Changer d'édition

La Belgique prolonge ses aides jusqu'en septembre
International 2 min. 18.05.2021

La Belgique prolonge ses aides jusqu'en septembre

Alexander De Croo «espère qu'il s'agit de la dernière prolongation» et qu'il pourra «passer à des mesures de relance» dès le 1er octobre.

La Belgique prolonge ses aides jusqu'en septembre

Alexander De Croo «espère qu'il s'agit de la dernière prolongation» et qu'il pourra «passer à des mesures de relance» dès le 1er octobre.
Photo: AFP
International 2 min. 18.05.2021

La Belgique prolonge ses aides jusqu'en septembre

Marie DEDEBAN
Marie DEDEBAN
Le gouvernement belge a décidé lundi soir de continuer à verser le chômage partiel, le soutien aux indépendants ou encore de renforcer l'accompagnement des jeunes pendant trois mois supplémentaires. Objectif: soutenir une relance économique encore incertaine.

Si la Belgique poursuit son déconfinement, le gouvernement n'entend pas relâcher ses efforts pour soutenir les entreprises. Ainsi, le comité ministériel restreint a décidé lundi soir de prolonger ses mesures de soutien jusqu'au 30 septembre, au lieu du 30 juin. Une prolongation que le gouvernement d'Alexander De Croo justifie par une reprise économique encore incertaine.


Heurs et malheurs de la loi Pandémie belge
Le texte législatif belge censé encadrer la gestion de la crise sanitaire est toujours en rade, en dépit de l’injonction de la justice.

Ainsi, les entreprises pourront continuer de bénéficier du chômage temporaire pour cas de force majeure, pendant trois mois supplémentaires, lequel représente déjà pour l'année 2020 un coût de  4,3 milliards d'euros selon L'Echo. De leur côté, les indépendants pourront toujours bénéficier des différents droits passerelles, pour un versement mensuel compris entre 1.291 et 1.614 euros. Le report individuel des paiements d'impôts et la possibilité de plans de remboursement sans sanctions, sont également concernés.

En ce qui concerne l'intégration sociale, plusieurs mesures sont également prolongées, a indiqué la ministre de l'Intégration sociale, Karine Lalieux à l'agence de presse Belga. Les jeunes et étudiants bénéficiaires du revenu d'intégration verront ainsi leur accompagnement renforcé, et ce même revenu sera augmenté de 50 euros pour tous les bénéficiaires. 

Une dernière prolongation

Le gouvernement s'est également engagé à augmenter de 15% ses subventions aux Centres publics d'action sociale, et même à doubler celle pour le suivi des projets individualisés d'intégration sociale. Ces contrats permettent aux demandeurs d'emploi de bénéficier d'une aide personnalisée dans leurs démarches et leur projet de vie.

Selon l'agence de presse Belga, le Premier ministre Alexander De Croo «espère qu'il s'agit de la dernière prolongation» et qu'il pourra «passer à des mesures de relance» dès le 1er octobre. Ce renouvellement des mesures d'aides survient alors que le gouvernement fédéral belge est de plus en plus décrié par la population. Face à la montée de mouvements sociaux, le Premier ministre avait dû trouver un accord in extremis sur une revalorisation des salaires.

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet