Changer d'édition

La Belgique dope sa vaccination
International 4 min. 27.09.2021
Covid-19

La Belgique dope sa vaccination

Près de 73% de la population belge disposerait désormais d'un schéma vaccinal complet.
Covid-19

La Belgique dope sa vaccination

Près de 73% de la population belge disposerait désormais d'un schéma vaccinal complet.
Photo : AFP
International 4 min. 27.09.2021
Covid-19

La Belgique dope sa vaccination

Max HELLEFF
Max HELLEFF
Une troisième dose de vaccin à ARN messager sera bien administrée aux plus de 65 ans volontaires pour cette troisième injection anti-covid.

De notre correspondant MAX HELLEFF (Bruxelles) - Une quatrième vague pandémique ne peut être exclue. Bien que les chiffres lui soient favorables pour l’instant, la Belgique n’est pas à l’abri d’une nouvelle poussée de fièvre covid cet automne ou en début d'hiver. C’est le message que fait passer le virologue Steven Van Gucht, s’appuyant sur des modèles mathématiques pessimistes.


People wear face masks as they attend the New York Philharmonic's first concert after its reopening at the Alice Tully Hall in New York, on September 17, 2021. - Following 556 days of pandemic-inflicted cancellations and unconventional concerts, New York's Philharmonic will open its new season on September 17, a "homecoming" for musicians limited to livestreams and outdoor shows for more than a year. After enduring months of crisis the Phil, one of America's oldest musical institutions, will re-open its subscription season with a program featuring Beethoven's Piano Concerto No. 4, Anna Clyne's "Within Her Arms," Aaron Copland's "Quiet City" and George Walker's "Antifonys." (Photo by KENA BETANCUR / AFP)
Le covid accentue les divisions belges
Assouplissements différents selon les régions, mise au ban des non-vaccinés : la crise sanitaire fracture un peu plus le pays.

La décision de donner une troisième dose aux plus de 65 ans doit être comprise dans ce contexte sanitaire incertain, où rien ne doit être laissé au hasard.  Ce week-end, les ministres de la Santé se sont réunis afin de donner ce coup de pouce supplémentaire à la vaccination. Tous les plus de 65 ans recevront une troisième dose de vaccin contre le coronavirus, a-t-il été décidé. Au Grand-Duché, la mesure a été validée mais à partir de 75 ans.

La nouvelle campagne commencera en Belgique par les plus de 85 ans, puis suivra la classe d’âge inférieure. La troisième dose sera constituée des seuls vaccins à ARN messager (Pfizer ou Moderna), peu importe le vaccin précédemment reçu. Les aspects opérationnels de la nouvelle injection doivent être encore précisés. Une vaccination combinée grippe-covid pourrait être décidée dans la foulée.

Selon les dernières données de l'Institut de santé publique Sciensano, entre 81 et 92% des 85 ans et plus, selon les régions, bénéficient déjà d'une couverture vaccinale complète. La proportion varie entre 81 et 96% pour les 75-84 ans et 80 et 96% pour les 65-74 ans.

Toutefois, les bons résultats de la campagne de vaccination dans ces classes d’âge n’empêchent pas le virus de continuer à y circuler. La presse a amplement relayé la mésaventure de ces 32 seniors limbourgeois qui, parce qu’ils ont sillonné la côte belge dans le même bus, ont été infectés. Le vaccin, a-t-il été rappelé, s'il n'exclut pas de contracter le virus, permet de réduire les risques de faire une forme grave de la maladie. Une seule personne de ce groupe a de fait été admise à l’hôpital. 


This photograph taken on January 4, 2021 in Paris, shows figurines next to a vaccine vial reading  "Covid-19 vaccine".,Image: 580850526, License: Rights-managed, Restrictions: , Model Release: no
La vaccination obligatoire séduit de plus en plus
Pour un nombre croissant de Belges, le dispositif mis en place par le gouvernement fédéral apparaît comme la manière la plus cohérente de combattre le virus.

Durant la première vague, au printemps 2020, un décès du covid sur deux survenait en maisons de retraite transformées en véritables bunkers. Toute visite avait alors été proscrite.

Parallèlement à la décision d’injecter une troisième dose aux plus âgés, la Belgique compte sur l’imposition d'un pass sanitaire pour améliorer son taux de vaccination qui plafonne désormais. Le Covid Safe Ticket sera obligatoire à Bruxelles le 1er octobre et en Wallonie à la mi-octobre dans l’horeca, les manifestations sportives et culturelles, ou encore les discothèques.

Ce week-end, la ministre wallonne de la Santé, la socialiste Christie Morreale, s’est réjouie de l’appel d’air créé par cette obligation qui n’interviendra pourtant que dans trois semaines. «4.000 prises de rendez-vous en 24 heures pour la vaccination anti-covid, soit cinq fois plus que la moyenne de 800 inscriptions par jour constatée ces dernières semaines», a-t-elle indiqué. 

Mais selon Le Soir, cette augmentation ne représente pratiquement rien au regard de la population wallonne et demande à être confirmée dans les prochains jours. Elle reste de toute façon bien en deçà de l’afflux massif de futurs vaccinés qu’avait provoqué en France l’annonce du pass sanitaire. A Bruxelles, qui plus est, «c’est le calme plat»...


«Le virus devrait impacter nos vies jusqu'à l'hiver»
Face à la progression de la vaccination au Luxembourg, les experts de la direction de la Santé estiment qu'un changement de stratégie sanitaire est nécessaire face à la pandémie. Cette dernière pourrait perdre de sa superbe dans les prochains mois, en cas d'absence de nouveau(x) variant(s).

Pour être complet, la protection de la population passera également cet hiver par une facilitation de la vaccination contre la grippe. Dès le 1er octobre, les pharmaciens seront autorisés à prescrire le vaccin antigrippal à toute personne qui le souhaite. L'an dernier, ils n’avaient pu le délivrer qu'aux personnes âgées de 50 ans et plus. 3,8 millions de doses seront acheminées prochainement vers les officines belges, évitant au pays une pénurie malvenue en ces temps délicats.

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Les Etats-Unis ont autorisé l'injection d'une dose de vaccin Pfizer mais seulement aux sujets à partir de 65 ans et pour les personnes à «risque». L'intention de départ était une vaccination de rappel bien plus vaste.
Registered Nurse Amber Boyd administers the first dose of the Pfizer Covid-19 vaccine at a vaccination clinic for homeless people, hosted by the Los Angeles County Department of Public Health and United Way on September 22, 2021 in Los Angeles, California. - Covid-related hospitalizations across Los Angeles County fell below 1,000 for the first time since late-July as a steady decline continues from a mid-August peak of nearly 1,800. (Photo by Frederic J. BROWN / AFP)
La mort d’une patiente explique le retrait partiel de ce vaccin unidose censé faciliter le déroulement de la campagne de vaccination. Désormais, seuls les 41 ans et plus y auront droit.
(FILES) In this file photo the Jansen (Johnson and Johnson) Covid-19 vaccine is administered to the public at a FEMA run mobile Covid-19 Vaccination clinic at Biddeford High School in Bidderford, Maine on April 26, 2021. - Half of all US adults will have received full Covid-19 vaccines on May 25, 2021, the White House said, marking another huge milestone in the fight against the pandemic. "Today, the United States will reach 50 percent of American adults fully vaccinated," a White House official said, speaking on condition of anonymity.More than half a million Americans have died from the coronavirus but the country is now a world leader in rolling out vaccinations. (Photo by Joseph Prezioso / AFP)