Changer d'édition

Brèves International 05.08.2022

(AFP) - La Chine a suspendu vendredi toute coopération avec les Etats-Unis sur le réchauffement climatique et d'autres domaines, faisant plonger les relations entre les deux pays à leur niveau le plus bas depuis des années, en représailles à la visite à Taïwan de la présidente de la Chambre des représentants américains Nancy Pelosi.

Pékin va «suspendre les négociations sino-américaines sur le changement climatique» et annuler un entretien entre les dirigeants militaires ainsi que deux réunions sur la sécurité, a déclaré le ministère chinois des Affaires étrangères, reprochant à Mme Pelosi d'avoir traité avec «mépris» l'opposition de la Chine à sa visite à Taipei.

Des sanctions imposées à Nancy Pelosi

Le ministère des Affaires étrangères a également dit suspendre la coopération avec Washington sur le rapatriement des migrants illégaux, ainsi qu'en matière de justice, de criminalité transnationale et de lutte antidrogue.

La Chine continentale, qui considère que Taïwan fait partie de son territoire, a perçu la visite de Mme Pelosi, troisième personnage de l'Etat aux Etats-Unis, comme une provocation majeure.

Nancy Pelosi s'est «gravement ingérée dans les affaires intérieures de la Chine et a porté atteinte à sa souveraineté et à son intégrité territoriale», a dénoncé le ministère des Affaires étrangères, annonçant «imposer des sanctions» contre elle et sa «famille proche», sans donner de détails.

Washington a pour sa part accusé le gouvernement chinois de réagir de manière excessive.

Aujourd'hui

L'armée a expliqué dans un communiqué ne pas reconnaître le coup d'Etat qui a conduit à la destitution du lieutenant-colonel Paul-Henri Sandaogo Damiba.
Brèves Luxembourg Aujourd'hui à 09:44

Le chef de la junte au Burkina Faso, Paul-Henri Sandaogo Damiba a été démis de ses fonctions par un groupe de militaires lors d'une annonce télévisée vendredi soir. Mais il n'a pas abdiqué, appelant ce samedi les putschistes à «revenir à la raison», après une nouvelle journée de tensions à Ouagadougou.

Plus tôt dans la journée, l'armée avait publié un communiqué ne reconnaissant pas le coup d'Etat, indiquant traverser «une crise interne» et que les «concertations» se poursuivaient.

«Quelques unités ont pris le contrôle de certaines artères de la ville de Ouagadougou, demandant une déclaration de départ du lieutenant-colonel Damiba», ajoute le communiqué, qui précise que cette tension «ne représente pas la position de l'institution».

En fin d'après-midi, deux institutions françaises ont été prises pour cible par des manifestants: un incendie s'est déclaré devant l'ambassade de France à Ouagadougou, a constaté un journaliste de l'AFP, et un autre devant l'Institut français à Bobo-Dioulasso, selon des témoins dans cette ville de l'ouest du pays.

A Paris, le Quai d'Orsay a immédiatement réagi, «condamnant les violences contre notre ambassade avec la plus grande fermeté» et ajoutant que «la sécurité de (ses) compatriotes» était sa «priorité».

Hier

L'actuel Premier ministre letton est en bonne voie pour conserver son poste.
Brèves Luxembourg 01.10.2022

Les Lettons ont commencé à voter samedi pour renouveler leur Parlement, à l'ombre de l'invasion russe en Ukraine, et s'apprêtaient, d'après les analystes, à garder le Premier ministre centriste Krisjanis Karins à la tête du gouvernement.

«Tout est entre les mains des électeurs maintenant, nous verrons leur choix, et j'espère qu'ils feront un choix sûr et sécurisé», a dit M. Karins après avoir voté à Sigulda, une petite ville à 50 km au nord-est de Riga.

Il a refusé de répondre aux journalistes qui lui demandaient s'il comptait garder son poste.

Ce résultat apparaît probable en raison de l'affaiblissement des populistes, des conservateurs et du parti social-démocrate Harmonie (proche de la minorité russophone), alors qu'à l'approche des élections le parti pro-occidental de M. Karins, Nouvelle Unité, était en tête des sondages avec environ 13% d'intentions de vote.

Avant-hier

Brèves Luxembourg 30.09.2022

(lm) - Le ministère de la Santé a annoncé ce vendredi après-midi un nouveau décès lié au coronavirus. Cela porte le nombre de décès à 1.130 depuis le début de la pandémie.

Au cours des dernières 24 heures, 1.040 personnes ont en outre subi un test de dépistage de l'agent pathogène. Le test s'est révélé positif pour 276 personnes. Il en résulte un taux de positivité de 26,54%. La valeur R est actuellement de 1,43.

Dans les hôpitaux, le nombre de patients atteints du Covid-19 a également augmenté par rapport à la veille. Quinze personnes sont actuellement hospitalisées, dont une en soins intensifs.

A lire également :

La vague automnale du covid vient-elle de commencer?   

Aucun nouveau cas n'a été recensé au Luxembourg depuis deux semaines.
Brèves Luxembourg 30.09.2022

L'épidémie de variole du singe s'essouffle au Luxembourg. Comme la semaine dernière, aucun nouveau cas de variole du singe n'a été recensé dans le pays.

En date du 28 septembre, 55 cas avaient été détectés au Grand-Duché. Tous les cas diagnostiqués sont de sexe masculin et leur moyenne d'âge est de 37 ans.

Trois personnes ont dû être hospitalisées pour une courte durée. Les autres caractéristiques épidémiologiques et cliniques de cas détectés au Luxembourg sont très similaires aux cas signalés au niveau européen.

Depuis le 16 août dernier, les personnes à risque peuvent se faire vacciner contre la variole du singe. Jusqu'à présent, 673 premières doses ont été injectées et 310 personnes ont reçu une deuxième dose.

Au niveau mondial-soit dans 44 pays et zones de la région européenne-, un total de 24.622 cas a été signalé aux autorités sanitaires jusqu'au 27 septembre, ce qui représente une augmentation de 366 cas depuis la semaine dernière.

Josy Hames übt sein Mandat nun als unabhängiger Gemeinderat aus.
Brèves Luxembourg 30.09.2022

(lm) - Après sa démission du CSV, il était déjà question de savoir si Josy Hames allait devenir membre de l'ADR. Ces rumeurs ont été confirmées vendredi matin par Fernand Kartheiser sur la radio 100,7.

Selon le député de l'ADR, Josy Hames serait insatisfait de la politique énergétique du CSV, ainsi que du traitement de l'immigration par son ancien parti.  

Josy Hames a été vivement critiqué suite à une attaque verbale contre Déi jonk Gréng sur Facebook . Comme il n'était pas prêt à s'excuser, il a été exclu du groupe CSV à Kaërjeng. Au préalable, Hames avait déjà annoncé qu'il quitterait le CSV.

A lire également: 

Hames damné

Le CSV et son Hames (trop) sensible

Brèves International 30.09.2022

(AFP) - La hausse des prix à la consommation en France a ralenti en septembre, à 5,6% sur un an, contre 5,9% en août, selon les données provisoires publiées vendredi par l'Insee.

Ce recul de l'inflation est dû au «ralentissement» de la hausse des prix de l'énergie et des services, explique l'Institut national de la statistique dans un communiqué, tandis que la progression des prix de l'alimentation s'accélère et que celle des produits manufacturés se poursuit à un rythme proche du mois précédent.