon on May 1, 2020, amid the COVID-19 outbreak caused by the novel coronavirus. - Workers were forced to scale back May Day rallies around the world because of coronavirus lockdowns, although some pushed on with online events and others hit the streets in face masks. (Photo by PATRICIA DE MELO MOREIRA / AFP)
Pourquoi le Portugal échappe au sort de l'Espagne
Avec moins de cas déclarés de covid-19 que son voisin ne compte de morts, le Portugal s'est cloîtré à temps pour éviter l'hécatombe du pays voisin, malgré un service de santé affaibli par des années d'austérité.
A woman stands by her window decorated with a Portuguese flag as Father Nuno Westood travels aboard a convertible Smart to pray for the faithful fulfilling the duty to stay at home on Easter Sunday due to the coronavirus COVID-19 outbreak in Oeiras in the outskirts of Lisbon on April 12, 2020. - Standing in a small white convertible Smart, Father Nuno Westwood travelled this Easter Sunday through the streets of his parishes in the suburbs of Lisbon, praying in a microphone to be heard by the faithful at their window. (Photo by PATRICIA DE MELO MOREIRA / AFP)